29 Jan

Ride : le nouveau clip du groupe angevin The Blind Suns

On vous a présenté leur clip de Noël il y a quelques semaines, les revoici avec Ride, une magnifique balade à moto immortalisée par Benoît Aubert dans une ambiance digne des films fantastiques et SF des années 80.

The Blind Suns sont originaires d’Angers, jouent un rock psyché surf porté par la délicieuse voix de Dorota Kuszewska et les guitares de Romain Lejeune, deux musiciens hyper talentueux et boulimiques de travail qu’on a déjà pu croiser précédemment dans la formation Scarlet. Leur album sort le 20 avril. On vous en reparle d’ici là…

Plus d’infos sur le groupe The Blind Suns ici

28 Jan

Hellfest : un train pour l’enfer

Un train privatisé pour les métalleux bordelais, c’est la dernière trouvaille de l’équipe du Hellfest annoncée ce week-end en attendant des nouvelles du festival en lui-même et la divulgation de nouveaux noms…

BIS Capture d’écran 2018-01-28 à 11.49.17 - copie

Le Hellfest affiche complet depuis des mois maintenant mais voici peut-être l’occasion de décrocher l’un des fameux pass 3 jours. En collaboration avec la SNCF Intercités, le Hellfest privatise en effet une rame de train pour les amoureux du métal. 299 euros le pass et l’aller retour aux départ de Bordeaux.

« À cette occasion, nous privatiserons spécialement une rame de train remplie uniquement de festivaliers… », précisent les organisateurs sur leur page Facebook, « Nous aurons l’opportunité de savourer l’ambiance tant appréciée du festival lors d’un voyage communautaire où tous les voyageurs partagent le même but : se rendre au HELLFEST ! Une grande première en terme d’expérience et de rencontre, mais également en terme de service puisque le train ne fera pas arrêt à Nantes mais viendra déposer nos festivaliers directement en gare de Clisson !

Nous prévoyons une équipe d’accompagnateurs sur-motivés pour accueillir nos festivaliers en gare de Bordeaux et les accompagner tout au long de leur voyage ! Nous ne manquerons pas de leur distribuer cadeaux et surprises et bien plus encore ! Nous invitons d’ailleurs tous les festivaliers à bord de s’équiper d’enceintes portables pour inonder toute la rame de décibels « métalliques » de leur choix ! Le train est à eux ! »

200 places sont disponibles annoncent les organisateurs du Hellfest ? Ouverture de la réservation aujourd’hui à 13h13 sur la plateforme Digitick. INFOLINE SNCF : gwenaelle.aragou@sncf.fr

Eric Guillaud

17 Déc

Les Rockeurs ont du coeur 2017 : une 30e édition chaleureuse

Froid dehors, bouillant dedans. Il aura fallu un peu de courage aux quasi-deux mille personnes sagement alignées devant l’entrée de Stereolux à Nantes dès le milieu de l’après-midi. Deux bonnes heures d’attente, parfois plus, par un froid transperçant. Mais ce petit désagrément fut très vite compensé par les cinq heures de folies musicales offertes pas des rockeurs au grand coeur…

© éric guillaud

© éric guillaud

Froid, froid, froid. Une longue très longue file d’attente s’étirait tranquillement depuis l’entrée de la salle de concert jusqu’au pont Anne de Bretagne hier à 19h00, près de deux mille personnes qui tentaient de se réchauffer par tous les moyens, certains imitant dans leur posture les manchots empereur, d’autres sautillant sur place en chantant « Quand te reverrai-je ». Et les décibels balançés par le DJ d’accueil n’y changeaient pas grand chose, l’important pour tous était de se mettre au chaud, non sans avoir déposé à l’entrée de la salle Stereolux le précieux jouet acheté pour l’occasion.

Et cette année encore, tout le monde a magnifiquement joué le jeu. Peluches, poupées, boîtes de Playmobil ou de peinture… De nombreux enfants afficheront un grand sourire à Noël grâce à cette opération de solidarité lancée il y a maintenant 30 ans.

Un esprit de fête et de solidarité

Froid dehors mais chaud, très très chaud, à l’intérieur. Près de 1700 personnes ont finalement pu entrer dans Stereolux. 1700 personnes, des dizaines d’artistes, techniciens et bénévoles tous réunis dans un identique esprit de fête et de solidarité.

Les Nantais Voyou et Leo Seeger ont ouvert la soirée suivis de Moongaï et de l’extraordinaire Rover qui a fait chavirer le public avec sa voix extraordinaire de souplesse, son charisme incroyable, et un set électro inattendu et de très grande classe.

Carton plein également pour le duo Das Kinø, lui aussi nantais, qui a délivré sa pop électro sensuelle dans une salle micro archi-bondée, surprise et conquise.

Je coupe le son…

Mais le seuil de température maximal a été atteint un peu plus tard dans la soirée avec la réunion sur le même plateau de trois grandes figures de la chanson française, Dominique A, Jeanne Cherhal et l’incorrigible Phlippe Katerine.

Ensemble ou en solo, ils ont repris quelques-uns de leurs titres accompagnés par La Secte humaine, une formation puissamment rock réunissant d’anciens membres des Little Rabbits et French Cowboy.

Particulièrement attendu depuis le buzz provoqué par son passage au Tonight Show de Jimmy Fallon aux Etats-Unis, Philippe Katerine n’a pas joué Moustache mais il a embrasé la salle maxi avec notamment La Banane et Louxor j’adore repris en coeur par un public déchainé.

La Maison Tellier pour finir en beauté

Fin de soirée avec le groupe Iena Vox qui fît les belles heures de l’électro nantaise dans les années 80 et se reformait pour un concert exceptionnel ce soir, puis avec les Rouennais de La Maison Tellier qui achevaient ici-même leur tournée « Avalanche » entreprise il y a plusieurs mois.

Eric Guillaud

12 Déc

La Folk journée plus folle que jamais vendredi 15 décembre au Lieu Unique à Nantes

Imaginée il y a 5 ans comme une « lointaine cousine un peu délurée de la sérieuse Folle journée », la Folk journée reprend possession du Lieu Unique vendredi 15 décembre pour une relecture du répertoire folk.

Capturemoon

Pour reprendre du Violent Femmes, il faut au minimum s’appeler Federico Pellegrini (French Cowboy), au mieux Moon Gogo, duo qu’il forme avec une Nanto-coréenne, E’Joung-Ju, joueuse émérite de geomungo, cithare traditionnelle coréenne à six cordes. Pour ceux qui connaissent un peu la musique du trio punk folk américain, le pari est osé mais effectivement à la portée du groupe nantais, c’est en tout cas ce que nous verrons et entendrons sur la scène du Lieu Unique le 15 décembre à l’occasion de la cinquième édition de la Folk Journée.

Mais ce n’est pas tout ! Mehdi Zannad du projet Fugu, Sean O’Hagan d’High Llamas, Xavier Boyer de Tahiti 80, le groupe Dorian Pimpernel et Sean O’Hagan d’High Llamas reprendront de leur côté les Byrds, oui oui les Byrds qui jouaient notamment ceci…

Enfin, le folk introspectif et mélancolique du Nantais Nathan Leproust aka Teenage Bed, dont nous vous faisions découvrir ici l’un des clips, résonnera dans le bar du Lieu Unique en apéritif.

Il reste des places. Plus d’infos ici

Eric Guillaud

13 Nov

Iron Maiden au Hellfest 2018

Ils l’avaient annoncé sur les réseaux sociaux dès vendredi, Ben Barbaud et son équipe commencent aujourd’hui même à lever un coin du voile sur l’affiche 2018, des noms donnés au compte-gouttes histoire de faire durer le suspense. Au menu de ce lundi : Iron Maiden.

La suite ici

© MaxPPP - MING DE

© MaxPPP – MING DE

10 Nov

Le numéro 24 de Rockawa incessamment sous peu disponible

Le magazine ligérien qui s’intéresse au rock partout où il est revient avec un 24e numéro aux couleurs d’Oasis…

Capturerockawa

Un numéro qui sent le souffre ? Peut-être avec cette couverture des frères Pétard et « le récit de cette ascension improbable de deux frères de Manchester, habitués à communiquer à coups de batte de cricket… »

Oasis mais pas que ! Au sommaire, vous retrouvez les anecdotes du monde du rock en mode grignotage, des papiers sur Otis Redding, Marc Bolan, les Sex Pistols, les Blues Brothers, Marilyn Manson, Stereophonics ou encore Steven Wilson et les habituelles rubriques.

Attention, le tirage est limité à 5000 exemplaires. Ne tardez pas trop pour réserver le vôtre. C’est ici que ça se passe !

Eric Guillaud

09 Nov

Hellfest 2017 : le live de Trust disponible en CD et DVD

Imaginez la France sans Trust, ce serait un peu comme l’Angleterre sans les Rolling Stones, insensé. Alors, le retour d’une légende comme elle sur le devant de la scène méritait bien un CD et un DVD en live. C’est chose faite et pas n’importe comment puisque le concert enregistré n’est autre que celui donné au Hellfest à Clisson le 17 juin 2017…

© éric guillaud

© éric guillaud – Bernie et Norbert sur la scène du Hellfest

Bon Ok , ce n’est pas la première fois qu’ils nous font le coup du retour mais cette fois-ci semble la bonne. La preuve, depuis bientôt un an, le groupe n’a quasiment pas lâché la scène, baladant sa rage un peu partout en France et autour, de festivals en festivals, de concerts en concerts, de Genève à Paris, de Montpellier à Landerneau, en passant en juin dernier par Clisson et son fameux festival de musiques extrêmes.

Pour cette gloire du métal français des années 70/80, à l’époque on parlait de hard rock, le Hellfest était un passage obligé pour ce retour ne soit un énième retour sans lendemain. Il n’y avait jamais mis les pieds malgré ses récentes reformations, notamment entre 2006 et 2011, et il s’en souviendra, nous nous en souviendrons aussi, longtemps.

© éric guillaud

© éric guillaud – Bernie sous son bob fleuri

Un concert d’une heure sous un soleil de plomb et une chaleur étouffante. Mais cela n’a pas empêché le groupe de faire monter la température de quelques degrés supplémentaires avec ses tubes intergalactiques « Marche ou crève » ou « Au nom de la race » et les nouveaux qui figureront sur le prochain album studio du groupe, « L’Archange » et « Démocrassie ». Dans la foule, des cinquantenaires aux anges de retrouver un groupe qui a bercé ou agité leur jeunesse, des plus jeunes aussi qui découvraient la puissance des textes profondément engagés voire enragés de Bernie et les riffs acérés de Norbert le guitariste emblématique du groupe.

© éric guillaud

© éric guillaud – Nono sous le soleil exactement

Et à la fin ce cette quasi-heure de concert, l’hymne de toute une génération, attendue par quelques dizaines de milliers de festivaliers « Antisocial »…

Antisocial, tu perds ton sang froid / Repense à toutes ces années de service / Antisocial, bientôt les années de sévices / Enfin le temps perdu qu’on ne rattrape plus…

Au programme du CD et du DVD, l’intégralité du concert et un bonus, le duo entre Trust et le groupe américain Anthrax sur « Antisocial ». Un beau cadeau pour outs les amoureux du groupe, un concert qui avait marqué les esprits.

En attendant l’album studio – « plus punk que jamais » selon Bernie – annoncé pour la fin de l’année, Trust poursuit sa tournée « Au nom de la rage ». Il sera à Paris les 9 et 10 novembre à Loriol le 18 novembre à Perpignan le 19 novembre, à Ramonville le 21 novembre, à Valence le 22 novembre, à Saint-Herblain le 23 novembre, à Longuenesse le 25 novembre… Toutes les dates ici

Eric Guillaud

23032401_1769816386392719_5851470449748259793_n

17 Oct

Soy : le festival de musiques aventureuses sort la débroussailleuse du 25 au 29 octobre à Nantes

Et de quinze. Les organisateurs du festival Soy ont défriché le terrain tout autour de la planète pour dénicher les artistes et les groupes qui feront l’actualité musicale de demain. Une trentaine de concerts dans une dizaine de lieux parfois atypiques de la ville de Nantes. On vous dit tout ici…

kevin

lectro-house, pop lo-fi, pop baroque, ambient électroacoustique, post-rock noise, industriel noise ou shoegaze… peu importe le style pourvu qu’on ait le rythme. Et le rythme, on l’aura assurément avec la programmation de cette quinzième édition qui se jouera du 25 au 29 octobre dans une dizaine de lieux à travers la ville de Nantes, certains atypiques, comme le Musée d’art ou le Centre chorégraphique national de Nantes, d’autres plus habituels comme Stereolux, Le Lieu Unique ou le Pôle étudiant.

Côté programmation, Soy nous offre sur un plateau une trentaine de groupes et artistes, parmi lesquels Cotillon, Julien Gasc, Marietta, Jessica Moss, Larsen, Jessica93, Trupa Trupa, John Maus, Chad Vangaalen, Loscil, Kevin Morby, Ride… pas de grosses têtes d’affiche mais de réelles curiosités que nous a dégoté l’association organisatrice Yamoy sur la scène française mais aussi anglaise, allemande, australienne ou encore américaine.

La suite ici