21 Jan

INTERVIEW. Victoires de la Musique : La Nantaise Silly Boy Blue en lice dans la catégorie révélation féminine

Elle en rêve depuis sa plus tendre jeunesse, Silly Boy Blue a appris il y a quelques jours sa nomination aux Victoires de la Musique 2022 dans la catégorie Révélation féminine. Mais qui est donc Silly Boy Blue ? Réponse ici…

« Il m’aura fallu 25 années, un bon paquet de ruptures amoureuses et amicales, des proches, des crushs, des cicatrices, beaucoup d’amour aussi, des ratés et des réussites, des déceptions et pas mal d’espoir pour qu’il existe enfin. 
Il est à vous, et malgré son nom, je crois que c’est ma plus belle histoire d’amour ».

Et cette histoire d’amour a pour nom Breakup Songs, un album de 12 titres, autant de pépites pop à déguster dans la pénombre, pas trop loin d’un ciel étoilé. Bien sûr, vous pouvez aussi l’écouter à la lueur d’un néon dans votre cuisine mais ça ne fera peut-être pas le même effet.

Ces pépites sont signées d’une chanteuse nantaise, Ana Benabdelkarim, que d’aucun auront peut-être déjà aperçue dans une autre vie aux côtés de Raphaël D’Hervez pour le projet Pégase.

Depuis quelques années, la jeune-femme a pris son envol, en solo, sous le nom de Silly Boy Blue. Tous ceux qui s’intéressent un tant soit peu à la musique auront reconnu là le titre d’une chanson de David Bowie à ses débuts. Pourquoi ce nom ? C’est l’une des questions que nous avions envie de lui poser.

Mais Silly Boy Blue a une autre actualité en ce début d’année. Et non des moindres puisqu’elle est nommée aux Victoires de la Musique dans la catégorie Révélation féminine aux côtés de L’Impératrice et Barbara Pravi. Comment vit-elle ce moment ? Toutes les réponses ici et maintenant…

La suite ici

09 Déc

Rencontre avec le duo de musique pop électronique Dampa à l’occasion de la sortie de son nouvel EP, Le Tunnel

Au bout d’un tunnel, il y a la lumière, toujours. Et cette lumière en ce sombre mois de décembre pourrait être incarnée par Dampa, un duo d’électro bien dans sa peau, bien dans sa pop. Interview…

Dampa © F3 / Eric Guillaud

Angeline et Victor, même les prénoms s’accordent parfaitement, Angeline et Victor, donc, forment Dampa, un duo d’électro-pop né à La Rochelle, aujourd’hui installé à Nantes. Une bonne nouvelle pour la scène musicale locale, une bonne nouvelle pour nos oreilles vagabondes !

Tous les projets ont une histoire, celle de Dampa oscille entre l’ombre et la lumière, le clair et l’obscur, des moments de grâce, des moments difficiles, des tunnels, avec au bout la lumière. Son nouvel EP en indique la direction, la sortie, et marque peut-être le début de quelque chose…

Le Tunnel est le nom de l’EP, c’est aussi le nom d’un clip ou plus exactement d’un court-métrage de 11 minutes, un road-trip à la mise en images soignée, embarqué par une musique hypnotique, de quoi nous laisser définitivement sous le charme.

Et nous donner envie de rencontrer Angeline et Victor. Rendez-vous leur est donné du côté de la brasserie La Cigale à Nantes, un petit café et c’est parti pour un long échange au cours duquel on parle de marchés aux crevettes en Thaïlande, de Pokemon, oui oui, mais aussi et surtout de musique…

La suite ici

30 Nov

Trans Musicales de Rennes : l’Angevin VAPA et les Nantais Mad Foxes à l’affiche de la 43e édition du festival

Après une année sans, Rennes renouera avec son mythique festival de musique le 1er décembre. Au programme, plus de 80 groupes ou artistes venus du monde entier et pour deux d’entre-eux des Pays de la Loire…

Mad Foxes © Yohan Gérard

Masque, pass sanitaire, test de moins de 24 h, aération, gestes barrières…, les organisateurs des Trans ont tout misé sur le respect de la réglementation en vigueur pour que le festival puisse se tenir malgré la reprise de l’épidémie de covid-19. Avec une bonne nouvelle, la jauge limitée dans un premier temps à 75% est repassé à 100% le 29 novembre avec pour conséquence directe la vente de places supplémentaires. 

La suite ici

25 Nov

Festival Culture Bar-Bars 2021 : de la musique à ne plus savoir où donner de la tête jusqu’au 27 novembre

Lancé à Nantes dans les années 90, le festival Culture Bar-Bars a investi le territoire national pour nous proposer chaque année des centaines de rendez-vous, des concerts bien sûr mais aussi des expos, des projections et des spectacles…

Extrait de l’affiche de l’édition 2021

50 villes, 181 lieux, 550 événements, des milliers d’artistes… le plus grand festival de France, deuxième événement culturel national après la fête de la musique, est de retour pour trois soirées de folies sonores un peu partout dans l’hexagone, un peu partout dans la région des Pays de la Loire

Dans notre région, justement, une petite douzaine de villes participe à l’événement, de Nantes à Angers, en passant par Saint-Nazaire, La Roche-sur-Yon ou Rezé. Plus de 300 rendez-vous au total sur 3 soirées, de quoi en perdre la boule. 

La suite ici

18 Oct

INTERVIEW. Un nouveau morceau de la Nantaise Miss Machine pour bien commencer la semaine…

Elle a la pop dans le sang et le rock dans le médiateur, Miss Machine est de retour avec un nouveau single tubesque à souhait. Ouvrez grands les oreilles et surtout les yeux pour regarder les choses avec elle…

© Jean-Marie Jagu

Nous l’avions rencontrée il y a un peu plus d’un an, Éloïse Boisseau aka Miss Machine sortait alors un premier EP baptisé Tout autour (interview à retrouver ici), elle revient aujourd’hui avec un nouveau morceau accompagné de son clip, Regarder les choses. Mais quelles sont ces choses ? C’est ce que nous nous sommes empressés de lui demander…

L’interview ici

08 Oct

En Vendée, à Saint-Hilaire-de-Riez : la belle ascension du groupe de rock Dynamite Shakers

En quelques mois, quelques vidéos sur YouTube et quelques concerts, les Dynamite Shakers sont devenus la coqueluche du rock garage en Pays de la Loire et même au-delà avec une reconnaissance directement venue de New-York et des légendaires Fleshtones. Retrouvailles…

© Olivier Davy

Nous les avions découverts il y a bientôt un an et interviewés dans la foulée, les Dynamite shakers ont traversé la pandémie, les confinements, les couvre-feux et autres joyeusetés du moment sans jamais perdre de vue ce qui les anime, à savoir le rock garage.

La suite ici