21 Sep

Jimi Hendrix : un livre pour célébrer son génie à l’occasion des 50 ans de sa mort

Beaucoup le considèrent comme le plus grand guitariste de rock du XXe siècle, le plus influent. Une chose est certaine, en quatre petites années de carrière seulement et autant d’albums, son jeu exceptionnel a révolutionné le genre au point qu’aujourd’hui encore, 50 ans après sa mort, l’homme est toujours célébré…

Jimi Hendrix, c’est d’abord une physionomie que tout le monde connait et reconnait, une physionomie et un look, hippie.

Un noir hippie qui joue du rock psychédélique, de quoi déboussoler l’Amérique des années 60. D’ailleurs, ce n’est pas dans son pays natal qu’il va devenir la star Jimi Hendrix mais en Angleterre où son manager, Chas Chandler, l’emmène en 1966. Alors que tous les groupes anglais partent à la conquête des État-Unis, lui débarque en Angleterre. Mais le choix est judicieux. En moins d’une semaine, il monte son groupe Jimi Hendrix Expérience et donne son premier concert.

Suivent quatre années de pure folie, de fièvre créative, de concerts explosifs, de guitares détruites, de brèves liaisons amoureuses et de drogues. Mais rien n’arrête Hendrix qui devient un héros révolutionnaire aux yeux de la jeunesse américaine. Jusqu’à ce jour de septembre 1970 où il est retrouvé mort dans l’appartement de sa compagne Monika Dannemann. Le certificat de décès stipule qu’il s’est étouffé dans son vomi après une intoxication aux barbituriques.

Comme Janis Joplin qui mourra au même âge que lui quelques mois plus tard, Jimi Hendrix est une comète qui connut une gloire aussi brève qu’intense.

Sur la base de nombreux documents parfois inédits, de reproductions de textes, d’une iconographie exceptionnelle, et de trois interviews du producteur et ingénieur du son Eddie Kramer, de l’artiste, musicien et petit frère Léon Hendrix, du bassiste Billy Cox, le journaliste et critique italien Ernesto Assante retrace cette formidable aventure rock. Assurément un beau bouquin !

Eric Guillaud

Hendrix, le livre hommage, de Ernesto Assante. Glénat. 35€

11 Sep

Women : le funk du groupe Ask After B pour un week-end ensoleillé

Coloré, ensoleillé et radicalement funk, le nouveau clip du groupe nantais Ask After B pourrait bien réduire à néant la morosité ambiante tout en rendant un hommage appuyé aux femmes, à toutes les femmes…

Branchez les guitares, chaussez les rollers et c’est parti pour un peu plus de trois minutes de légèreté assumée. Women, le nouveau clip du groupe nanto-choletais vient de sortir sur les plates-formes habituelles avec deux belles ambitions : nous aérer l’esprit et rendre hommage à la femme, toutes les femmes, soeur, mère ou compagne.

« C’est un road trip très complice de deux femmes en roller quad… », nous explique le chanteur Freddy Tremblay, « un clip en toute simplicité, très coloré, rafraichissant, des sourires et l’été qui se prolonge. La chanson est un hommage à ce que représente LA femme dans ce monde et sur la gratitude que nous, les hommes, lui devons »

Le titre Women est extrait du premier EP d’Ask After B, Dazzling Light, sorti en juin 2019. Le clip a été tourné cet été sur l’île de Nantes sur une idée originale de Freddy tremblay et sous l’oeil avisé du vidéaste Judicael Olivier pour WARM-Productions, avec Karine et Anna dans le rôle des roller girls, le tout dans un esprit californien un peu 90′. De quoi glisser tranquillement jusqu’à la fin de la crise sanitaire… et au-delà!

Eric Guillaud

Plus d’infos sur Ask After B ici

30 Juil

Pays de la Loire : une étude pour évaluer l’utilité sociale des festivals de musiques actuelles

Pas l’ombre d’un de nos festivals habituels cet été. Mais le coronavirus aura peut-être eu une vertu, celle de révéler un peu plus leur utilité sociale. Le Pôle de coopération pour les musiques actuelles en Pays de la Loire sort une étude sur le sujet. Les festivals ne sont pas que divertissants.

© PACO / CLACK – les Z’Eclectiques 2015

Avec habituellement plus de 180 festivals de musiques actuelles, les Pays de la Loire affichent une belle dynamique, constituant pour les jeunes ligériens « des espaces propices aux premières expériences de sorties culturelles… ». Mais il serait simpliste de réduire tous ces festivals à leur seul caractère divertissant, c’est ce qui ressort d’une étude réalisée par Marion Tourrier Leglise, chargée d’étude missionnée par le Pôle de coopération pour les musiques actuelles. Pour elle, les festivals sont bien plus que ça, ils sont des « laboratoires où l’on innove sans cesse pour s’adapter et surprendre, où l’on rend possibles de nouvelles pratiques sociales et professionnelles… »

La suite ici

10 Juil

Levitation France à Angers : les premiers noms de l’affiche 2020 dévoilés

Enfin, de bonnes nouvelles avec, on croise les doigts, le retour des concerts et des festivals pour la rentrée. Les organisateurs de Levitation France ont en tout cas dévoilé en début de semaine les premiers noms à l’affiche d’une huitième édition qui se tiendra avec trois petites semaines de décalage les 9 et 10 octobre 2020. Pas de quoi décourager les amoureux du rock psyché !

Fontaines DC© Pooneh Ghana

Le Festival rock de la rentrée en Pays de la Loire se tiendra bien au Quai à Angers avec toutefois trois semaines de décalage, histoire de mieux préparer cette nouvelle édition et laisser pleinement le temps au virus de faire ses bagages et quitter la Terre pour une autre galaxie.

C’est une bonne surprise pour les amateurs de rock qui en ont fait un rendez-vous incontournable, c’est une bonne surprise pour tous ceux qui s’intéressent plus largement à la vie culturelle sur la ville d’Angers et la région après des semaines pour ne pas dire des mois de décibels muselés par le coronavirus.

Parmi les premiers noms à l’affiche, une majorité d’Anglais, quelques Français, des Belges ou encore des Portugais. Pas d’Américains pour le moment. Il est vrai que la situation sanitaire aux États-Unis est loin d’être stabilisée, empêchant pour le moment tous projets de déplacements.

Deux belles pointures qui ont marqué la scène anglo-saxonne ces deux dernières années ouvrent le bal, les Anglais Shame et les Irlandais Fontaines DC, avec en commun une énergie punk-rock à tout casser sur leur passage.

Du psyché, vous en voulez vous en aurez avec une dizaine de ses meilleurs représentants actuels, de Sonic Boom à Squid, en passant par Los Bitchos, Sunflowers, Wy The Eye? ou encore Black Country New Road.

Côté français se succéderont sur les deux scènes du Quai les Parisiens de Zombie Zombie qui reprendront des morceaux de Sonic Boom, les Toulousains Slift ainsi que les Rennais Baston et Guadal Tejaz.

L’affiche complète sera dévoilée d’ici la fin de l’été. En attendant, prenez soin de vous et des autres…

Eric Guillaud

Plus d’infos sur le festival ici

29 Juin

Mécènes pour la musique : un fonds de soutien pour relancer la machine

Comme nombre de secteurs, celui des musiques actuelles a souffert de la pandémie et du confinement. Aujourd’hui, six salles de spectacles des Pays de la Loire créent un fonds de dotation et lancent un appel aux mécènes…

© MaxPPP – Marc Ollivier

Salles de concerts fermées, festivals annulés, musiciens mais aussi producteurs, labels, studios d’enregistrement… à l’arrêt, c’est toute la filière musicale régionale qui a souffert de la pandémie depuis le mois de mars, et s’attend à souffrir encore quelques temps avec un été largement privé de décibels.

La suite ici

26 Juin

DÉCOUVERTE. Le mystérieux duo angevin Rouquine sort son premier single

Mais qui se cache derrière ces formes géométriques ? Un nouveau groupe dont on connaît pour l’instant le nom, Rouquine, mais absolument pas les visages. Il vient de sortir son premier single, une rêverie électro-pop baptisée Cyborg, et en promet un nouveau tous les mois à partir de septembre…

J’aurais pu en introduction vous donner le pédigré des musiciens qui composent ce nouveau groupe mais on se limitera à dire qu’il s’agit d’un duo issu d’un groupe qui a marqué la scène ligérienne et au-delà, un duo qui aime James Blake et Orelsan, Alt-J et Son Lux, Boris Vian et la poésie, l’électro et le rap, la chanson française et la pop urbaine.

Pour le reste, nos mystérieux musiciens, peut-être de vrais cyborgs, nous expliquent le comment du pourquoi de ce premier titre…

« On ne savait pas où on allait et c’est comme ça qu’on a créé Cyborg. C’est le premier de la liste. D’autres vont suivre, une fois par mois. Toute une galerie de personnages qui viennent de ce qu’on a vu, entendu et vécu. Des bandes originales, des films dont on se fait les images ».

Si on ne se touche pas, est-ce qu’on se fera moins mal, tous en bluetooth et tout sera normal

« Cyborg, ça parle de l’amour qu’on se déclare les yeux rivés sur une lumière bleue, d’un date trouvé dans le big data, du technologique qui à la fois nous relie, nous sépare et nous transforme peu à peu, nous, les humains, en autre chose. Alors, à l’heure du sans contact généralisé, on peut dire que Cyborg résonne ». 

Propos recueillis par Eric Guillaud le 19 juin 2020

Plus d’infos sur Rouquine ici

22 Juin

LANE : encore plus puissant, toujours plus mélodique, un deuxième album pour le groupe rock angevin (INTERVIEW)

Quand il y a un peu plus que du Daria, un peu plus que du Thugs, c’est qu’il y a du LANE dans l’air. Le groupe angevin vient de sortir son deuxième album, du rock taillé dans l’urgence à grands coups de riffs acérés. Branchez les guitares…

© Rémi Sourice

L’avantage avec LANE, c’est qu’on est rapidement mis au parfum. Dès les premières mesures, le groupe rappelle si besoin qu’il n’est pas là pour nous jouer une berceuse mais pour nous balancer du rock, du rock à sa façon, aussi puissant que mélodique.

Petit retour en arrière, LANE est la contraction de Love and Noise Experiment, un peu de douceur, beaucoup de fureur. LANE, c’est aussi la réunion de cinq musiciens issus pour quatre d’entre-eux de groupes qui ont marqué la scène angevine et au-delà, Pierre-Yves et Eric Sourice des Thugs, Etienne et Camille Belin de Daria. Et un petit jeune au centre, Félix Sourice, fils de Pierre-Yves qui les a rejoint comme guitariste. Une belle réunion de famille !

Fondé en 2017, un EP en 2018, un premier album en 2019, un second en 2020 baptisé Pictures of a Century, près de 80 concerts… ça va très vite pour LANE,  aussi vite que sa musique, mais aucun risque que ses musiciens se brûlent les ailes, nous confie le batteur Camille : « Il y a des gens expérimentés dans l’équipe, on fait des choix, on prend des décisions, les partenaires avec qui on bosse sont des gens sencés, on sait d’où ils viennent, ils savent d’où on vient, tout fonctionne avec bon sens ». Interview…

La suite ici

19 Juin

Katerine, Gaume, Cachemire, KO KO MO, Nursery, Das Kinø, Mou, Octave noire… La playlist d’un été en Pays de la Loire

Ils sont ligériens, ont fait l’actualité de ces derniers mois ou ne vont pas tarder à la faire malgré la crise sanitaire, vingt groupes ou artistes que nous avons aimés et suivis. Une sélection totalement subjective mais largement assumée à consommer frais avec des glaçons. Et vive la musique!

On commence avec Mou. Le chanteur nantais vient de sortir son premier album, un bijou très justement baptisé Bijoux d’amour. Onze titres qui nous parlent de ce qu’il aime, de Sophie Marceau, du cha-cha, des croissants ou de la Ford Fiesta, avec une certaine nonchalance, certes, mais, une nonchalance qui galvanise. Et le tube de l’été ? Il est là, Océan bleu, de quoi se déconfiner définitivement…(retrouvez notre interview de Mou ici)

La suite ici