16 Juin

Hellfest 2022. Cinq questions à… The Inspector Cluzo

Ils n’ont pas que le blues dans la vie, ils ont aussi leurs oies. Musiciens et paysans, les Gascons Mathieu Jourdain et Laurent Lacrouts, The Inspector Cluzo au complet, aiment travailler nos racines à la fourche et au médiateur…

© Cyrille Vidal

Un défi ! Venir au festival des musiques extrêmes est pour eux un défi. Mais les défis, ils y sont largement habitués depuis qu’ils ont repris une ferme du côté de Mont-de-Marsan. Alors bien sûr, il y aura plus de monde, beaucoup plus de monde, à les écouter jouer sur la MainStage qu’à les regarder cultiver leurs terres et gaver leurs oies mais les deux hommes vivent à fond leurs deux passions.

La suite ici

Hellfest 2022. Cinq questions à… Shade and Dust

À force de pousser le décibel sur le vignoble nantais, le Hellfest a fini par faire éclore de jeunes pousses de metal locales, la preuve avec Shade and Dust, des petits gars – et une fille – du coin, qui en plus de proposer un death metal de bon augure ont remporté le tremplin du festival de musiques extrêmes The Voice of Hell…

© Clymène

Ils ont grandi pour la plupart au milieu des vignes du Sud-Nantes, du côté de Gorges, du Landreau ou de Vallet pour ceux qui connaissent. Autant dire que le Hellfest a été leur cour de récré. On peut rêver pire !

La suite ici

14 Juin

Hellfest 2022. Cinq questions à… 20 Seconds Falling Man

Le Hellfest, ces cinq Nantais l’ont déjà pratiqué en tant que bénévoles ou festivaliers, jamais en tant qu’artistes. Ce sera chose faite cette année où ils pourront jouer leur premier album VOID sorti il y a six mois…

© Insane Motion

C’est en regardant un homme tomber de sa chaise, en l’occurence un des leurs, pendant une soirée légèrement arrosée, que la bande a trouvé son nom de scène : 20 Seconds Falling Man. 20 secondes pour tomber, l’éternité pour se relever et créer un univers bien noir, bien poisseux, bien lourd, un metal aussi puissant que sombre qui pourrait en faire retourner plus d’un dans sa tombe.

La suite ici

Hellfest 2022. Cinq questions à… Skáld

Il ne viendra pas à bord d’un drakkar mais fera souffler un peu d’air frais sur l’enfer du Hellfest avec sa musique viking et ses chants en vieux norrois, Skáld est de retour, préparez vos casques à cornes…

Skáld © Die Frau

Au Hellfest, c’est un peu le défilé des grosses pointures nationales ou internationales, des découvertes un peu plus locales et des curiosités d’horizons divers. Skáld fait assurément partie de cette dernière catégorie. 

La suite ici

09 Juin

Hellfest 2022. Cinq questions à… Frustration

Fleuron du fameux label Born Bad Records, le groupe parisien Frustration fête cette année ses 20 ans de scène avec le bonheur non dissimulé de retrouver un public en chair, en os et en sueur…

Frustration • © Titouan Massé

Son dernier passage au Hellfest n’avait pas déplacé les foules. Et pour cause, c’était en 2021 à l’occasion du Hellfest From Home, chacun chez soi devant sa télé ou sa tablette pour admirer les prestations d’une poignée de groupes sélectionnés – dont il faisait partie – sur le site clissonnais vide de festivaliers. Drôle d’impression !

La suite ici

Hellfest 2022. Cinq questions à… Regarde les Hommes Tomber

Il devait se produire au Hellfest en 2020, il y jouera finalement mais sous cloche, sans public, pour cause de pandémie, le groupe nantais Regarde les Hommes Tomber revient cette année avec la ferme intention de vous en donner pour votre forfait…

Regarde les Hommes Tomber • © David Fitt

« Le Hellfest pour nous c’est énorme », nous confiaient les membres du groupe il y a deux ans au moment de la sortie de leur dernier album en date Ascension. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’ils sont nantais et donc voisins du festival, parce qu’ils l’ont fréquenté en tant que spectateurs et fans de metal et parce qu’ils y ont joué déjà trois fois, en 2013, 2017 et 2020.

La suite ici

19 Mai

COUP DE COEUR. Rencontre avec la délicieuse pop intimiste du quatuor nantais Simone d’Opale

Il n’a pas encore cinq ans d’existence mais déjà une belle assurance musicale et un univers singulier qui nous embarque sur des chemins parallèles, oniriques et poétiques, le groupe Simone d’Opale sort son premier EP vendredi 20 mai. En voiture…

© Zoé Nicloux

Tapez Simone d’Opale sur votre barre de recherche et voilà, vous y êtes ! Simone d’Opale n’a pas d’équivalent, pas d’erreur possible, toutes les occurrences trouvées concernent bien ce jeune groupe nantais formé en 2018.

La suite ici

22 Avr

La Nantaise Miss Machine reprend une chanson de Francis Cabrel et nous étonne encore et encore

Tube des années 80, « Encore et Encore » est depuis resté en lévitation au dessus de nos têtes comme un repère dans nos vies, dans nos histoires d’amour et de désamour, la chanteuse pop Miss Machine lui redonne un sacré coup de modernité, de quoi nous donner des frissons pour le reste de l’éternité…

Comme le dirait très justement un photographe bien connu sur la scène rock nantaise, « ça fout les poils ». Et à vrai dire, Miss Machine ne nous a jamais habitués à autre chose que des morceaux à forte valeur émotionnelle ajoutée. À la façon de ce titre Tout Autour extrait de son premier EP sorti en 2020…

La suite ici

04 Mar

INTERVIEW. Dernier essai : le groupe Cachemire marque encore des points

Qui a dit que le rock devait se chanter en anglais ? Pas eux ! Depuis bientôt dix ans, les quatre membres de Cachemire défendent une certaine vision du rock avec des textes en français. Ils viennent de sortir leur troisième album, « Dernier essai ». Transformé !

Cachemire • © François Crampon

Ne tournons pas autour de la cymbale plus longtemps, et pour répondre tout de suite à la question d’un internaute postée sur le compte Facebook du groupe, non il n’y a pas de slows dans le dernier album de Cachemire, pas plus de slow que de folk, de free jazz, de paso doble, de disco, de house ou de hip hop, non, Cachemire, c’est du rock à cent pour cent chanté en français à cent pour cent.

Groupe de scène, Cachemire prouve avec Dernier essai, petit nom de ce troisième opus, qu’il est aussi un groupe de studio. Treize titres au programme, treize titres qui cognent fort sans abrutir, bien au contraire, Cachemire sait aussi faire dans la demi-mesure avec des mélodies somptueuses et des textes sombres qui nous interrogent sur l’homme, la vie, la maladie, la mort…

Pour nous parler de tout ça et bien plus, Freddy, chanteur du quatuor nantais, répond à nos questions. Interview…

La suite ici

11 Fév

INTERVIEW. Villa Fantôme : les cofondateurs angevins de la Ruda Salska creusent un nouveau sillon

Qui n’a jamais dansé sur les rythmes endiablés et furieusement ska de la Ruda ? Manu à la batterie et Pierrot au chant sont de retour avec un nouveau groupe baptisé Villa Fantôme sous influence rock mais toujours en français dans le texte…

© Christian Ravel

Souvenez-vous, c’était au siècle précédent, l’époque de la Mano Negra, des Négresses vertes, l’époque des groupes de rock alternatif qui amenaient sur notre territoire national un nouveau souffle, un nouveau son et de nouveaux horizons.

La Ruda Salska était de ceux-là proposant un ska aux influences latino. Pratiquement 20 ans de scène, 8 albums studio, une dissolution en 1993, une reformation en 2019 le temps d’une tournée d’été, le temps de reprendre goût à la scène et à la vie de groupe…

Manu à la batterie et Pierrot au chant décident de repartir, Villa Fantôme est créé, la pandémie s’installe. Mais le confinement n’aura pas raison de leur volonté. Bien au contraire. Toujours ska dans l’âme, plus rock dans l’approche musicale, plus sombre dans les textes, Villa Fantôme sort son premier single avant un album prévu fin mars.

L’interview ici…