14 Avr

Coronavirus : l’édition 2020 du festival La Nuit de l’Erdre à Nort-sur-Erdre annulée

Après le Hellfest la semaine dernière, La Nuit de l’Erdre rejoint la liste des festivals annulés pour cause de pandémie. Le festival devait souffler cette année sa 22e bougie du 26 au 28 juin…

© Liswaya

« Depuis quelques semaines, le verdict se profilait. C’est le cœur brisé que nous affrontons cette triste nouvelle : l’édition 2020 de La Nuit de l’Erdre n’aura pas lieu. La frustration est d’autant plus grande que cette 22e bougie aurait dû être soufflée de la plus belle des manières, alors que le festival allait sans doute battre son record de fréquentation, avec une programmation plébiscitée et une identité visuelle plus marquante que jamais. Aussi, le concert de Jeanne Added, prévu à Cap Nort le 30 mai prochain, est annulé ».

La suite ici

Coronavirus : 22 artistes nantais réunis sur une compilation au profit des soignants du CHU de Nantes

Tous à l’heure H ? Philippe Katerine, Dominique A, Elmer Food Beat, KO KO MO. Gaume… 22 artistes de la scène nantaise ont dit oui à l’association Agir contre la maladie, oui à l’heure H, H comme hôpital, et à la compilation Around the Bloc dont les bénéfices iront au CHU de Nantes…

« En cette période de confinement, ma soeur infirmière, m’a inspirée cette peinture… J’espère qu’elle pourra lui transmettre force et courage, ainsi qu’à tous les soignants qui prennent soin de nombreuses vies actuellement… Cette peinture va contribuer à cela, avec un beau projet d’aide et de soutien… »

Par ces quelques mots postés sur son compte Facebook, l’artiste Marie Piriou, auteure du magnifique visuel de la compilation, résume parfaitement l’esprit de cette initiative née sous l’impulsion de l’association Agir contre la maladie. 

Transmettre force et courage, et apporter une aide directe aux soignants en récoltant des fonds qui permettront d’améliorer leurs conditions de travail.

La suite ici

19 Mar

Coronavirus : de retour des É​​​​​​​tats-Unis, le témoignage du groupe de rock angevin The Blind Suns

Dorota et Romain des Blind Suns devaient participer au festival SXSW à Austin au Texas. Mais comme nombre d’événements à travers la planète, celui-ci a été annulé, au dernier moment. De retour en France, Dorota et Romain nous racontent leur périple…

Dorota et Romain des Blind Suns il y a quelques jours au Texas

Ils se souviendront longtemps de leur voyage. Partis pour jouer au fameux festival SXSW à Austin au Texas, Dorota Kuszewska et Romain Lejeune du groupe angevin The Blind Suns ont été rattrapés par la crise sanitaire mondiale liée au coronavirus. De retour dans une France mise sous cloche, ils ont pu rejoindre leur studio où ils restent aujourd’hui confinés. Témoignage…

La suite ici

10 Mar

Disquaire Day 2020 : rendez-vous le 18 avril pour tous ceux qui ont le virus des vinyles !

Le Disquaire Day a dix ans. Tout rond, aussi rond que les vinyles qui seront une fois encore de la fête ce 18 avril avec plus de 300 références mises en vente en exclusivité chez les 220 disquaires indépendants participant à l’évènement. 

© Eric Guillaud

On le constate chaque année, le vinyle grignote peu à peu le marché physique de la musique enregistrée. Bien sûr, pas au point de retrouver la place qu’il occupait avant l’avènement des années numériques mais tout de même. Aujourd’hui, il se vendrait plus de vinyles que de CD aux États-Unis. En France, ce support représenterait un quart du marché physique.

13 Fév

Le duo de pop urbaine nantais Labotanique parmi les lauréats Fair 2020

En trente ans, 466 artistes ou groupes ont bénéficié du soutien et de l’accompagnement du Fair. L’association vient de dévoiler la liste de ses lauréats pour l’année 2020, quatorze noms y figurent dont celui des Nantais Labotanique…

Plus de 120 nominations aux Victoires de la Musique (depuis 1997), plus de 30 Victoires de la Musique (toutes catégories), plus de 20 millions d’albums vendus, plus de 75.000 concerts… Le Fair fait pleinement partie du paysage culturel français, option musiques actuelles.

Mais le Fair, c’est quoi précisément ? Le Fair est un dispositif de soutien au démarrage de carrière et de professionnalisation en musiques actuelles créé en 1989 à la demande du ministère chargé de la culture. Depuis sa création, il a accompagné près de 500 artistes, parmi lesquels Les VRP, Les Thugs, NTM, Les Têtes Raides, IAM, The Little Rabbits, Elmer Food Beat, Zebda, Mano Solo, No One Is Innocent, Katerine, Miossec, Mathieu Boogaerts, Dionysos, Louise Attaque, M, Tahiti 80 ou encore Voyou en 2019.

Arthur Ely, Jaïa Rose, Calling Marian, Yudimah… et donc Labotanique font partie des lauréats 2020. Ils obtiendront une aide financière pouvant aller jusquà 9000 euros, une aide à la diffusion, un soutien en communication, une batterie de formations professionnelles et artistiques, bref de quoi les mettre sur les rails du succès…

Nous avions interviewés Ronan et Thomas de Labotanique il y a un peu moins d’un an à l’occasion de la sortie de leur deuxième EP, l’interview est toujours disponible ici.

Eric Guillaud

Plus d’infos sur le Fair ici, sur Labotanique

31 Jan

The Holy gift : quand le groupe de métal Tool inspire un documentaire sur la musique au Nantais Stéphane Kazadi

Lequel d’entre nous ne s’est jamais demandé pourquoi il aime la musique et parfois plus précisément telle musique ? Stéphane Kazadi s’est non seulement posé la question mais il en a fait un documentaire inspiré par la musique de Tool et notamment l’album Lateralus. Rencontre…

© F3 – Eric Guillaud

Stéphane Kazadi n’a pas l’allure d’un métalleux, il est pourtant un inconditionnel de la musique en général et du métal en particulier, notamment fan de Tool, groupe américain de métal progressif qu’il a découvert avec l’album Lateralus sorti en 2001. Un choc!

C’est précisément à partir de ce moment-là, intrigué par le fait de toujours revenir vers la musique de ce groupe, une musique qu’il qualifie de différente sans jamais avoir pu mettre de mots sur cette différence, que Stéphane Kazadi s’est interrogé. Pourquoi éprouve-t-on le besoin d’écouter de la musique ? Pouvons-nous comprendre cette attirance ? Pourquoi cet art est-il si particulier ? Et finalement qu’est-ce qui nous fait aimer la musique ?

La suite ici

 

20 Avr

Le Disquaire Day, c’est demain !

La huitième édition du Disquaire Day aura lieu samedi 21 avril partout en France. C’est la journée internationale des disquaires indépendants, c’est aussi la fête du vinyle avec cette année près de 200 références exclusivement vendues dans le réseau des 230 disquaires participants. Le magasin Exit Music for a Drink à Angers appartient à ce réseau. Denis Leroy et Olivier Quentin ont rencontré sa responsable Dahlia Mahot…

Plus d’infos sur le Disquaire Day ? C’est ici

05 Jan

Résolution 2018 : Nantes s’habille rock !

Vous aimez le rock ? Alors vous allez être servis. Nantes, ville réputée sur la scène nationale et même internationale pour avoir produit quelques beaux fleurons du genre, nous offrira dans les prochains mois deux expositions et un concert unique dédiés à son histoire…

Petit quizz : qui sont ces trois personnes ? Réponse : Dominique A, Philippe Katerine et Francoiz Breut

Petit quizz. Qui sont ces trois personnes ? Réponse : Dominique A, Philippe Katerine et Francoiz Breut il y a quelques années (photo Rock! Une histoire nantaise)

Rock ! Une histoire nantaise

En 2018, on range les richelieus et le blazer, on ressort les boots et le perfecto, l’année sera rock ou ne sera pas avec plusieurs événements à l’affiche, à commencer par une exposition exceptionnelle dont on entend parler depuis quelques temps, puisqu’un appel à contribution des Nantais a été lancé il y a plusieurs mois par son commissaire Laurent Charliot. Rock ! Une histoire nantaise, c’est son nom, sera présentée au Château des ducs de Bretagne, Musée d’histoire de Nantes, du 24 février 2018 au 10 novembre 2019, 21 mois pour (re)découvrir le rock nantais des années 1960 à nos jours.

Tri Yann, EV, Elmer Food Beat, Orange Blossom, Dominique A, Tequila, Jeanne Cherhal, Dolly, Philippe Katerine, C2C, Christine and the Queens, KO KO MO, Von Pariahs, The Little Rabbits, Lenparrot, Arnaud Fradin, Elephanz, Ultra Vomit, Pegase… connus internationalement ou localement, 300 pages ne suffiraient pas pour aligner les noms qui depuis les années 60 font vivre le rock ou d’une façon plus large les musiques actuelles dans la capitale des Pays de la Loire.

L’exposition retrace cette vitalité exceptionnelle dans un parcours divisé en neuf sections chrono-thématiques, scénographié grâce notamment aux objets, photos et autres documents prêtés par les Nantais, et mis en musique. Plus d’une centaine de titres seront disponibles à l’écoute grâce à un système auditif constitué de gobelets de festival. Une immersion jusqu’au bout des oreilles !

Rock ! Une histoire nantaise est aussi un livre de Laurent Charliot, disponible en librairie le 24 février. Après La Fabuleuse histoire du rock nantais, l’auteur nous explique dans ses pages comment la ville de Nantes est passée du statut de « belle endormie » à celui de « Nantes l’effervescente ». Nous vous en reparlerons plus en détail prochainement sur ce blog.

Rock ! Une soirée nantaise

Quoi de mieux qu’un bon concert pour aiguiser l’appétit et accompagner l’ouverture de cette exposition ? Direction Stereolux le 23 février pour un voyage dans le rock d’hier et d’aujourd’hui. Au programme, plusieurs générations de musiciens qui ont fait ou font vibrer la scène nantaise, regroupés autour de trois groupes phares de la scène actuelle, KO KO MO, 20syl & Hocus Pocus et Pégase. Des gens comme Manou et Grand Lolo d’Elmer Food Beat, Roman Gaume, Philippe Ménard de Tequila, Lenparrot, Voyov ou encore Disco Anti Napoleon se relaieront sur la scène au cours de cette soirée unique en son genre.

Rock Story : L’histoire du rock

Une autre exposition d’envergure sur l’histoire du rock, bien au-delà des frontières nantaises cette fois, se tiendra durant la foire internationale de Nantes du 7 au 16 avril 2018. Sur 1600 m2 d’espace, Rock Story : L’histoire du rock offrira un parcours scénographié chronologique et thématique, présentant les différentes facettes du rock depuis les années 50 jusqu’à nos jours, depuis ses racines country jusqu’au métal, en passant par la vague punk, le rock glam ou encore le rock psychédélique. Huit espaces, autant de périodes qui ont construit le rock. Au générique, les géants que sont les Rolling Stones, Téléphone, les Who, Led Zeppelin, Pink Floyd, Queen, Bob Dylan, Elvis, Guns n’Roses, David Bowie ou Johnny Hallyday à qui bien sûr l’exposition rendra un hommage particulier.

Eric Guillaud

Plus d’infos sur Rock ! Une histoire nantaise ici, Rock ! Une soirée nantaise , Rock Story : L’histoire du rock ici

Les Sunset

Les Sunset – groupe des années 60 (photo Rock! Une histoire nantaise)

04 Jan

Le groupe nantais Orange Blossom fait un carton en Turquie grâce à la série télévisée Çukur

Il en avait mis du temps à le sortir cet album. Neuf ans. Neuf longues années. Une torture pour les nombreux fans du groupe nantais. Mais depuis, Orange Blossom n’arrête plus de courir le monde avec les onze titres qui composent le très intense « Under the Shade of violet » sorti en 2014. Ce troisième album sans frontières rebondit aujourd’hui du côté de la Turquie où le titre « Ya Sidi » fait un carton depuis son passage dans la série télévisée populaire Çukur…

© Ernest Sarino Mandap

© Ernest Sarino Mandap

Plus de trois millions de vues pour un audio posté sur YouTube en novembre 2017 par la production de la série télévisée turque Çukur. C’est énorme mais tellement mérité pour le groupe qui affiche son bonheur sur les réseaux sociaux.

Depuis plus de 20 ans maintenant, Orange Blossom nous invite au voyage avec sa musique du monde ou plus justement son électro rock oriental. Dans une interview que nous avions réalisée en 2014 au moment de la sortie du troisième album, Carlos Robles Arenas, grand fan de Joy Division et Led Zeppelin, nous expliquait ses influences, ce mélange de rock, de post punk et de musique traditionnelle, ethnique, qui est la marque d’Orange Blossom :

« J’ai très tôt été baigné dans la musique, depuis le mambo jusqu’au rock en passant par la musique mexicaine d’où je suis originaire, l’electro ou encore la salsa que j’ai découvert à Cuba quand j’étais à l’école de musique. De fait, le mélange est normal pour moi, évident (…)

Pour moi la musique, c’est quelque chose qui n’a pas besoin de longue formation, d’acquis. Tu écoutes, tu aimes ou tu n’aimes pas. Chez certains groupes, le mélange peut faire collage ou trop conceptuel. Je pense que ce n’est pas évident dans leur tête. Dans la mienne ça l’est. Lorsque je compose, je fais en sorte que ce soit sincère, le plus sincère possible ».

« Under the Shade of violet » est le nom du troisième album, onze titres aux sonorités orientales, mais pas que, et surtout une nouvelle voix, exceptionnelle, envoûtante, celle d’une jeune égyptienne de 28 ans totalement inconnue en France il y a trois ans, Hend Ahmed.

Parmi les onze titres de l’album, « Ya Sidi », un pur chef-d’oeuvre du genre à vous coller le frisson pour l’éternité. La preuve avec ce commentaire laissé par un Nantais sur le compte Facebook de Carlos Robles Arenas.

« Quand vous répétiez cette chanson au hangar Cassin, tous ceux qui travaillaient là s’arrêtaient pour tendre l’oreille. Les meuleuses, les musiques, les micros, les ordis… Tout s’arrêtait. Une chape de gravité cérémonieuse imprégnait tout le bâtiment, sans que l’on sache si c’était à cause du profond respect qu’inspire cette musique profonde et habitée, ou si c’était parce que la Grâce était arrivée là par miracle, à la porte à côté de la nôtre. Je n’en connais pas le sens des mots, mais elle fait du bien ! »

Avant Çukur, le titre « Ya Sindi » avait également été choisi comme générique de la série Marseille produite par Netflix avec Benoît Magimel et Gérard Depardieu.

Plus d’infos sur le groupe Orange Blossom ici

12 Nov

Une Chanson, l’addition! : quand deux Ligériens et un Parisien lancent le D’art d’art de la musique…

Vous aimez D’Art d’Art, l’émission de France Télévisions ? Alors vous aimerez certainement la web série Une chanson, l’addition!. Proches dans le concept, l’une et lautre racontent l’histoire d’une création artistique, la première dans le domaine des arts plastiques, la seconde dans l’univers de la musique…

capture d'écran vidéo Une chanson, l'addition!

capture d’écran vidéo Une chanson, l’addition!

Savez-vous pourquoi le titre Seven Nation Army du groupe américain The White Stripes est devenu l’une des chansons les plus connues au monde, un hymne repris dans les stades de football ? Non ? La réponse en images…

Depuis mai 2017, à raison d’une vidéo par semaine, Samuel Degasne, que vous voyez à l’image, Loll Willems et Anne-Laure Degasne nous parlent de musique sur une chaîne Youtube intelligemment baptisée Une Chanson, l’addition!. Le but est de décortiquer les grands standards de la musique depuis les années 60 jusqu’à nos jours, en s’arrêtant ici sur le contexte de création, là sur les paroles, les secrets de fabrication ou encore les anecdotes qui font la petite histoire des grandes chansons.

Vingt-trois vidéos sont disponibles à ce jour avec, à chaque fois, un invité-surprise, musicien, comédien ou youtubeur, c’est documenté, léger dans le ton, parfois drôle, parfait pour un dimanche soir.

Eric Guillaud

Toutes les vidéos Une chanson, l’addition! ici