Peut-on sympathiser avec les parents d’élèves ?

La semaine dernière la directrice de l’école et plusieurs instits dont moi-même avons été invités à diner par les parents d’un élève. L’élève, appelons-le Hugo, faisait son entrée au collège cette année et les parents souhaitaient remercier l’ensemble des enseignants ayant eu Hugo dans leur classe durant ses cinq années...

Retour sur une année d’éducation (2) : billets d’humeurs

Après le volet rétrospectif consacré à la première année d’exercice du ministre Blanquer, voici le second volet regroupant les billets "d’humeurs" de cette saison. Humeurs noires, quand on s’emporte face aux déclarations de quelque sénateur sur l’annualisation du temps de travail des profs (on devrait bientôt en reparler, vu les...

Retour sur une année d’éducation : Blanquer, an 1

On a beaucoup vu, entendu, lu le ministre de l’Education nationale Jean-Michel Blanquer, cette année. Omniprésent médiatique, boulimique de com’, spécialiste du macronien discours « et en même temps », JM Blanquer jouit d’une bonne image auprès du grand public (du moins de ceux qui le connaissent), séduit par l’enveloppe médiatique proposée....

Vis ma vie d'instit en gif animé (24)

Ces dernières semaines ont été bien chargées, pour les enseignants, entre les évaluations, les livrets, les Conseils d'école, les kermesses, les chorales... On a tous bien mérité de se détendre un peu, avant d'apprécier les derniers jours de l'année avec nos élèves.   Quand j'ai achevé mes livrets cette semaine....

Formation : et si on demandait leur avis aux enseignants ?

Dans un rapport de l’Inspection générale de l’EN, passé inaperçu mais qui rejoint les préconisations de la dernière publication de l’OCDE, on peut lire que la formation des enseignants ne correspond pas à leurs besoins réels. Mais comme le ministre semble voir la formation uniquement comme un moyen de faire...

Baron orange (scénario de politique-fiction éducative)

SCENE 1. MINISTERE DE L’EDUCATION NATIONALE. BUREAU DU MINISTRE. INTERIEUR / AUBE. Le ministre est devant la fenêtre. Il regarde le lever de soleil, orangé, à l’horizon. La porte s’ouvre, Daniel, le DIRCAB, entre. Il a l’air à la fois frais et fatigué. Le ministre ne se retourne pas, il fera...