La laisser pétiller

J’avais rendez-vous avec la mère d’Alyssa, un matin de cette semaine, à 8 h 00. La mère est venue avec la fille, ce qui sauf exception ne me dérange pas : généralement, ce que j’ai à dire aux parents, c’est à l’enfant que je le destine à travers eux, alors autant...

Blanquer : opération détricotage

En matière d’école, si on avait bien compris le candidat Macron, il ne s’agissait pas d’arriver de manière fracassante et de tout changer. On se souvient notamment des propos de François De Rugy, chargé des questions éducatives durant la campagne : « La transformation de notre système éducatif suppose d'inscrire...

Le Président Macron et l’éducation : dans l’attente d’informations complémentaires…

Dès le premier tour de cette élection Présidentielle, une majorité d’enseignants a vraisemblablement plébiscité Emmanuel Macron (38% d’intentions de vote quelques jours avant le 23 avril), devant Jean-Luc Mélenchon (23%) et Benoit Hamon (15%). On peut imaginer que les enseignants, qui prévoyaient de  voter à 5% pour Marine Le Pen...

Rimah

Rimah est arrivée dans ma classe après les vacances de la Toussaint. Réfugiée iranienne, elle venait de débarquer en France et vivait dans un hôtel social avec sa famille. Elle s’est rapidement intégrée, aidée en cela par les autres élèves, qui se sont montrés très accueillants et bienveillants envers elle,...

#LeGrandDebat #EnModeEcole

Vu que d'école, il a été très peu question, hier soir, dans "Le Grand Débat" (parler de l'avenir du pays sans parler ou presque de l'école, premier budget de la Nation, j'vous jure...), c'est dans les commentaires des internautes qu'on a trouvé le plus de références à l'école... Nombreux sont...

Quatre quarts d’instit à part entière

C’est une réalité méconnue du grand public : plusieurs milliers d’instits travaillent sur quatre postes, avec quatre classes, dans quatre écoles différentes chaque semaine, de la petite section au CM2. Ces ¼ temps à compléter sont ceux des collègues qui sont à 80%, des directeurs d’école qui sont déchargés un jour...