Des musiciens attentifs, Daniel Harding et l'orchestre C) William Beaucardet

Brahms et Sibelius accompagnent les adieux de Daniel Harding à l'orchestre de Paris

C'était mercredi et jeudi le dernier concert de la saison pour l'orchestre de Paris et c'étaient aussi les adieux de son chef titulaire, Daniel Harding, après trois ans à sa tête. Un programme exigeant, Brahms et Sibelius, et une attention décuplée pour des musiciens conscients du moment vécu. Un adieu...

Stéphane Degout C) Jean-Baptiste Millot

Stéphane Degout, Alain Planès: la mélodie de Fauré et Debussy à son meilleur

Le rendez-vous était pris avant sa Victoire de la musique. Stéphane Degout l'a confirmé amplement. Debussy, Fauré, Chabrier et Duparc: 28 mélodies (si on a bien compté) qui étaient aussi une promenade dans la pure poésie française avec la complicité d'un maître, le pianiste Alain Planès. Soirée très émouvante qui...

Raquel Camarinha et Yoan Héreau C) Thibaut Stipal

Raquel Camarinha et Yoann Héreau défendent les mélodies de Ravel et Debussy, au concert et en Cd

Un Cd, un concert. La jeune soprano Raquel Camarinha et son pianiste Yoan Héreau consacrent le Cd à la mélodie française (Debussy, Ravel, Poulenc et Delage) et ont donné un concert au Théâtre de l'Athénée où... ce n'était pas tout à fait le même programme! Facilité vocale Moi qui suis...

Le grand auditorium de Nantes C) Frank Perry, AFP

A Nantes, la "Folle journée 2019" nous fera voyager jusqu'en Extrême-Orient

25e "Folle journée" déjà, qui va, dès cette semaine en région Pays de Loire et du mercredi 30 janvier au dimanche 3 février à Nantes même, nous inonder de musique. 290 concerts payants (à des prix, rappelons-le, qui feraient pâlir d'envie les mélomanes d'autres villes), des concerts gratuits, des conférences......

Sabine Devieilhe (Ophélie) et Stéphane Degout (Hamlet) encore amoureux C) Vincent Pontet

A l'Opéra-Comique Sabine Devieilhe et Stéphane Degout magnifiques dans le "Hamlet" d'Ambroise Thomas

Deux interprètes à leur meilleur dans les rôles-titres. Un chef qui aime infiniment cette musique... et qui le prouve. Une mise en scène intelligente malgré quelques faiblesses. Cela suffit-il à expliquer que la reprise de l' "Hamlet" d'Ambroise Thomas à l'Opéra-Comique s'achève soir après soir sous les ovations? Pourquoi cet...