N. Angelich, R. Capuçon et les Hermès C) Fest. St-Denis 2018

Au festival de St-Denis Renaud Capuçon et Nicholas Angelich, magnifiques serviteurs de la musique française

Il y a deux lieux au festival de Saint-Denis: la basilique pour les grands concerts religieux ou symphoniques, la maison de la Légion d'Honneur, créée par Napoléon pour les jeunes filles pauvres ou orphelines au milieu d'un beau parc. Dans ce bâtiment attenant à la basilique une salle peinte en...

D. Harding et l'orchestre de Paris C) William Beaucardet

L'orchestre de Paris et Daniel Harding dans un Beethoven imprévu et un Brahms imprévisible

Beethoven et Brahms, rien que du très classique à l'orchestre de Paris -ce qui est loin d'être désagréable. Un concerto du premier par un bon pianiste allemand, une symphonie du second. Pourquoi ce concert-là avait-il particulièrement retenu mon attention? A cause d'une absente. Maria Joao Pires... Le départ de Maria...

Menahem Pressler C) Sasha Gusov

Pour commencer l'année Debussy en CD : Vincent Larderet et Menahem Pressler

Dans les enregistrements consacrés à Debussy qui vont se multiplier cette année, j'en ai retenu deux pour commencer. Choix peut-être arbitraire: l'un concerne un pianiste discret que j'aime à suivre,Vincent Larderet, l'autre une légende du piano, le nonagénaire Menahem Pressler.   Le CD d'un pianiste exigeant Le nouveau CD de...

Natalie Dessay ©Marcello Mencarini/Leemage

Les chants d'amour de Brahms par Natalie Dessay et Karine Deshayes

Des oeuvres rares car il y faut un quatuor de haut vol: les "Liebesliederwalzer" de Brahms. Quatuor vocal, soient une soprano, une mezzo, un ténor, un baryton-basse. Et deux pianistes accompagnateurs, sur un seul piano. C'était, l'autre soir, avec Natalie Dessay, Karine Deshayes, Werner Güra et Laurent Naouri, Philippe Cassard...

Les Noga C) William Beaucardet

De Beethoven à Ligeti, un état contemporain du quatuor à cordes

C'était  la "Biennale du Quatuor à cordes" l'autre semaine à la Philharmonie de Paris. Un état du quatuor à cordes, genre dépouillé s'il en est, mêlant légendes (Quatuor Arditti, Quatuor Hagen) et jeunes pousses. Avec même des master-classes -prises d'assaut- d'Alfred Brendel, grand musicien autant que grand pianiste. J'ai assisté...