Andris Nelsons et les musiciens viennois. C'était au Nouvel An C) Roman Zach-Kiesling/APA-PictureDesk / AFP

Le Philharmonique de Vienne à Paris pour les symphonies de Beethoven : leur A.D.N !

L'orchestre philharmonique de Vienne (les Wiener Philharmoniker pour tous les mélomanes!) est à Paris, au Théâtre des Champs-Elysées, pour une intégrale des symphonies de Beethoven sous la direction d'Andris Nelsons. Le premier volet était donné ce mardi : tellurique! Beethoven est mort trop tôt... C'est leur A.D.N., aux Wiener Philharmoniker:...

Joachim Horsley (et Damian Nueva Cortes à la basse) C) Marc Roger

Folle Journée de Nantes 2020: Beethoven (et les autres) en mode cubano par Joachim Horsley

Dernier concert, dernier bonheur : Beethoven à La Havane. Et pas que Beethoven - Mozart, Dvorak, etc. C'est le pianiste de jazz Joachim Horsley qui revisite ainsi les compositeurs classiques. Revisiter les classiques façon jazz Et le fringant Américain a déjà battu le record de ventes de Cd: 500 achats "coup de...

Le projet Beethoven de Paul Lay et Olivier Garouste C) B. Renard, France Info Culture

Folle Journée de Nantes 2020 : le très beau concert-spectacle sur Beethoven du pianiste de jazz Paul Lay

" Ce sourd entendait l'infini"  disait Victor Hugo de Beethoven. C'est une des citations du plus beau des concerts entendus ce vendredi, plus qu'un concert, un spectacle, du pianiste de jazz Paul Lay et du vidéaste Olivier Garouste, l'un improvisant sur des images de l'autre. Bonheur pur, après deux autres approches...

Le grand chef Herbert Blomstedt C) M. Benguigui, Pasco and Co

Le doyen des chefs Herbert Blomstedt magnifique dans Bruckner et Mozart avec le jeune Bertrand Chamayou et l'orchestre de Paris

Une très belle soirée encore. Celle qui réunissait deux générations, le jeune Bertrand Chamayou et le doyen des chefs d'orchestre en activité, Herbert Blomstedt, 92 ans et demi. En arbitre (si l'on veut) l'orchestre de Paris. Un orchestre confronté ensuite au chef seul pendant plus d'une heure. Mozart et Bruckner...

Marianne Crebassa et E.P. Salonen en répétition générale C) Pasco and Co

Une exceptionnelle "Symphonie n° 3" de Mahler par Esa-Pekka Salonen et l'orchestre de Paris

Trois soirs au lieu des deux habituels de l'orchestre de Paris. L'événement le valait, la plus longue symphonie de Mahler par un des meilleurs chefs de l'époque, Esa-Pekka Salonen, dans une Philharmonie de Paris qui aurait pu, sans les grèves, être encore plus remplie. Et, superbe cerise sur le gâteau,...

Tugan Sokhiev dirige l'orchestre de Paris C) Mathias Benguigui

Renaud Capuçon et son magnifique Schumann, l'orchestre de Paris à l'heure russe

La Philharmonie de Paris accueillait successivement la semaine dernière l'orchestre de Paris et l'orchestre national de France dans deux programmes parallèles, une grande symphonie pas si souvent jouée, un concerto pour violon de deux amis. L'occasion de comparaisons... intéressantes. Bonne nouvelle de la tutelle Et l'on a d'abord été rassuré...

Karina Canellakis et l'Orchestre de Paris C) Eric Garault-Pasco

La cheffe Canellakis ouvre la saison de l'orchestre de Paris avec Ravel et Bartok

Ouverture de saison à la Philharmonie pour l'orchestre de Paris et premier concert sans chef permanent après le départ de Daniel Harding. Mais une cheffe (pour faire aussi le buzz?): l' Américaine Karina Canellakis dans un programme varié réunissant Wagner, Ravel et Bartok. L'uniforme des cheffes Elle entre d'un pas...

Des musiciens attentifs, Daniel Harding et l'orchestre C) William Beaucardet

Brahms et Sibelius accompagnent les adieux de Daniel Harding à l'orchestre de Paris

C'était mercredi et jeudi le dernier concert de la saison pour l'orchestre de Paris et c'étaient aussi les adieux de son chef titulaire, Daniel Harding, après trois ans à sa tête. Un programme exigeant, Brahms et Sibelius, et une attention décuplée pour des musiciens conscients du moment vécu. Un adieu...

Myung-Whun Chung C) Christophe Fillieule, Fest. de Saint-Denis 2019

Une fort belle "Résurrection" de Mahler dirigée par Chung en ouverture du festival de Saint-Denis

La 2e symphonie de Mahler, dite "Résurrection" était donnée l'autre jour sous la direction de Myung-Whun Chung.   Le festival de Saint-Denis fête ses 50 ans. Myung-Whun Chung revenait pour les deux concerts inauguraux dans la cathédrale, à la tête du Philharmonique de Radio-France, son ancien orchestre, dans l'emblématique Symphonie Résurrection...