Des musiciens attentifs, Daniel Harding et l'orchestre C) William Beaucardet

Brahms et Sibelius accompagnent les adieux de Daniel Harding à l'orchestre de Paris

C'était mercredi et jeudi le dernier concert de la saison pour l'orchestre de Paris et c'étaient aussi les adieux de son chef titulaire, Daniel Harding, après trois ans à sa tête. Un programme exigeant, Brahms et Sibelius, et une attention décuplée pour des musiciens conscients du moment vécu. Un adieu...

Myung-Whun Chung C) Christophe Fillieule, Fest. de Saint-Denis 2019

Une fort belle "Résurrection" de Mahler dirigée par Chung en ouverture du festival de Saint-Denis

La 2e symphonie de Mahler, dite "Résurrection" était donnée l'autre jour sous la direction de Myung-Whun Chung.   Le festival de Saint-Denis fête ses 50 ans. Myung-Whun Chung revenait pour les deux concerts inauguraux dans la cathédrale, à la tête du Philharmonique de Radio-France, son ancien orchestre, dans l'emblématique Symphonie Résurrection...

Diana Damrau, Jonas Kaufmann, Helmut Deutsch C) Group RT

Les "Lieder italiens" d'Hugo Wolf par le couple glamour Jonas Kaufmann-Diana Damrau

C'est le moins connu des grands compositeurs de lieder: Hugo Wolf. Exact contemporain de Mahler, quatre ans de plus que Richard Strauss. Peu prolixe, resté surtout dans l'histoire pour ses cycles de mélodies et le dernier d'entre eux l' "Italienisches Liederbuch" (Livre de lieder italien), auquel s'attaquent aujourd'hui Diana Damrau...

Sabine Devieilhe (Ophélie) et Stéphane Degout (Hamlet) encore amoureux C) Vincent Pontet

A l'Opéra-Comique Sabine Devieilhe et Stéphane Degout magnifiques dans le "Hamlet" d'Ambroise Thomas

Deux interprètes à leur meilleur dans les rôles-titres. Un chef qui aime infiniment cette musique... et qui le prouve. Une mise en scène intelligente malgré quelques faiblesses. Cela suffit-il à expliquer que la reprise de l' "Hamlet" d'Ambroise Thomas à l'Opéra-Comique s'achève soir après soir sous les ovations? Pourquoi cet...

Esa-Pekka Salonen C) Clive Barda

Salonen passe au scalpel Wagner et Bruckner à la tête du Philharmonia

La curiosité d'Esa-Pekka Salonen est légendaire. Ce 5 octobre il s'attaquait à des "fondamentaux", Wagner, Schönberg et Bruckner. Comme une immense symphonie germanique et nocturne dont le Philharmonia de Londres était le bras armé. Superbes moments au Théâtre des Champs-Elysées... L'allure dansante et juvénile... Il entre, en noir, d'un pas...