Christian Zacharias C) Andrea Felvegi

Christian Zacharias au Théâtre des Champs-Elysées: la classe classique dans Beethoven, Haydn et Schubert

C'était il y a quelques jours au Théâtre des Champs-Elysées le retour d'un maître, Christian Zacharias. Le pianiste allemand se consacrait ce soir-là aux compositeurs viennois, Haydn, Beethoven, Schubert. Il manquait Mozart. On lui pardonne. Le retour aux "fondamentaux" viennois Il entre, long et mince, lunettes, d'un pas souple, tout...

L'abbatiale d'Issoire de nuit C) Bertrand Renard, France Info culture

Les orgues d'Issoire se visitent le vendredi soir (et c'est très sympa!)

Orgue. Le plus gros des instruments, le moins transportable, celui "pour les mariages et les enterrements". Celui qui, dans cette diable de langue qu'est le Français, est masculin au singulier et féminin à partir de deux, allez comprendre... Deux orgues, posées là sur notre route, celle des vacances, en Auvergne...

Tanguy de Williencourt C) Jean-Baptiste Millot

Le piano de Beethoven, de "Bagatelles" en "Variations", "petites pièces" majeures...

A côté des 32 sonates et des immenses Variations Diabelli, oeuvre de la fin de vie, récapitulation d'une oeuvre, Beethoven a aussi composé un corpus de courtes pièces, d'un côté des cycles de Variations plus brèves, de l'autre des Bagatelles, elles aussi réunis en cycles ou parfois solitaires comme la fameuse Lettre à Elise qui en fait...

Notre-Dame blessée C) Edouard Richard / Hans Lucas

Aux Invalides, l'émouvant concert Boccherini d'Ophélie Gaillard en hommage à Notre-Dame blessée

La programmation musicale des Invalides s'intéresse ces temps-ci à l'Espagne, en liaison avec l'exposition "Picasso et la guerre". Ophélie Gaillard en était l'invitée l'autre jour, dans un programme Boccherini autour du "Stabat Mater" qui prenait une résonance d'autant plus forte quarante-huit heures après l'incendie de Notre-Dame de Paris. Le réveil...

E. Macarez puis le quatuor Hermès encadrant F. Brut C) Manuel Braun

Folle journée de Nantes: l'Amérique de Gershwin et la Russie de Prokofiev rencontrent l'accordéon-musette

L'accordéoniste Félicien Brut que j'avais entendu à Reims  revient avec ses camarades donner plusieurs concerts: salles combles. Un Cd vient de sortir, le "pari des bretelles". Quant à l'insolite du jour: un moine espagnol écrivant des fandangos il y a 250 ans... Le coup de coeur: l'accordéon voyageur de Félicien...