C) Christophe Grémiot

Lucas Debargue: grand musicien et homme du XXIe siècle à La Roque-d'Anthéron

Concert-événement : Lucas Debargue à La Roque-d’Anthéron, c’est le phénomène lauréat au concours Tchaïkovsky de Moscou (4e prix en 2015), avant qu’Alexandre Kantorow ne lui succède à un meilleur rang. Mais Debargue est déjà loin : curieux, enthousiaste, gourmand de tous les arts. Derrière ses allures de premier de la...

Un piano parmi les arbres C) Bertrand Renard, France Info Culture

A La Roque-d'Anthéron des pianos font résistance dans le désastre culturel

Parmi les rares festivals de l’été maintenus, celui de La Roque-d’Anthéron, consacré au piano, brille d’un vif éclat. Lieu magique, mais qui a dû s’adapter à la pandémie. Nous y avons passé quelques jours. La Roque-d’Anthéron s’est adapté. Une semaine rognée, la dernière de juillet (quand on pensait encore que...

Tanguy de Williencourt C) Jean-Baptiste Millot

Le piano de Beethoven, de "Bagatelles" en "Variations", "petites pièces" majeures...

A côté des 32 sonates et des immenses Variations Diabelli, oeuvre de la fin de vie, récapitulation d'une oeuvre, Beethoven a aussi composé un corpus de courtes pièces, d'un côté des cycles de Variations plus brèves, de l'autre des Bagatelles, elles aussi réunis en cycles ou parfois solitaires comme la fameuse Lettre à Elise qui en fait...

Kenji Miura jouant le concerto n° 2 de Chopin C) Masha Mosconi

Le verdict du concours de piano Long-Thibaud-Crespin, présidé par Martha Argerich, accueilli par les huées du public.

Le chant, en mémoire de la soprano Régine Crespin, ce sera l'an prochain, comme c'était l'an dernier le violon, avec un jury présidé par Renaud Capuçon, qui a repris en main l'organisation du concours -que ne fait-il pas? Martha Argerich, son amie, présidait donc cet année un jury chargé de...

Jean-Baptiste Doucet, 4e prix, prix du public C) Masha Mosconi

Au concours de piano Long-Thibaud-Crespin présidé par Martha Argerich, le public couronne le Français Jean-Baptiste Doucet

Le concours Long-Thibaud-Crespin 2019, cette année consacré au piano, s'est donc achevé sur un sérieux divorce entre le public et le jury, l'un couronnant le Français Jean-Baptiste Doucet que l'autre a placé 4e sur 6, l'autre donnant son 1er prix au Japonais Kenji Miura, récompense accueillie par l'auditoire avec des...