Le grand chef Herbert Blomstedt C) M. Benguigui, Pasco and Co

Le doyen des chefs Herbert Blomstedt magnifique dans Bruckner et Mozart avec le jeune Bertrand Chamayou et l'orchestre de Paris

Une très belle soirée encore. Celle qui réunissait deux générations, le jeune Bertrand Chamayou et le doyen des chefs d'orchestre en activité, Herbert Blomstedt, 92 ans et demi. En arbitre (si l'on veut) l'orchestre de Paris. Un orchestre confronté ensuite au chef seul pendant plus d'une heure. Mozart et Bruckner...

Tugan Sokhiev dirige l'orchestre de Paris C) Mathias Benguigui

Renaud Capuçon et son magnifique Schumann, l'orchestre de Paris à l'heure russe

La Philharmonie de Paris accueillait successivement la semaine dernière l'orchestre de Paris et l'orchestre national de France dans deux programmes parallèles, une grande symphonie pas si souvent jouée, un concerto pour violon de deux amis. L'occasion de comparaisons... intéressantes. Bonne nouvelle de la tutelle Et l'on a d'abord été rassuré...

Des musiciens attentifs, Daniel Harding et l'orchestre C) William Beaucardet

Brahms et Sibelius accompagnent les adieux de Daniel Harding à l'orchestre de Paris

C'était mercredi et jeudi le dernier concert de la saison pour l'orchestre de Paris et c'étaient aussi les adieux de son chef titulaire, Daniel Harding, après trois ans à sa tête. Un programme exigeant, Brahms et Sibelius, et une attention décuplée pour des musiciens conscients du moment vécu. Un adieu...

Myung-Whun Chung C) Christophe Fillieule, Fest. de Saint-Denis 2019

Une fort belle "Résurrection" de Mahler dirigée par Chung en ouverture du festival de Saint-Denis

La 2e symphonie de Mahler, dite "Résurrection" était donnée l'autre jour sous la direction de Myung-Whun Chung.   Le festival de Saint-Denis fête ses 50 ans. Myung-Whun Chung revenait pour les deux concerts inauguraux dans la cathédrale, à la tête du Philharmonique de Radio-France, son ancien orchestre, dans l'emblématique Symphonie Résurrection...

Esa-Pekka Salonen C) Clive Barda

Salonen passe au scalpel Wagner et Bruckner à la tête du Philharmonia

La curiosité d'Esa-Pekka Salonen est légendaire. Ce 5 octobre il s'attaquait à des "fondamentaux", Wagner, Schönberg et Bruckner. Comme une immense symphonie germanique et nocturne dont le Philharmonia de Londres était le bras armé. Superbes moments au Théâtre des Champs-Elysées... L'allure dansante et juvénile... Il entre, en noir, d'un pas...