Mariss Jansons C) Alexei Danichev / Sputnik

Mariss Jansons et ses musiciens bavarois rendent à Chostakovitch sa puissance et son désespoir

Une des meilleures phalanges allemandes, l'orchestre symphonique de la Radio bavaroise, était à Paris ces jours-ci, défendant, grâce à son chef Mariss Jansons et à sa propre cohésion, un Beethoven étonnant et un Chostakovitch incroyable. Les tranchantes attaques d'un chef Déjà la première phrase (de l'ouverture d' Euryanthe de Weber) est...

Martha Argerich C) Adriano Heitman

Martha Argerich reçoit ses amis, Edgar Moreau, Gérard Caussé, Prokofiev et Mozart

Mais Martha Argerich n'était pas seule à recevoir ses amis. Stephen Kovacevich, son second mari, les recevait aussi: à l'altiste Caussé et au violoncelliste Moreau s'ajoutaient la pianiste japonaise Akane Sakai et les deux violonistes Tedi Papavrami et Raphaëlle Moreau, celle-ci soeur d'Edgar. Dans un programme où chacun avait au...

Jean-Marc Luisada, François Boulanger et l'orchestre de la Garde républicaine C) Musée de l'Armée

Autour de Jean-Marc Luisada, la saison de la chasse commence aux Invalides avec Mozart et Haydn

La saison musicale aux Invalides a recommencé, sur le thème de la chasse. L'occasion d'entendre, dans un joli programme baroque, le trop rare pianiste Jean-Marc Luisada dans Haydn et Mozart qui n'ont jamais paru aussi frères. Ou cousins. La chasse pour briller "Plus on se croit beau, mieux on se...

Les chanteurs et les pianistes entourant professeur Tézier C) Studio J'adore ce que vous faites

La belle leçon de musique du baryton Ludovic Tézier aux jeunes chanteurs de l'Académie de l'Opéra

C'est une nouvelle proposition faite aux jeunes chanteurs de l'Académie de l'Opéra de Paris: une "master class" publique, (en français une leçon de chant), dont on espère qu'elle sera renouvelée très vite. Le premier à avoir essuyé les plâtres de l'aventure était le grand baryton français Ludovic Tézier. La musique...

L'apparition d'Hébé (Sabine Devieilhe) C) Little Shao, Opéra de Paris

A l'Opéra-Bastille les "Indes galantes" hip-hop et peut-être futuristes de monsieur Rameau

Des "Indes galantes" très attendues, confiées au jeune metteur en scène Clément Cogitore et à la chorégraphe Bintou Dembélé, puisque l'oeuvre est un opéra-ballet. Et chantées par des voix superlatives: de quoi faire LE spectacle qui compte? Standing ovation, chanteurs superlatifs Il faut commencer par la fin: par cette standing...

Gaston (Julien Dran), Flora (Catherine Trottmann), Violetta (Pretty Yende) C) Charles Duprat

Une Traviata "addict" aux réseaux sociaux signée Simon Stone à l'Opéra-Garnier

Une nouvelle "Traviata" de Verdi est présentée à l'Opéra de Paris, dans l'écrin rouge et or de Garnier. La mise en scène est due au trublion australien Simon Stone qui, pour en faire une oeuvre moderne, la situe dans le monde 2.0 d'aujourd'hui, mais sans y mettre beaucoup d'émotion. Même...

Oreste (Stéphane Degout) et son ombre C) Vincent Pontet

Au théâtre des Champs-Elysées "Iphigénie en Tauride" de Gluck dans une mise en scène noire et fluide de Robert Carsen

  C’est le dernier opéra de Gluck et un de ses chefs-d’œuvre. Robert Carsen le transforme en une méditation noire, aidé par deux remarquables chanteurs français, Gaëlle Arquez et Stéphane Degout   Noir, c’est noir, il n’y a guère d’espoir… Il y a beaucoup de logique dans la mise en...

Les neveux et nièces de Caroline "cuisinant" Lucine (Marie Perbost) C) Pierre Michel

Au théâtre de l'Athénée le "Testament de la tante Caroline", délicieuse opérette oubliée d'Albert Roussel

On ignorait qu'Albert Roussel eût écrit une opérette. Elle se donne à l'Athénée jusqu'à jeudi, l'occasion d'une soirée délicieuse... Ce "Testament" de Roussel: un bijou musical Disons-le d'entrée, "Le testament de la tante Caroline", musique d'Albert Roussel, mise en scène de Pascal Neyron, qui se donne à l'Athénée jusqu'au 13...

Myung-Whun Chung C) Christophe Fillieule, Fest. de Saint-Denis 2019

Une fort belle "Résurrection" de Mahler dirigée par Chung en ouverture du festival de Saint-Denis

La 2e symphonie de Mahler, dite "Résurrection" était donnée l'autre jour sous la direction de Myung-Whun Chung.   Le festival de Saint-Denis fête ses 50 ans. Myung-Whun Chung revenait pour les deux concerts inauguraux dans la cathédrale, à la tête du Philharmonique de Radio-France, son ancien orchestre, dans l'emblématique Symphonie Résurrection...