Philippe Jordan à la manoeuvre C) Elena Bauer, Opéra de Paris

L'Opéra Garnier rouvre pour la Fête Nationale en nous offrant un "concert solidaire"

Philippe Jordan à la baguette, deux chanteurs de prestige, Julie Fuchs et Stéphane Degout: l'Opéra de Paris proposait lundi 13 et mardi 14 deux "concerts solidaires" à Garnier, en hommage au personnel-soignant mais qui, de Fauré à Mozart et en présence de la ministre de la Culture, Roselyne Bachelot, étaient...

Les spectateurs face à l'écran devant la Seine Musicale C) CD92/Julia Brechler

A la Seine musicale l'éclaircie Mozart (par Laurence Equilbey) dans un temps post-covid encore bien orageux

Les concerts reprennent peu à peu. Il y a quelques jours à la Seine musicale (île Seguin, Boulogne, Hauts-de-Seine) un beau concert Mozart remettait de la joie au coeur des spectateurs présents dedans et dehors. Laurence Equilbey en était l'instigatrice, dirigeant la crème du jeune chant français. La stricte parité...

Kristian Bezuidenhout et le chef Pablo Heras-Casado C) Igor Studio

Les concertos de Beethoven, une belle proposition de Kristian Bezuidenhout au pianoforte

C'est le grand pianofortiste (ou fortepianiste, qui se dit aussi) d'aujourd'hui, Kristian Bezuidenhout, et il s'attaque, année Beethoven oblige, aux concertos pour piano du maître de Bonn. Beau Cd, qui réunit le premier et le dernier des cinq concertos et qui renouvelle notre intérêt pour cet instrument de transition. Je...

Tanguy de Williencourt C) Jean-Baptiste Millot

Le piano de Beethoven, de "Bagatelles" en "Variations", "petites pièces" majeures...

A côté des 32 sonates et des immenses Variations Diabelli, oeuvre de la fin de vie, récapitulation d'une oeuvre, Beethoven a aussi composé un corpus de courtes pièces, d'un côté des cycles de Variations plus brèves, de l'autre des Bagatelles, elles aussi réunis en cycles ou parfois solitaires comme la fameuse Lettre à Elise qui en fait...

Julien Martineau, Vanessa Benelli Mosell C) Bastien Internicola

Cd: Portrait de Beethoven en virtuose... de la mandoline!

Dans les nombreuses propositions de l'année Beethoven -un peu perturbées, je vous l'accorde- on a encore des découvertes à faire comme ces oeuvres de jeunesse pour mandoline... Beethoven touché par la mandoline  On associe évidemment fort peu Beethoven à la mandoline. Même dans la fiche en ligne consacré à l'instrument?...

Li-Kung Kuo et Cédric Lorel C) Miller Kuo

Debussy, la Bretagne, les Massenet de Karine Deshayes: la musique française trois fois à l'honneur en Cd

Trois Cd fort intéressants de cette musique française que je ne perds pas une occasion de défendre auprès de vous. Et dans deux cas présentant des interprètes peu connus, ce qui est d'autant plus méritoire en ces temps difficiles. De Debussy à Massenet, revue des troupes, avec Karine Deshayes en......

Pablo Ferrandez, le lyrisme du violoncelle C) IgorStudio

Quelques nouvelles des formations de Radio-France avant suspension

Cela paraît loin: deux concerts des formations de Radio-France, l'orchestre National le jeudi 5, le choeur en formation (presque) a cappella le jeudi 12. Et globalement de bonnes nouvelles, avant suspension. Oui, cela paraît loin. Une symphonie jupitérienne Une des raisons d'aller écouter l'orchestre national était aussi de découvrir un...

Andris Nelsons et les musiciens viennois. C'était au Nouvel An C) Roman Zach-Kiesling/APA-PictureDesk / AFP

Le Philharmonique de Vienne à Paris pour les symphonies de Beethoven : leur A.D.N !

L'orchestre philharmonique de Vienne (les Wiener Philharmoniker pour tous les mélomanes!) est à Paris, au Théâtre des Champs-Elysées, pour une intégrale des symphonies de Beethoven sous la direction d'Andris Nelsons. Le premier volet était donné ce mardi : tellurique! Beethoven est mort trop tôt... C'est leur A.D.N., aux Wiener Philharmoniker:...

Yannick Nézet-Séguin est le chef C) Hans van der Woerd

Au Théâtre des Champs-Elysées, "La femme sans ombre" de Richard Strauss retrouve sa vie de chef-d'oeuvre sous la direction charismatique de Nézet-Séguin

Encore une soirée triomphale au Théâtre des Champs-Elysées, pour un opéra rare et assez difficile, La femme sans ombre de Richard Strauss. Mais convoquant tout ce que Paris contenait d'opératolâtres, jusqu'aux failles aveugles des galeries, qui voulaient réentendre ou découvrir cet étrange chef-d'oeuvre, point de bascule dans le corpus des opéras...