Stéphane Degout C) Jean-Baptiste Millot

Stéphane Degout, Alain Planès: la mélodie de Fauré et Debussy à son meilleur

Le rendez-vous était pris avant sa Victoire de la musique. Stéphane Degout l'a confirmé amplement. Debussy, Fauré, Chabrier et Duparc: 28 mélodies (si on a bien compté) qui étaient aussi une promenade dans la pure poésie française avec la complicité d'un maître, le pianiste Alain Planès. Soirée très émouvante qui...

Raquel Camarinha et Yoan Héreau C) Thibaut Stipal

Raquel Camarinha et Yoann Héreau défendent les mélodies de Ravel et Debussy, au concert et en Cd

Un Cd, un concert. La jeune soprano Raquel Camarinha et son pianiste Yoan Héreau consacrent le Cd à la mélodie française (Debussy, Ravel, Poulenc et Delage) et ont donné un concert au Théâtre de l'Athénée où... ce n'était pas tout à fait le même programme! Facilité vocale Moi qui suis...

Le chef Romain Dumas et l'orchestre "Les Bagatelles" C) Pierre Schneider

Debussy, Poulenc, Honegger, par de jeunes interprètes, à Montmorency

Il n'y a pas que les théâtres prestigieux dans la vie. Voici un concert d'un ensemble dont vous n'avez sans doute jamais entendu parler, "Les Bagatelles", dirigé par l'excellent chef Romain Dumas, accompagné par quatre jeunes solistes formidables, à l'alto, à la harpe, au saxophone et au trombone (instruments guère...

N. Angelich, R. Capuçon et les Hermès C) Fest. St-Denis 2018

Au festival de St-Denis Renaud Capuçon et Nicholas Angelich, magnifiques serviteurs de la musique française

Il y a deux lieux au festival de Saint-Denis: la basilique pour les grands concerts religieux ou symphoniques, la maison de la Légion d'Honneur, créée par Napoléon pour les jeunes filles pauvres ou orphelines au milieu d'un beau parc. Dans ce bâtiment attenant à la basilique une salle peinte en...

Flannan Obé et Raphaël Brémard, "les deux aveugles" D.R.

D'Offenbach à Debussy, les clowns et les soldats tristes de la musique française

Que serait la musique française sans la fondation Bru Zane? Un continent oublié? Le festival Bru Zane, 6e du nom, qui dure tout le mois de juin dans divers lieux de la capitale, faisait escale au théâtre des Bouffes du Nord pour deux programmes, l'un bouffon, l'autre mélancolique, dont Offenbach...