Crédits: Charles Platiau/Pool/AFP

Un déficit de sympathie peut-il plomber une élection ? Retour sur 2012 et perspectives pour 2017.

Si Nicolas Sarkozy n’a pas gagné en 2012, c’est finalement … de sa faute. Dans ce cas précis d’un scrutin annoncé serré notre modèle ElectionScope est en mesure de démontrer l’impact décisif d’un facteur explicatif manquant : le degré de sympathie accordé aux candidats. Ainsi, ce serait bien à cause de...

Crédits: francetvinfo

Dissoudre pour cohabiter : dernière cartouche pour François Hollande ?

Parfois la stratégie du pire semble -à défaut d’apparaître d’emblée comme la meilleure-, la seule stratégie envisageable. Il n’y aurait pas d’autre "alternative". T.I.N.A, comme disait Mrs Thatcher, "There Is No Alternative".   Les Français, dans leur grande majorité, refusent désormais de soutenir l’exécutif, ne faisant –presque- plus de différence...

Poitou-charentes.france3.fr © Thomas Samson / AFP Les leaders syndicaux ont rencontré le ministre des Transports, Frédéric Cuvillier (2ème à droite) au ministère, jeudi 12 juin 2014.

Mouvements sociaux : le gouvernement n’a rien à perdre à ne pas céder

La plupart des usagers ne comprennent pas les raisons de la grève à la SNCF. Pour les candidats au Bac elle risque de surajouter au stress de l’examen. Les intermittents peuvent espérer plus de soutien de la part des français qui s’apprêtent à boucler leurs valises de festivaliers, mais ils...

Pierre Andrieu/ AFP repris par Francetv info

Européennes du 25 mai 2014 : comment interpréter l’écart entre prévisions du modèle ElectionScope, estimations des sondages et résultats réels ?

 Dans notre post du 10 mai 2014, nous évoquions le fait que les élections européennes s’avéraient toujours difficiles à prévoir pour les modèles statistiques politico-économiques, chacune d’entre elles amenant son lot de surprises depuis 1979. Cette fois,  la surprise fût double avec l’effondrement de la gauche en général  (33,43% contre...