Les pâtes all’amatriciana ou la solidarité des restaurants italiens

Les pâtes all’amatriciana, spécialité d’Amatrice, la ville la plus touchée par le séisme du 24 août 2016, sont devenues le symbole de solidarité de tout le pays.

Environ 700 restaurants de la péninsule proposent de reverser une partie de l’addition à la Croix-rouge italienne. Pour ce plat typique, il faut de la joue de porc, du fromage pecorino, des tomates et un peu de piment.

« C’est fondamental la solidarité dans ces moments-là avec les habitants qui ont tout perdu à cause du tremblement de terre », explique un client du restaurant Dino et Tony, à Rome. Grâce à cette initiative, la Croix-Rouge italienne recevra des centaines de milliers d’euros. D’autres initiatives se multiplient aussi à Rome : samedi 3 septembre, l‘équipe argentine de football, dont le Pape François est un fervent supporter, joue contre l’AS Roma au Stade olympique et les bénéfices du match sont également reversés aux sinistrés d’Amatrice. Certains restaurants en Belgique, en Angleterre et en France ont suivi le mouvement.

A lire aussi