Igor au temps de sa gloire (I.Abdrazakov) C) Agathe Poupeney, Opéra de Paris

"Le prince Igor" de Borodine à l'Opéra-Bastille: chanteurs et chef ovationnés, mise en scène sifflée

A l'Opéra-Bastille c'est la suite du cycle russe instauré par Stéphane Lissner -un opéra de ce pays par an, souhaitons au passage que son successeur prolonge cette belle idée!- avec Le prince Igor: l'opéra de Borodine, dont on ne connait guère que les très fameuses Danses Polovtsiennes, bénéficie d'une belle distribution et...

Ils s'aiment encore: R. Alagna et A. Kurzak C) Charles Duprat, Opéra de Paris

A l'Opéra-Bastille un bel "Otello" de Verdi avec le couple star Alagna-Kurzak

C'est une reprise. Mais on ne va pas bouder son plaisir: un des plus beaux opéras de Verdi (qui en a pourtant écrit quelques-uns), un couple de vedettes, Roberto Alagna en Othello, Aleksandra Kurzak en Desdémone, une mise en scène classique mais intelligente d'Andrei Serban, plus des comparses globalement de...

Le double décor de la prise de Troie C) Vincent Pontet

A l'Opéra-Bastille, "Les Troyens" de Berlioz dans une mise en scène qui divise le public

Etaient-ce les huées qui couvraient les applaudissements ou l'inverse? En ce soir de première à l'Opéra-Bastille, "Les Troyens", l'opéra-fleuve de Berlioz, a vu un public divisé accueillir le metteur en scène, le trublion russe Dimitri Tcherniakov et son équipe. En revanche les chanteurs auront reçu de justes bravos" qui s'adressaient...

Les amoureux: Valentine (E.Jaho) et Raoul (Y. Kang) C) Agathe Poupeney

"Les Huguenots" de Meyerbeer ressuscitent à l'Opéra-Bastille

C'est un des événements de la rentrée: la redécouverte d'un opéra qui fut un triomphe en son temps (1836), "Les Huguenots". L'auteur: ce compositeur demeuré allemand jusqu'au bout quoiqu'il ait fait sa carrière en France, Giacomo Meyerbeer, plus guère joué aujourd'hui, et c'est injuste. La renaissance du "grand opéra" Disons-le...

Le roi Amfortas (Peter Mattei) étendu au milieu des chevaliers C) Emilie Brouchon

A l'Opéra-Bastille, le "Parsifal" de Wagner, gentil garçon en bermuda... (version longue)

Parsifal en bermuda moutarde, les chevaliers du Graal en survêtement: c'est une des trouvailles de Richard Jones, le metteur en scène de "Parsifal" à l'Opéra-Bastille. Le Britannique en a d'autres du même genre dans sa hotte, dont on dira qu'elles sont au moins cohérentes avec sa vision, mais c'est justement...

Parsifal (Andreas Schager) devant les chevaliers C) Emilie Brouchon

A l'Opéra-Bastille, le "Parsifal" de Wagner, gentil garçon en bermuda...

Parsifal en bermuda moutarde, les chevaliers du Graal en survêtement: Richard Jones, le metteur en scène, prive délibérément ce "Parsifal" de toute grandeur et de tout mysticisme. Heureusement la partie musicale est largement à la hauteur. Le testament de Wagner "Parsifal", oeuvre-testament que Wagner pourra de justesse entendre six mois...

Cellini (J. Osborn) et Teresa (P.Yende) épiés par Fieramosca (A. Iversen) C) Agathe Poupeney

Le "Benvenuto Cellini" de Berlioz monté avec générosité par un Monty Python!

C'est à l'Opéra-Bastille, un opéra mal aimé de Berlioz (un four à sa création!), "Benvenuto Cellini". Mais dans la version folle, énergique et généreuse de Terry Gilliam, ex-Monty Python  et surtout l'un des plus grands réalisateurs de cinéma du monde ("Brazil", "L'année des douze singes", "Las Vegas Parano"). Une soirée...