VIDEO : Zampognari : les souffleurs de noël

Au pied du Vésuve, chaque année avant Noël, s'élève des ruelles de Naples (Italie) une musique que l'on croirait venue d'Écosse ou d'Irlande. Pourtant, cet instrument, la zampogna, est typiquement italien.

Et n'allez pas dire à ces musiciens que c'est une cornemuse du nord de l'Europe. "La cornemuse accompagnait les soldats à la guerre. La zampogna, au contraire, c'est un instrument de paix et d'amour", explique Antonio Giordano, musicien. L'invention remonte à l'empire romain et est restée très populaire dans le sud de la péninsule, pendant la période de Noël tout particulièrement.

L'instrument est constitué d'un réservoir d'air en peau de chèvre, d'un tronc en bois dans lequel sont emboîtés et disposés en faisceau de un à quatre bourdons, et deux tuyaux mélodiques coniques percés d'un nombre variable de trous.

Habillés en bergers - c'était l'instrument des pasteurs joué lors des transhumances -, les Zampognaris font partie du charme de la période d'avant-Noel. Du 16 au 24 décembre, les joueurs de Zampogna font la "neuvaine". Durant 9 jours, ils jouent dans toutes les maisons, les commerces et devant les madones. Un moyen pour les habitants de s'échapper durant quelques minutes, le temps d'un air de cette cornemuse à l'italienne. "En jouant pour nous, ils nous aident à aller de l'avant parce que notre quotidien est dur. C'est un quotidien pauvre, alors cette tradition nous fait du bien." Lors de leurs tours dans les ruelles des villes et villages, ils "bénissent" également les crèches.

Gioacchino est joueur de Ciamarella, l'instrument similaire à une flûte qui accompagne généralement la zampogna. "Nous pensons que nous avons une véritable mission : porter l'esprit de noël dans chaque maison, ce qui n'est pas toujours simple." Chaque instrument étant unique et fait à la main, les joueurs bichonnent leur instrument après chaque "tournée" dans leur atelier, en les enduisant d'huile d'olive pour nourrir le bois, et reprendre de plus belle le lendemain, dès le lever du jour.

A lire aussi