INFO FRANCE 2. Départementales : quand le FN présente une candidate sans qu’elle ne le sache

Mise à jour 06/03/2015 à 17h : Micheline Beysserias n'est pas candidate sur la liste FN d'Ambert, mais celle de Clermont-Ferrand 5.

Pour Marine Le Pen, les prochaines élections départementales ont déjà un goût de victoire. Le FN présentera une liste dans 95% des cantons, du jamais vu. Seul problème : parmi ses candidats, il y en a au moins une qui ne sait pas qu’elle avait donné son accord. Micheline Beysserias, 92 ans, est suppléante sur la liste FN dans le Puy-de-Dôme. Tout du moins, c’est ce que l’Oeil du 20h lui a appris.

Le FN adepte des candidats âgés

Il faut dire que le grand âge est une caractéristique partagée par de nombreux candidats du Front national. Sur les 138 candidats et suppléants de plus de 80 ans présents sur une liste pour les départementales, 111 portent les couleurs du parti de Marine Le Pen. C’est le cas notamment de Jeanne Meyniel, 99 ans et doyenne des candidats, que l’Oeil du 20h a retrouvée à la sortie de son club de bridge.

VIDEO. L’Assemblée, ses députés et leurs amis étrangers


Depuis une semaine, l’affaire fait grand bruit. Quatre parlementaires, deux députés et deux sénateurs, se sont rendus en Syrie et ont, pour certains, rencontré Bachar El Assad à Damas. La visite ne s’est d’ailleurs pas faite en catimini, mais au titre du groupe d’amitié parlementaire franco-syrien des deux assemblées. L’Oeil du 20h s’est donc intéressé au fonctionnement de ces très nombreuses structures.

Il faut dire que certains éléments posent question sur l’intérêt réel de tel ou tel groupe d’amitié. Pourquoi groupe d’amitié parlementaire avec l’île Maurice compte plus de membres que celui des Pays-Bas pourtant partenaire européen ? Comment le député UMP Jérôme Chartier peut-il être membre de 162 groupes d’amitié… sur les 162 que compte l’Assemblée nationale ? .

INFO FRANCE 2. Révélations sur l’escale d’Aéroports de Paris au pays de l’optimisation fiscale

Bien placer ses filiales pour que les impôts disparaissent, voilà la méthode d’optimisation fiscale choisie par l’entreprise Aéroports de Paris, propriété à un peu plus de 50% de l’Etat français. L’Oeil du 20h a enquêté sur la manière avec laquelle l’entreprise, qui pèse 10,5 milliards d’euros, a racheté des parts de firmes turques. Les investigations révèlent l’existence de filiales fantômes en Autriche et au Luxembourg utilisées pour minimiser sa feuille d’impôt.

Michel Sapin veut des entreprises publiques “exemplaires”

Début décembre, Michel Sapin s’était pourtant montré très clair à l’Assemblée nationale. “Je veux que le secteur public soit exemplaire. Je ne tolérerai aucune implantation qui le serait pour des raisons d’optimisation fiscale”, déclarait le ministre des Finances et des Comptes publics, réagissant aux révélations de l’Oeil du 20h sur les méthodes d’EDF en la matière.

VIDEO. Les kilomètres de pistes fantômes du ski français

Tous les hivers, les 3.000 stations de ski françaises ne lésinent pas sur les moyens pour faire leur promotion. De belles publicités, de magnifiques images, rien n’est trop beau pour attirer les touristes du monde entier. Problème : pour convaincre, certains domaines skiables n’hésitent pas à s’arranger un peu avec les chiffres. L’Oeil du 20h s’en est aperçu notamment dans les Alpes, sur le domaine des Trois Vallées et celui des Portes du Soleil.

Il faut dire que les deux sites concernés revendiquent de figurer parmi les plus grands domaines skiables du monde. Chacun indique plus de 600 kilomètres de pistes cumulées. Pourtant, selon les calculs d’un spécialiste allemand, on est bien loin de ces chiffres. La faute à une absence de réglementation qui permet à chaque domaine de calculer la longueur de ses pistes à sa manière.

VIDEO. Musées : ces grands projets qui dérapent

 

Quand il s’agit de culture, certains élus semblent prêt à dépenser sans compter. Pour vérifier cela, l’Oeil du 20h s’est lancé dans un tour de France des quelques grands musées inaugurés ces dernières années. A Lyon, Nice et Marseille, les élus locaux ont du mal à justifier les notes qui dérapent ou les projets qui battent de l’aile.

A Nice, le Musée national du Sport, inauguré en juin 2014, sonne désespérément vide. Et pour cause, seulement 15.000 personnes ont visité les lieux. Bien loin des 100.000 attendus chaque année. A Marseille, c’est la Villa Méditerranée qui n’arrive pas à faire le plein. Pire : la plupart des habitants de la capitale phocéenne ne savent même pas ce qui se trouve dans le bâtiment. Le Musée des Confluences, à Lyon, rencontre de son côté un beau succès populaire. Reste qu’il faudra sûrement beaucoup d’entrées pour rembourser la facture du chantier, passée de 61 à 287 millions d’euros depuis l’an 2000.

Retrouvez ici la note Latarjet commandée par le président de la région Provence-Alpes-Côté d'Azur, Michel Vauzelle, sur la Villa Méditerranée. Les pages 3 et 4 comportent les principales critiques concernant l'édifice.

Note Latarjet à propos de la Villa Méditerranée

VIDEO. Pacte de responsabilité : les banques vont bénéficier de 2,3 milliards d’euros mais leurs effectifs devraient continuer à baisser

Dans le cadre des négociations du pacte de responsabilité, il y a un secteur où les négociations sont au point mort : le secteur des banques. Elles prévoient certes de recruter plus de 40.000 salariés jusqu’en 2017, mais cela ne compenserait pas le nombre de départs à la retraite sur la même période de sources syndicales. Pourtant, selon un document confidentiel de l’Association française des banques (AFB) que l’Oeil du 20h s’est procuré, les établissements bancaires vont bénéficier de 2,3 milliards d’euros de baisses de charges d’ici 2017 dans le cadre du pacte.

Des négociations compliquées

Il y a un an, François Hollande lançait son pacte de responsabilité avec un objectif simple : obtenir un maximum d’accords entre syndicats et patronat pour réaliser des embauches en échange de 41 milliards d’euros de baisses de charges. Depuis, sur les 50 grands secteurs d’activité, seuls onze ont signé des accords.

VIDEO. Les hausses cachées derrière le gel du tarif des péages

Pour les automobilistes, c’était la bonne nouvelle de début 2015. “Le gouvernement a décidé de surseoir à l’application de la hausse des péages prévue contractuellement le 1er février”, annonçait Matignon au mois de janvier. Concrètement, les tarifs des péages sont donc censés rester les mêmes de 2014 à 2015. Mais à y regarder de plus près, l’Oeil du 20h s’est aperçu que le principe connaît des exceptions.

Il suffit de s’intéresser à la grille tarifaire de quelques tronçons autoroutiers pour comprendre que le gel n’a pas pris partout. En Normandie, entre Alençon et l’A13, le trajet par exemple a été majoré de 4,5% depuis 2014. Et avec lui, ce sont le prix de cinq autres tronçons qui ont augmenté, au même titre que celui de plusieurs ouvrages d’art, comme le pont de Tancarville ou le Viaduc de Millau. En tout, ce sont 650 kilomètres de bitume qui sont concernés en France.

VIDEO. Retards à l'école et Islam radical : les approximations de NKM

Lorsque Nathalie Kosusko-Morizet dénonce la radicalisation religieuse dès le plus jeune âge chez les musulmans en France, elle fait appel à l’expérience de terrain de ses amis politiques. “ A Mulhouse, le mairie (…) m'a confié que, tous les matins, des dizaines d'enfants arrivent en retard à l'école parce qu'ils sont à la prière. Les parents les emmènent à la prière… Et quand les parents sont convoqués (…), les parents expliquent qu'il y a des autorités religieuses supérieures à tout et supérieures à la République ”, a-t-elle expliqué lundi sur le plateau de BFMTV. Pour la numéro 2 de l’UMP, cela doit d’ailleurs justifier la possibilité de retirer la garde de ces enfants à leurs parents.

Le problème, c’est que pour motiver son argumentaire, NKM a largement forcé le trait sur la situation dans les écoles de Mulhouse. L'équipe de l’Oeil du 20h est allé sur place et a aussi interrogé Jean Rottner, le maire de la ville. Bilan de notre vérification, ce ne sont pas des dizaines de retards constatés au quotidien dans les écoles primaires de la ville, mais un seul cas signalé ces derniers mois et qui a été résolu depuis.

VIDEO. FN à Forbach : Florian Philippot aux abonnés absents ?

Il y a un an, Florian Philippot battait campagne à Forbach, ancienne ville minière de Lorraine. Il n’a pas été élu maire, mais il a obtenu un siège de conseiller municipal d’opposition. Et si dans les rues de la ville les Forbachois se souviennent bien de lui, ils ne le voient plus beaucoup. Et pour cause, pour croiser Florian Philippot en ville, il faut bien choisir son jour.

L’Oeil du 20h a pu s’en apercevoir en se déplaçant dans la sous-préfecture de Moselle à l’occasion du dernier conseil municipal. Pour la troisième fois sur cinq en moins d’un an, Florian Philippot y était absent. Le Front National n’est pourtant pas avare de conseils à destination de ses élus. Dans un guide pratique de 107 pages édité lors de la campagne municipale, il y rappelait notamment l’importance de l’assiduité en conseil municipal.

VIDEO. Agences publiques : quand l'état voit les choses en double

“Nous allons rationaliser les agences de l’Etat. Leurs effectifs seront réduits” : sentencieux, Manuel Valls l’avait été lorsqu’il s’agissait de faire le tri dans ces 1200 structures publiques. Il faut dire que depuis dix ans, les rapports officiels pointent toujours le même problème : mauvaise gestion et compétences qui se chevauchent.

Pour mieux comprendre le phénomène, l’Oeil du 20h s’est intéressé à la région du Marais Poitevin. Le problème, c’est que pour gérer ces 100.000 hectares de nature “entre terre et mer”, plus de dix structures sont obligées de se coordonner. Autant dire qu’entre les régions, les départements, les services des préfectures, le parc naturel et les agences supplémentaires, il est parfois un peu difficile de s’y retrouver.