05 Mai

Making Of / L’ENFANT QUE JE N’ATTENDAIS PAS

INÉDIT : Ce mercredi, le 8 mai, sera diffusé à 21h sur France 2, un film d’une rare beauté sur la thématique du déni de grossesse avec Alix POISSON et Bruno SOLO…

Je me suis rendue sur le tournage le temps d’une journée. J’ai particulièrement suivi le réalisateur Bruno GARCIA.

Un réalisateur avec qui eu l’honneur de travailler sur un épisode de la série Mongeville en tant que chef monteuse.

Le tournage a eu lieu à Bordeaux avec l’équipe fiction de la fabrique Bordeaux.

PITCH : Une femme de 37 ans, en pleine ascension professionnelle et mère d’une fille de 7 ans, accouche brutalement sans avoir constaté qu’elle était enceinte.

La comédienne Alix POISSON a reçu le PRIX DE LA MEILLEURE INTERPRETATION FEMININE au festival de Luchon.

INTERVIEW DE L’ÉQUIPE DU FILM :

Interview de l'équipe du film "L'ENFANT QUE JE N'ATTENDAIS PAS"

Retour sur "L'ENFANT QUE JE N'ATTENDAIS PAS" réalisé par Bruno Garcia#AlixPOISSON a reçu le prix de la meilleure interprétation féminine pour ce film lors de la soirée de clôture. Retrouvez l'interview de l'équipe du film.#BrunoSolo #CamilleLibert #MachaMéril Clarisse Lhoni-Botte

Publiée par Festival de Luchon sur Vendredi 15 février 2019

 

Genre : Drame

Durée : 95 minutes

Réalisateur : Bruno Garcia

Avec Alix Poisson, Bruno Solo, Macha Méril

Pampa production en coproduction avec France Télévisions – FRANCE 2

EXTRAIT : >> LIEN VIDÉO

SYNOPSIS ET DÉTAILS :

Responsable marketing en pleine ascension professionnelle, mariée et mère d’une petite fille, qui vient de fêter ses sept ans, Johanna, 37 ans, est une femme à qui la vie sourit. Jusqu’à ce que tout bascule. En pleine nuit, dans un état d’inconscience totale, elle accouche d’un enfant qu’elle n’attendait pas. Dans un état second, incapable de gérer ce qui lui arrive, elle se débarrasse du nouveau-né. L’enfant est retrouvé vivant mais Johanna est accusée de tentative d’infanticide. Elle ne comprend pas ce qui lui arrive et jure qu’elle ne se savait pas enceinte ! Son mari, ses proches sont tout aussi incrédules. Le diagnostic est brutal et incompréhensible : Johanna a fait un déni de grossesse. Jugée et rejetée par tous, Johanna va devoir répondre de son acte. Face à la justice, face à la société, face à sa famille et à son entourage, elle entame un parcours de résilience et de reconstruction, qui passe par la découverte du lien maternel avec cet enfant inattendu. Soutenue par son amie avocate et par une association, Johanna va se battre pour faire entendre sa voix mais aussi celles d’autres femmes qui ont vécu ce même phénomène: le déni de grossesse.

14 Fév

CASTING COMÉDIENS MONGEVILLE

CASTING COMÉDIENS BORDEAUX EN COURS

OBJET : SÉRIE France 3 « MONGEVILLE »

COMÉDIENS RECHERCHÉS:
– YANNICK PAUVET, petite quarantaine AVEC UNE « GUEULE », type « homme des montagnes ».
– LUCE, 75 ans, petit bout de femme villageoise tendre avec du caractère
– LOLA, 25/30ans, belle jeune fille sportive.
– JOSEPH ET HENRIETTE, la 60aine, parents de LOLA.

 

COMMENT POSTULER :

Habiter en NOUVELLE AQUITAINE.

Merci d’envoyer au plus vite photos en pied et portrait + Numéro de téléphone à : castingbordeaux@hotmail.fr  »

ET mettre en objet du mail CASTING + le nom du rôle pour lequel vous postulez( ex :  » CASTING LUCE ».

DATES DE TOURNAGE PREVISIBLES : Mars/Avril.
LOCALISATION : NOUVELLE AQUITAINE
REMUNERATION : à définir.

Fiction Numérique 100% Nouvelle-Aquitaine

La Nouvelle-Aquitaine, est une des premières régions, en termes de croissance d’emplois, dans le numérique.

Elle se positionne fortement dans les domaines des médias, des jeux vidéo, de l’e-santé, de la réalité virtuelle/augmentée, de l’imagerie, du commerce connecté ou des transports intelligents.

Le développement de la fiction numérique, voit donc naturellement le jour sur ce territoire, déjà riche de projets innovants…

  • L’école supérieure du Digital forme ses étudiants au développement du savoir-être digital,
  • La chaîne de plein exercice NoA, fabriquée par les équipes éditoriales et techniques de France 3 Nouvelle-Aquitaine, est une vitrine de la créativité et de l’innovation numérique.
  • La Fabrique Bordeaux, ex-filière production, créatrice de contenus tels que la fiction lourde et les documentaires, délaisse les tournages de téléfilms (suite à une réorganisation d’ampleur) au profit de la fiction numérique. La présidence de FTV a annoncé la création d’un Fab Lab pour le site de Bordeaux. Les équipes ont donc débuté l’expérimentation avec la conception d’un pilote de 9 minutes. Si ce dernier donne satisfaction, une série de 40 épisodes pourrait voir le jour.

La série :

Parfois il nous arrive un petit truc de rien du tout, et ce petit truc de rien du tout peut finalement provoquer des bouleversements ou des tsunamis dans notre vie. 

Edward Lorenz, un météorologue américain l’a appelé l’Effet Papillon.

Une page du Découpage Technique

Cette série sera déclinée sur le mode de fictions courtes, avec comme fil rouge, une rencontre hasardeuse qui change une vie, une synchronicité ; en résumé, des récits inspirants, insolites…

Les fictions pourront être liées à l’actualité, au territoire ou plus simplement, à de l’humain. Elles n’auront pas de liens entre elles et pourront donc être diffusées en toute liberté. Elles seront adaptées pour se dérouler en Nouvelle-Aquitaine. Les protagonistes seront des comédiens néo-aquitains.

Le casting du pilote :

// Julie MEUNIER et Jacques DEVELAY //

Je partagerai prochainement le trailer en attendant de vous montrer l’épisode entier, car ce projet me tient à coeur, vous l’aurez compris… Puisque je l’ai écris et réalisé.

Presse :

Nous avons tourné ce pilote dans la jolie ville de La Réole, lieu où j’avais tourné mon court-métrage (Un sourire malgré toi) et qui me séduit énormément pour ces décors particulièrement cinématographiques !

Le journal Le Républicain est venu nous rencontrer sur le tournage…

Le Républicain / 7 février 2019

 

13 Fév

CASTING FIGURATION ENFANTS

ULTRA URGENT CASTING FIGURATION ENFANTS


OBJET : TV-FILM FRANCE 3 « MEURTRE À LA ROCHEFOUCAULD »

RECHERCHONS 12 ENFANTS GARÇONS ET FILLES ÂGÉS ENTRE 12 ANS MINIMUM ET 14 ANS MAXIMUM FAISANT SI POSSIBLE PLUS JEUNES QUE LEUR ÂGE POUR 1 À 2 JOURS DE TOURNAGE À LA ROCHEFOUCAULD ( CHARENTE 16).

CONDITIONS D’INSCRIPTION :
HABITER LA ROCHEFOUCAULD OU À PROXIMITÉ ( -D’UNE HEURE DE TRAJET).
TÉLÉCHARGER LE DOSSIER SUR : https://www.dropbox.com/s/5spgonz4yc77jdq/DOSSIER-DASS.pdf…
ET LE RETOURNER AVANT MARDI 19 FÉVRIER DERNIER DÉLAIS À : 
castingbordeaux@hotmail.fr
METTRE EN OBJET DU MAIL « CASTING ENFANTS MLR »

DATES DE TOURNAGE PREVISIBLES : 2 jours en Avril.
LOCALISATION : LA ROCHEFOUCAULD ( CHARENTE 16)
REMUNERATION : à définir.
Merci de partager l’info sur vos murs

PS : CASTING UNIQUEMENT ENFANTS, LE CASTING FIGURATION ADULTE SERA PUBLIÉ PROCHAINEMENT, PATIENCE !

06 Déc

Making Of MONGEVILLE épisode 17 « Vénus Maudite »

Nouvel épisode de ma web-série « INSTANT DE TOURNAGE ».

Vous êtes fan de « Mongeville » avec Francis Perrin ? Découvrez les coulisses du tournage de l’épisode Vénus Maudite.

Un épisode inédit réalisé par Bénédicte Delmas à découvrir samedi 8 décembre à 21h sur France 3avec MARIANNE JAMES dans la peau d’une antiquaire excentrique !

Vous pourrez y découvrir toutes les problématiques d’un décor autant magnifique que compliqué, surtout lorsque la météo est capricieuse.

Comme je vous l’annonçais dans l’article du making of de l’épisode « La porte de Fer », j’ai passé une journée sur le tournage de l’épisode Vénus Maudite ainsi qu’une demi journée en post-production en mai de cette année.

Vous n’êtes pas sans savoir que mon métier principal est le montage de fiction. J’ai donc décidé de vous parler de ce métier-passion qui m’anime depuis bientôt 20 ans. Les coulisses de la fabrication de votre série n’auront plus de secrets pour vous… 

©Stéphane Hoarau / Son et Lumière

 

Détails de l’épisode inédit diffusé le 8 décembre 2018 à 20h55 sur France 3 :

VENUS MAUDITE – Réalisé par Bénédicte DELMAS, écrit par Baptiste FILLEUL & Fabien CHAMPION

©Stéphane Hoarau / Son et Lumière

SYNOPSIS

Elias, nouvelle coqueluche du monde de l’archéologie, est retrouvé assassiné dans le chantier de fouilles de la région bordelaise où il travaillait. A-t-il été victime de son succès, ou bien des mystères de son passé d’aventurier? À moins que sa mort ne soit liée à la disparition d’une Vénus paléolithique rare, fraîchement exhumée, et réputée maudite. Pour déterrer les secrets de la victime, Mongeville et Valentine vont devoir enquêter à la pioche et au pinceau.

©Stéphane Hoarau / Son et Lumière

©Stéphane Hoarau / Son et Lumière

Avec :

Francis PERRIN (Mongeville)

Gaëlle BONA (Valentine)

Pierre AUSSEDAT (Briare)

Jean-Philippe LACHAUD (Stéphane)

Christiane BOPP (Pauline)

Armelle DEUTSCH

Marianne JAMES

Marie DENARNAUD

Quentin FAURE 

 

 

>> EXTRAIT de l’épisode 

Marianne James face au Juge Mongeville !

VENUS MAUDITE, un épisode inédit du Juge MONGEVILLE 🔍🕵🏻‍ samedi 8 décembre à 21h sur France 3 avec MARIANNE JAMES dans la peau d'une antiquaire excentrique !#Mongeville #francisperrin #gaellebona #mariannejames #armelledeutsch #mariedenarnaud #france3 #polar

Publiée par Mongeville sur Lundi 3 décembre 2018

>> Pour en savoir plus…

> Le facebook de la série

> Mais aussi l’interview de Marianne James dans Télémagazine pour son rôle dans MONGEVILLE !

 

 

 

26 Oct

LA RÉVOLTE DES INNOCENTS, le précieux film en costumes de France 3

J’ai eu l’honneur et le plaisir de monter ce film aux côtés du réalisateur Philippe NIANG. Il sera diffusé le 20 novembre à 21h sur France 3 dans le cadre d’une soirée débat. 

La Révolte des Innocents

Il faut parfois un drame, pour changer le cours de l'histoire… RDV Mardi prochain, sur France 3

Publiée par La Révolte des Innocents sur Lundi 12 novembre 2018

Ce téléfilm raconte l’affaire des Vermiraux, un de ces nombreux bagnes pour enfants, qui existaient au début de vingtième siècle. Exploités et soumis aux pires violences, les petits pensionnaires étaient condamnés au silence. Leur parole ne valait rien. Grâce au courage et à l’opiniâtreté d’un jeune juge de 26 ans, le cours de l’histoire bascula. Il brisa l’omerta et fis enfin entendre cette parole étouffée. Le procès des dirigeants de l’institution éducative de la commune de Quarré-les-Tombes, défraya la chronique en 1911.

Tourné début 2018 dans l’Yonne, ce film de fiction est inspiré de faits réels, s’étant déroulés entre 1910 et 1911. Ces faits ont donné lieu, un an plus tard, à la constitution de tribunaux pour enfants. C’est-à-dire que, pour la première fois, la parole des enfants était prise en compte. En 1945, sera créée l’ordonnance, qui modifie les tribunaux pour enfants créés par la loi du  et le juge des enfants, et définit clairement la primauté de l’éducatif sur le répressif.

Ce film est le reflet de la reconnaissance du statut de l’enfant en tant que personne juridique. Mais au delà de narrer ce pan de histoire, ce qui me paraissait essentiel, c’était d’incarner ces gamins. Comme si on prenait la problématique des migrants aujourd’hui… Ils sont des centaines de milliers, mais derrière chacun d’eux, il y a un vécu, un individu, me fait part le réalisateur Philippe Niang.

© Philippe Bourdais

Le réalisateur, qui est aussi l’auteur du scénario, a un attachement particulier à cette histoire, et à cette région, puisqu’il a grandit et a été élevé par une nourrice morvandelle à proximité du lieu de l’établissement des Vermiraux. « Les mômes de l’assistance public, étaient placés dans des fermes dans le Morvan. » Il est arrivé là-bas à 2 ans et en est reparti à 20.

Le fait de connaître tous les décors et d’y avoir vécu, m’ont permit d’écrire un scénario imprégné de l’âme des lieux ! C’est le 3ème film que je tourne là-bas. Les deux premiers étaient « Les fantômes du lac » et « Les amants de l’ombre« , témoigne le réalisateur.

Côté casting, j’ai, en tant que monteuse, particulièrement apprécié le choix, à contre-emploi, de Julie Ferrier et de Bruno Debrandt, que vous connaissez bien dans le rôle du flic en fauteuil roulant dans la série CAIN. Un choix osé pour un rôle qui lui va à merveille !

J’ai aussi pris un certain plaisir à travailler le personnage du jeune juge joué par Théo Frillet que je trouve remarquable.

Résumé du film :

En 1910, un fait divers survenu au lieu-dit les Vermiraux, dans l’Yonne, va connaître un retentissement national. Une révolte éclate, les lieux sont saccagés, des gardiens molestés. Emile Guidon, un juge de 26 ans, tout juste promu à ce poste, est chargé de mener l’instruction. A la surprise générale, il engage une procédure à l’encontre des gérants de l’institution : Armand Sandrin et Joséphine Poliveau. Il tente d’établir leur responsabilité dans la mort de Gaston Perreau, placé là par sa mère… mort qui a déclenché la révolte. Le jeune juge va devoir affronter le clan des notables du coin, dont Sandrin et Poliveau font partie. Pour tous, il est évident que son entreprise est vouée à l’échec et pourtant…
Produit par Kien Productions
Avec la participation de France Télévisions et TV5 MONDE
Avec le soutien de la Région Bourgogne-Franche-Comté
En partenariat avec le CNC
Un film écrit et réalisé par Philippe NIANG
Musique Originale composée, orchestrée et dirigée par Nicolas ERRERA
Montage Johanna TURPEAU
Avec Julie Ferrier (Joséphine Poliveau), Bruno Debrandt (Armand Sandrin), Jérôme Anger (Ernest Mercier), Théo Frilet (Emile Guidon), Emilie De Pressac (Louise Perreau), Marius BLIVET (Gaston Perreau), Chick Ortega (Gardien Meyer), Jean-Marie Winling (Maître Henri).

L’équipe de France 3 Bourgogne s’était rendue sur le tournage. L’article complet à lire ICI.

Ci-dessous le sujet tourné par les équipes de France 3 au moment de l’avant-première à Avallon le 16 octobre dernier.

Avant-première à Avallon

Tourné début 2018 dans l'Yonne, une avant-première a eu lieu à Avallon le 16 octobre dernier. Découvrez les images France 3 – Reportage : Anne Berger, Dalila Iberrakene

Publiée par La Révolte des Innocents sur Dimanche 21 octobre 2018

Pour en savoir plus : LA REVUE DE PRESSE.

06 Mai

Mongeville – Saison 6 / Épisode 1 – Making of

Voici un nouvel épisode de ma web-série « INSTANT DE TOURNAGE »…

Je partage aujourd’hui avec vous, la journée que j’ai passé au château de Montaigne en novembre dernier. Ils tournaient à l’époque l’épisode 1 (inédit : « La porte de fer ») de la saison 6 de Mongeville qui sera diffusé le samedi 19 mai 2018 à 20h55 sur France 3. 

Fiction – Dans les coulisses de la série Mongeville

Vous êtes fan de « Mongeville » avec Francis Perrin ? Découvrez les coulisses du tournage d'un épisode de la série ! 🎥🎬

Publiée par France 3 sur Samedi 26 mai 2018

Comme dans les premiers modules tournés sur une fiction unitaire avec Pierre Arditi Quelque chose a changé, je tourne à l’iphone, et seule. L’important pour moi, étant le rapport amical que j’entretiens avec les équipes et le grand respect que j’ai, pour leurs différents métiers. Même si j’opte pour un ton léger et divertissant, il ne faut pas oublier que ces techniciens font de longues journées et ont une grande responsabilité, car tourner un film de fiction est onéreux et le temps est leur premier ennemi. La durée moyenne à produire par jour est de 5 minutes utiles. C’est beaucoup…

Vous le comprendrez d’autant mieux avec le futur module tout particulier que je suis en train de vous concocter !

En effet, je viens d’aller passer une journée (début mai 2018) sur le tournage d’un futur épisode de MONGEVILLE (Une affaire dans le milieu de l’archéologie, VENUS MAUDITE avec Armelle Deutsch et Marianne James), et une demi journée en post-production.

Vous n’êtes pas sans savoir que mon métier principal est le montage de fiction. J’ai donc décidé de vous parler de ce métier-passion qui m’anime depuis bientôt 20 ans. Les coulisses de la fabrication de votre série n’auront plus de secrets pour vous… Le montage vous permettra de comprendre la quantité de travail à effectuer sur le tournage pour faire 5 minutes utiles par jour.

Saison 6 Mongeville – Épisode 1 – La porte de fer

Détails de l’épisode diffusé le 19 mai 2018 à 20h55 sur France 3 :

LA PORTE DE FER – Réalisé par Delphine Lemoine, écrit par Simon Jablonka

SYNOPSIS

Avertis d’un danger au château médiéval de Roquenoire, Mongeville et Valentine assistent impuissants à la commission d’un crime inexplicable. Derrière l’épaisse porte de fer qui les sépare du donjon, Laurence de Sidonia est assassinée en direct, sans qu’on ne retrouve ni arme du crime ni trace du meurtrier. Tandis que Valentine s’efforce de percer le mystère de ce crime parfait, Mongeville explore les méandres de cette riche famille aristocratique. Et en particulier Marguerite, vieille romancière excentrique et peut-être sénile dont le précieux héritage attise toutes les convoitises. Entre les fantômes du passé et les rivalités du présent, une enquête brumeuse dans le huis clos des remparts.

Avec Francis Perrin & Gaëlle Bona, Pierre Aussedat, Jean-Philippe Lachaud & Andréa Ferreol, Eric Berger, Foëd Amara, Hélène Seuzaret…

23 Avr

Arrêt des tournages de fictions // Cinéma et visibilité des compétences régionales

[FIN DES TOURNAGES DE FICTIONS EN NOUVELLE-AQUITAINE // FABRIQUÉES PAR FRANCE TÉLÉVISIONS]

On faisait travailler 250 intermittents à l’année sur ces fictions… des films qui seront sûrement tournés en région parisienne -si ils restent dans le privé- ou dans l’axe Lille-Marseille -si ils sont fabriqués par France Télé-.

2019 sonnera donc l’heure de vérité quant à l’avenir de ces co-productions entre les Moyens Internes de Fabrication de FTV et les productions privées… 

// Papier publié l’an dernier //

Depuis la création de la nouvelle grande région (Nouvelle-Aquitaine), les professionnels de l’audiovisuel ont décidé de se fédérer et de créer un réseau actif sur le territoire.

« Un sourire malgré toi » Copyright photo Juliette Alhéritière

Je poste régulièrement des annonces de casting. Cela s’explique par un engouement, des producteurs et réalisateurs de films pour notre région.

Diverses explications à cet enthousiasme : la météo, bien sûr, mais aussi la diversité des décors, avec notamment l’architecture bordelaise, souvent utilisée pour se substituer à Paris. Les pavés citadins, la côte atlantique, ainsi que les châteaux plaisent aux faiseurs d’histoires…

En 2017, le département de la Gironde a accueilli 354 jours de tournage : des courts-métrages, des longs-métrages, de la fiction télévisuelle (France Télévisions, Canal + etc).

Marie RATEAU du bureau d’accueil des tournages en Gironde, annonce une année 2018, excellente.

D’habitude, les tournages débutent avec les beaux jours. Cette année, cela a commencé beaucoup plus tôt. On pense bien sûr à Guillaume Canet qui, en ce moment, tourne au Cap ferret la suite «Les petits mouchoirs», le tournage a débuté en mars.

Cet intérêt pour la Gironde, et plus largement la région, a poussé les professionnels du secteur à s’organiser pour valoriser l’offre conséquente de techniciens et de productions et appuyer leur visibilité.

Ainsi plusieurs associations ont vu le jour :

  • Calippso regroupant les techniciens de post-production (dont je fais partie),
  • le groupe Fiction,
  • et la Peña représentant les producteurs néo-aquitains.

Ces regroupements participent grandement à l’envie de tourner dans notre région !

Une inquiétude plane malgré tout sur ce tableau idyllique…

Un certain nombre d’intermittents spécialisés, font leurs heures grâce aux tournages des fictions co-produites par France Télévisions. Les réductions de budget demandées par le gouvernement à l’audiovisuel public ont pour conséquence une réforme de la filière production. Ainsi, nous constatons une baisse des tournages en région.

La Nouvelle-aquitaine accueillera, pour France Télévisions, 6 téléfilms cette année. Jusqu’à l’an dernier, France Télévisions en tournaient et post-produisaient 8…

2019 sonnera donc l’heure de vérité quant à l’avenir de ces co-productions entre les Moyens Internes de Fabrication de FTV et les productions privées !

Si ces derniers venaient à disparaitre complètement, les techniciens iraient chercher du travail ailleurs… Ce qui seraient extrêmement dommageable pour la qualité du tissu d’emploi régional !

Point positif et enthousiasmant : la fiction télévisuelle sur France Télévisions ne s’est jamais aussi bien portée.

Pour valeur d’exemple, la série Capitaine Marleau, tournée en Dordogne l’an passé, a fait une audience record la semaine dernière ! Tout comme la série Mongeville ou encore, l’unitaire Né sous silence dont je vous ai parlé, dans un post précédent.

Souhaitons donc, que l’intérêt des cinéastes pour notre région, garde sa fraîcheur… que les intermittents restent en Nouvelle-Aquitaine, et continuent à mettre en valeur notre territoire !

« Un sourire malgré toi » Copyright photo Juliette Alhéritière

 

05 Mar

CASTING RÔLE ET FIGURATION BORDEAUX

CASTING RÔLE A BORDEAUX


OBJET :
TVFilms « UNE FEMME SOUS INFLUENCE » 


PROFILS RECHERCHÉS :
– PAULINE, très jolie jeune fille âgée de 16 ans minimum et faisant physiquement pas plus de 17 ans..


PRODUCTION : KLIM 
DATES DE CASTING : Actuellement.
DATE DE FIN DE L’ANNONCE : MARS.
COMMENT POSTULER : Habiter Bordeaux ou sa région. Merci d’envoyer CV+photos récentes avec numéro de téléphone à : castingbordeaux@hotmail.fr en mentionnant le nom du rôle « PAULINE » en objet du mail.
DATES DE TOURNAGE PREVISIBLES : Avril.
LOCALISATION : Bordeaux
RÉMUNERATION : à définir.

 

CASTING FIGURATION à Bordeaux ET/OU Landes

OBJET :

TVFilms « UNE FEMME SOUS INFLUENCE » et « D’UN MONDE À L’AUTRE »

PROFILS RECHERCHÉS :
– HOMMES ET FEMMES ÂGÉS DE 16 À 80 ANS DE TOUTE ORIGINE SOCIALE ET CULTURELLE.
– HOMMES ET FEMMES EN FAUTEUIL OU AYANT UN HANDICAP VISIBLE.

PRODUCTION : KLIM & LA BOITE À FILMS
DATES DE CASTING : Actuellement.
DATE DE FIN DE L’ANNONCE : AVRIL.
COMMENT POSTULER : Habiter Bordeaux, ou sa région et/ou les Landes. Merci de remplir et envoyer par courrier postal la fiche casting ci-jointe, à l’adresse : Joël GARRIGOU, 28bis rue Laffiteau, 33800 BORDEAUX.
DATES DE TOURNAGE PREVISIBLES : Avril.
LOCALISATION : Bordeaux ET/OU Landes
REMUNERATION : à définir.

SEULES LES PERSONNES SÉLECTIONNÉES SERONT CONTACTÉES PAR TÉLÉPHONE.

 

 fiche casting 2018

21 Fév

« Né sous silence » : Record d’audience et petits secrets de fabrication

La fiction française a triomphé hier soir (20 février) sur France 3 en détrônant la série américaine Gone sur TF1, très souvent en tête des audiences du mardi soir. Maintenant que vous avez vu le film, je me propose de vous livrer quelques petits secrets de fabrication…  

odile-vuillemin

 

LA MUSIQUE

Parlons tout d’abord Musique. Il y a la musique composée pour le film, par un auteur compositeur. Dans notre cas, il s’agit d’Axelle Renoir, bien connue dans le monde de la fiction télévisuelle.

Et il y a les musiques ajoutées. Les bordelais auront peut-être reconnu l’excellent groupe Dätcha Mandala dans le casque d’Odile Vuillemin lorsqu’elle court.

Enfin, dans le taxi qui vient prendre Odile Vuillemin à la sortie du terrain vague, le chauffeur écoute en boucle le morceau préféré de sa fille… Vous vous êtes peut-être dit que vous aviez déjà entendu cette mélodie et vous ne vous êtes pas trompés ! Puisque c’est la musique générique de la série Cassandre, petit clin d’oeil à nos amis de la filière production de Lyon qui travaillent sur cette série.

LES DÉCORS

Il y a eu un gros travail de décors, comme sur tous les films, mais dans celui-là, j’aimerai vous dévoiler les deux lieux de tournage de la prison :

  • l’extérieur a été tourné à la base sous-marine de Bordeaux. Nous nous sommes beaucoup questionnés en post-production sur la présence ou non d’une porte. Nous avons décidé de la laisser tel quel, mais cette problématique a été soulevé et si nous avions choisi d’en mettre une, alors cela aurait été fait en effets spéciaux sur le montage.
  • l’intérieur a été tourné dans l’ancienne caserne de Libourne. Dans ce lieu-là, l’équipe déco a reconstitué des cellules… Gros travail donc, que j’aurai l’occasion de vous raconter plus en détails sur de futurs post…

ne-sous-silence-de-thierry-binisti-image-3

 

LES DOUBLURES

Pour finir, un dernier secret concernant cette fois, les comédiens. Lorsque des scènes un peu techniques sont tournées, dans notre cas, la « baston » avec le flic dans la chambre d’hôtel, l’équipe Mise en scène fait appel à des doublures ou des cascadeurs. En effet, la comédienne pourrait se blesser et ne pas finir le tournage, ce qui n’est absolument pas envisageable. Certains plans sont donc tournés avec la « vraie » comédienne et d’autres avec la doublure. Ensuite, tout se joue au montage pour que personne ne se rendent compte du subterfuge !

Vous aurez bientôt le loisir de découvrir une petite vidéo tournée sur la série Mongeville qui aborde ce sujet avec Gaëlle BONA et son « clone ».

LES AUDIENCES

« Né sous silence » avec Odile Vuillemin a séduit 4,4 millions de téléspectateurs, pour une part d’audience de 18,7%.

Capture d’écran 2018-02-21 à 10.06.11