05 Mai

Making Of / L’ENFANT QUE JE N’ATTENDAIS PAS

INÉDIT : Ce mercredi, le 8 mai, sera diffusé à 21h sur France 2, un film d’une rare beauté sur la thématique du déni de grossesse avec Alix POISSON et Bruno SOLO…

Je me suis rendue sur le tournage le temps d’une journée. J’ai particulièrement suivi le réalisateur Bruno GARCIA.

Un réalisateur avec qui eu l’honneur de travailler sur un épisode de la série Mongeville en tant que chef monteuse.

Le tournage a eu lieu à Bordeaux avec l’équipe fiction de la fabrique Bordeaux.

PITCH : Une femme de 37 ans, en pleine ascension professionnelle et mère d’une fille de 7 ans, accouche brutalement sans avoir constaté qu’elle était enceinte.

La comédienne Alix POISSON a reçu le PRIX DE LA MEILLEURE INTERPRETATION FEMININE au festival de Luchon.

INTERVIEW DE L’ÉQUIPE DU FILM :

Interview de l'équipe du film "L'ENFANT QUE JE N'ATTENDAIS PAS"

Retour sur "L'ENFANT QUE JE N'ATTENDAIS PAS" réalisé par Bruno Garcia#AlixPOISSON a reçu le prix de la meilleure interprétation féminine pour ce film lors de la soirée de clôture. Retrouvez l'interview de l'équipe du film.#BrunoSolo #CamilleLibert #MachaMéril Clarisse Lhoni-Botte

Publiée par Festival de Luchon sur Vendredi 15 février 2019

 

Genre : Drame

Durée : 95 minutes

Réalisateur : Bruno Garcia

Avec Alix Poisson, Bruno Solo, Macha Méril

Pampa production en coproduction avec France Télévisions – FRANCE 2

EXTRAIT : >> LIEN VIDÉO

SYNOPSIS ET DÉTAILS :

Responsable marketing en pleine ascension professionnelle, mariée et mère d’une petite fille, qui vient de fêter ses sept ans, Johanna, 37 ans, est une femme à qui la vie sourit. Jusqu’à ce que tout bascule. En pleine nuit, dans un état d’inconscience totale, elle accouche d’un enfant qu’elle n’attendait pas. Dans un état second, incapable de gérer ce qui lui arrive, elle se débarrasse du nouveau-né. L’enfant est retrouvé vivant mais Johanna est accusée de tentative d’infanticide. Elle ne comprend pas ce qui lui arrive et jure qu’elle ne se savait pas enceinte ! Son mari, ses proches sont tout aussi incrédules. Le diagnostic est brutal et incompréhensible : Johanna a fait un déni de grossesse. Jugée et rejetée par tous, Johanna va devoir répondre de son acte. Face à la justice, face à la société, face à sa famille et à son entourage, elle entame un parcours de résilience et de reconstruction, qui passe par la découverte du lien maternel avec cet enfant inattendu. Soutenue par son amie avocate et par une association, Johanna va se battre pour faire entendre sa voix mais aussi celles d’autres femmes qui ont vécu ce même phénomène: le déni de grossesse.