06 Fév

Felix Arnaudin incarné au cinéma

Alors qu’approche le centenaire de la mort du photographe landais Félix Arnaudin, Marc Large, le dessinateur de presse aquitain, lui consacre un film de cinéma.

felix-ARNAUDIN

Marc Large, je le connais depuis de nombreuses années. En habitant en Gironde, il est difficile de passer à côté de cette personnalité.

Connu comme dessinateur pour Sud Ouest en alternance avec Urbs, il collaborait aussi pour Charlie Hebdo, Fluide Glacial ou le Canard Enchaîné. Il fut l’un des organisateurs (avec Ricoo) du festival Satiridax. J’ai eu la grande chance de faire un petit film pour lui à l’époque…

Anthony Martin, réalisateur animalier dacquois, s’attèle depuis quelques années à la fiction. J’avais eu l’opportunité de monter un de ces premiers documentaires « phares » en 2006.

Bref, lorsque j’ai eu connaissance de ce projet, je me devais de vous informer et de vous inciter à suivre l’avancé de ce long métrage qu’ils vont co-réaliser. Ces deux génies opérant ensemble, ça attise ma curiosité !

Avec un casting de cette envergure, ça promet le succès… À suivre donc !

 

« ESPLANDUDA »

Production : Marmita Films

Genre : Long-métrage de fiction
Thème : Biopic, Photographie, Ecologie.
Durée : 90 minutes
Auteur : Marc Large
Réalisateurs : Marc Large et Anthony Martin

 

Synopsis :

Félix Arnaudin a 13 ans lorsqu’une loi portée par Napoléon III ordonne la plantation massive de pins sur un million d’hectares désertiques jusque là appelés à jute titre : Landes. Arnaudin refuse cette transformation et voue alors sa vie à immortaliser les véritables landes, celles de son enfance. Nostalgique, rêveur, véritable artiste, il produit une œuvre incroyablement riche… mais reconnue seulement après sa mort.

Lou pèc (le fou, en gascon), surnom de Félix Arnaudin, a assisté à l’incroyable et titanesque transformation du paysage et des modes de vie des Landes de Gascogne, entre la fin du XIXe siècle et le début du XXe. Sa vie est terriblement romanesque : beaucoup d’incompréhension dans son rapport avec ses concitoyens, un amour interdit, le rejet de sa famille, son déshéritage, une œuvre obsessionnelle, une vie de sauvage dans la nature, la ruine et la mort, avec un sentiment d’inachevé, et finalement une très grande reconnaissance posthume.

Presse :

Article PresseLib

Article Sud Ouest

 

20 Jan

Avant-première du court-métrage « Un sourire malgré toi »

J’ai été emmené à la prison, par un ami réolais, pour y voir une pièce de théâtre. Lorsque je suis entrée, j’ai su que c’était là que je tournerai. Cela faisait plusieurs mois que je cherchais un décor, en vain…

Mon premier court-métrage de fiction sera projeté au cinéma Rex de La Réole, le samedi 27 janvier à 18h30. Il sera suivi d’un pot et d’un échange avec l’équipe.

1920x1200

Il a été entièrement tourné dans la ville magnifique de La Réole, et particulièrement dans un lieu « fait » pour le cinéma : l’ancienne prison pour femmes.

J’ai pu réaliser ce rêve grâce à mes contributeurs Ulule ainsi qu’à tous mes amis amoureux du cinéma !

La bande-annonce :

Le résumé du film :

Un hôpital psychiatrique décrépi… Hors du temps…

Deux jeunes femmes internées vont partager la même chambre plusieurs jours durant. La promiscuité de ce lieu va forcer la rencontre entre ces âmes esseulées.

Alice, est atteinte d’une paralysie faciale. Colette est bipolaire, suite à un choc émotionnel remontant à son enfance. Toutes deux ont en commun l’absence de sourire. L’une fréquente régulièrement cet institut, l’autre est une nouvelle arrivante.

La confrontation de leur fragilité psychologique donne lieu à un huis clos étouffant.

05 Déc

Sortie d’un livre de photos de cinéma

26

Parution d’un beau livre de photos de cinéma de Vincent Rossell, photographe de plateau sur plus de 90 films.

COUVERTURE-BAT-1

Ce livre préfacé par Belmondo présente 420 photos, essentiellement de tournage, en noir et blanc, de 1957 à 1984.

Pluie de stars, mais aussi photos de l’envers du décor avec les techniciens, les cadreurs, les réalisateurs.

Un hommage au cinéma de ces années, avec des photos presque toutes inédites.

COUVERTURE-BAT-j peg-3

 

A commander ou à faire envoyer à partir de le site de l’éditeur :

http://www.vianney-frain.com/product.php?id_product=746

Editions du Quai des Marais

Vianney Frain

1 rue Joyeuse

37400 AMBOISE

02 47 30 46 51

Rossell livre 133-1

24 Nov

CASTING ENFANTS SÉRIE TV Arte (Bordeaux)

Dans le cadre du tournage de la mini-série TV à Bordeaux « Il était une seconde fois » réalisée par Guillaume Nicloux, produite par Unité de production et diffusée sur Arte, la production recherche :

– Des garçons entre 7 et 11 ans , aux cheveux mi-longs ou longs.

– Des garçons entre 7 et 11 ans, un peu ronds.

Les enfants ont simplement besoin d’être à l’aise. Aucune expérience préalable n’est demandée.

COMMENT POSTULER :
Adresser dans les meilleurs délais à Adèle Bruchert adele.casting.bordeaux@gmail.com :
– Une photo
– La date de naissance de l’enfant
– Vos coordonnées
DATES DE TOURNAGE PRÉVISIBLES : Début 2018.
LOCALISATION : BORDEAUX
UNIQUE MAIL DE CONTACT : adele.casting.bordeaux@gmail.com
Ce projet est accompagné par le bureau d’accueil des tournages de la Gironde
casting

TOURNAGE TVFILM « LA LÉGISTE »

Aujourd’hui, vendredi 24 novembre, commence le tournage d’un téléfilm pour France 3 intitulé « La Légiste ». Il est réalisé par Nicolas Guicheteau, produit par Carma Films / Etoile Rouge Productions et principalement interprété par Julie Depardieu.
Le tournage aura lieu à Floirac et Bordeaux.
legiste
Synopsis :

Alexandra Corredor est médecin légiste à l’IML de Bordeaux. Brillante, un peu fantasque, et libre, elle évolue dans cet univers avec une aisance déconcertante. Elle se voue corps et âme à ce qu’elle considère être sa mission : rendre aux morts leur dignité, leur intégrité physique, mais aussi « humaine », leur rendre justice. Alors Alex mène ses propres enquêtes, en dépit des recommandations de son équipe et des mises en garde d’Antoine Doisneau, Commandant de la Police Judiciaire avec lequel elle est supposée collaborer en bonne intelligence. Elle prend au contraire un malin plaisir à le devancer, et tant pis si elle doit faire fi des règles de droit élémentaires …

23 Nov

Diffusion prochaine de la série MONGEVILLE

Trois enquêtes inédites

à partir du samedi 25 novembre à 20h55 sur France 3

Alors que le tournage du crossover Magellan/Mongeville (produit par Son et Lumière/JLA productions et réalisé par Emmanuel Rigaud) vient de débuter sur Bordeaux et ses environs, le diffusion d’épisodes inédits reprend ! 

mongeville

papier diff Mongeville 2017

Un duo savoureux 

(télé magazine)

Un démarrage de saison réussi pour Mongeville, qui s’offre un Cluedo grandeur nature dans un cadre idyllique

(télé star, télé poche)

Une nouvelle enquête pour un duo d’acteurs bien installés dans des rôles cousus main 

(TV magazine)

Avec son flegme et sa rigueur, Antoine Mongeville incarne cette force tranquille qui arrive toujours à ses fins. Parfois avec une touche d’humour même dans les moments les plus tendus des opérations 

(Télé 7 jours)

L’abus de pouvoir et le harcèlement sexuel est au coeur de cette enquête prenante 

(télé loisirs, télé 2 semaines, tv grandes chaines)

Le duo Francis Perrin / Gaëlle Bona est toujours aussi attachant 

(Télé câble sat Hebdo)

Photo promo Mongeville 2017

MONGEVILLE

« SÉMINAIRE À VIF » (Épisode 13)

Diffusion le samedi 25 novembre

Réalisé par Bruno Garcia

Ecrit par Kristel Mudry, Sébastien Vitoux, Céline et Martin Guyot

Dans le cadre enchanteur d’un Relais & Château, une serveuse du restaurant est retrouvée morte, noyée dans la piscine. Les clients de l’établissement, cadres dirigeants d’une entreprise de cosmétiques bios, ne semblent pas complètement étrangers à ce crime, qu’il sagisse du charismatique PDG ou de ses collaborateurs un peu trop dévoués. Derrière la légèreté apparente du séminaire d’entreprise, Mongeville et Valentine vont découvrir un microcosme où les luttes de pouvoir sont impitoyables, et où l’omerta dissimule de terribles vérités.

Avec Francis Perrin & Gaëlle Bona,

Pierre Aussedat, Jean-Philippe Lachaud, Christiane Bopp

Bernard Yerles, Yvon Back, Catherine Wilkening, Magali Mateci


« PARFUM D’AMOUR » (Épisode 14)

Diffusion le samedi 2 décembre

Réalisé par Marwen Abdallah

Ecrit par Céline et Martin Guyot

Quand un jeune et talentueux médecin est retrouvé assassiné dans le cabinet médical où il assurait un remplacement, l’enquête s’oriente rapidement vers sa future belle-famille : Les Dampierre, un empire de la parfumerie dont les héritiers s’apprêtent à dévoiler leur nouvelle fragrance. À moins qu’il ne faille suspecter la Capitaine Duteil, mystérieusement présente sur les lieux du crime, et qui a connu la victime bien plus qu’elle ne veut bien le reconnaître. Pour innocenter sa jeune collègue, et faire toute la lumière sur cette enquête entêtante, Mongeville ne pourra compter que sur son flair légendaire.

Avec Francis Perrin & Gaëlle Bona,

Pierre Aussedat, Jean-Philippe Lachaud, Christiane Bopp

Marianne Basler, Katia Miran, Théo Frilet, Constance Labbé…


« MEURTRE À LA UNE » (Épisode 15)

Diffusion le samedi 9 décembre

Réalisé par Marwen Abdallah

Ecrit par Baptiste Filleul, Céline et Martin Guyot

Rédacteur en chef du quotidien Grand Ouest, Valéry Prat annonce son suicide « à la une » avant de se jeter du sixième étage de son bureau. Une sordide mise en scène qui ne tarde pas à dévoiler un véritable crime. Journaliste ambitieux aux idées novatrices, Prat ne s’était pas fait que des amis sur les chemins de la gloire. Collaborateurs rancuniers, partenaires dupés, victimes collatérales de ses choix éditoriaux : tous avaient une bonne raison de se débarrasser d’un journaliste trop encombrant avant qu’il ne rejoigne Paris pour fonder son propre magazine. Au coeur du « quatrième pouvoir », Mongeville et Valentine signent une enquête en première page. 

Avec Francis Perrin & Gaëlle Bona

Pierre Aussedat, Jean-Philippe Lachaud, Christiane Bopp

Olivier Sitruk, Samira Lachhab, Claire-Lise Lecerf