Ces vidéos bizarres du candidat Ted Cruz révèlent les rouages de la politique américaine

En août dernier, Ted Cruz nous avait gratifiés d'une vidéo dans laquelle il grille du bacon sur une mitrailleuse - symbole s'il en faut des liens ténus entre le lobby des armes et les conservateurs :

Cette fois, les nouvelles vidéos bizarres de Ted Cruz sur Youtube mettent en scène non seulement le candidat républicain, mais aussi sa famille et son personnel de campagne :

Le sénateur du Texas et candidat à la Maison blanche Ted Cruz fait la moue dans une vidéo non éditée, repérée par CNN.

"Nous nous battons pour un monde qui sera le monde de nos enfants" s'exclame avec emphase Ted Cruz, face à la caméra. Le candidat républicain est coupé par un éternuement. Il laisse la personne tousser, et fait la moue.

CNN a compilé la douzaine d'heures de vidéos. On y voit notamment l'hésitation des membres de la famille Cruz à enlacer Ted, ou nombreuses répétitions pour filmer le parfait dîner en famille :

Comment ces vidéos bizarres du sénateur du Texas ont-elles pu se retrouver sur Youtube ? Les images, publiées par le propre personnel de campagne de Ted Cruz, étaient vouées à être montées pour en faire des spots publicitaires en faveur du candidat.

Ces vidéos témoignent d'un rouage central du financement des campagnes politiques aux Etats-Unis : l'existence des PAC (Political Action Committees ou Comités d'Action Politique en français). Les PAC sont des organisations privées qui financent des campagnes publicitaires en faveur des candidats. Les règles électorales interdisent en effet aux candidats à la Maison blanche de coordonner directement leurs actions avec leurs PAC. Comme l'explique CNN dans la vidéo, les candidats publient donc parfois les rushes de leur publicité de campagne sur Youtube, de sorte que les PAC puissent ensuite les utiliser dans leurs spots publicitaires.

Les candidats, explique le NY Mag, publient donc parfois les rushes de leur publicité de campagne sur Youtube, de sorte que les PAC puissent les utiliser dans leurs spots publicitaires. Au total, une quinzaine d'heures de vidéos ont été publiées. La majorité est inintéressante, comme le montre l'un de ces rushes, repéré par NY Mag. Il dure 50 minutes :

A lire aussi

  • Aucun article