L'entretien annuel d'évaluation : les 4 erreurs à éviter

L'entretien annuel d’évaluation : un moment privilégié (FRANCETV INFO / PASCALE BOUDEVILLE)

En ce début de second trimestre, le traditionnel entretien annuel d'évaluation a normalement été conduit : quel bilan peut-on en faire ? Si pour certains ce face-à-face est un excellent moyen de motiver leur équipe, d'autres, quel que soit leur niveau hiérarchique, n'ont pas toujours réalisé les enjeux de ce moment unique dans leur rôle de manager. Voici quelques erreurs à éviter pour que vos entretiens annuels ne se transforment pas en entretiens de démotivation.

1Annuler l'entretien à la dernière minute

Alors que les collaborateurs se sont préparés depuis plusieurs jours pour ce face-à-face important pour eux puisqu'il leur donne la possibilité de s'exprimer sur leur activité et leur avenir, quelle n'est pas leur déception face à un manager qui a oublié de noter dans son agenda leur rendez-vous et/ou qui l'annule quelques minutes avant prétextant qu'il doit participer à une réunion importante. Florence, Ingénieur Informatique, a vécu cette déplorable situation alors qu'elle venait spécialement de Bretagne pour réaliser son entretien au siège parisien. Elle a donc perdu sa journée et sa motivation en route. Suite à cet entretien annulé, Florence en voulait à son responsable qui ne la respectait pas et se moquait de son travail en lui faisant perdre une journée d'activité.

2Être interrompu sans cesse

Même déception pour Bruno, Assistant Technique dans une entreprise industrielle, qui était focalisé sur ce rendez-vous car souhaitant demander une promotion à son responsable. Dès son arrivée, il constate que son manager n'a rien préparé et que sa disponibilité est limitée. Au fur et à mesure, sa déception n'a fait que croître : son manager était sans cesse dérangé par des appels de son assistante. Quant au moment tant attendu par Bruno pour présenter sa candidature en tant que Responsable Technique son manager s'est levé pour sortir de la pièce car il venait d'apercevoir un autre collaborateur dans le couloir. Revenant 15 minutes après, il a lancé à la cantonade : "désolé c'était urgent, mais nous avions terminé n'est-ce pas ?"

3Oublier les événements marquants de l'année

Quelques managers ont la mémoire courte surtout s'ils ne prennent pas le temps de noter régulièrement les événements qui entraînent des retards ou des complications dans la réalisation des missions (problèmes chez un client, réorganisations, formations, maladies, …). Paula, commerciale, en a subit les conséquences : le projet sur lequel elle était missionnée a pris du retard suite à une erreur de fabrication or le jour de son entretien annuel son manager lui a expliqué qu'elle n'avait pas atteint ses objectifs et que sa prime annuelle était donc réduite d'autant. Face à cette injustice, Paula a dû argumenter et prouver que ces reproches n'étaient pas fondés et qu'elle n'en était pas la seule responsable.

4Avoir trop d'entretiens à réaliser

C'est le cas de Baptiste, manager confirmé qui ne savait pas comment organiser son activité sur le mois de janvier et février puisque s'ajoutaient à son quotidien 18 entretiens annuels d'évaluation. Si nous comptons un heure de préparation et une à deux heures de face à face, nous arrivons à 54 heures uniquement pour les entretiens ! Au-delà du fait que cette organisation illustre un manque de management intermédiaire, Baptiste reconnaît que certains entretiens seront "bâclés" soit par un manque de temps soit parce qu'il ne s'estime pas le mieux placé pour réaliser ces entretien annuels avec des collaborateurs qu'il connaît à peine. Lors de notre dernière séance de coaching fin mars, Baptiste n'avait toujours pas finalisé ses face-à-face alors que certains de ses collaborateurs commençaient à s'impatienter.

Pour ne pas démotiver vos salariés, rappelez-vous de l’enjeu de l'entretien annuel d'évaluation qui est de construire en toute transparence une feuille de route commune pour l'avenir. C'est un outil managérial incontournable pour piloter votre activité, faire progresser vos collaborateurs et leur signifier votre reconnaissance.

Related Posts: