15 Mai

Tous Bénévoles : la plateforme qui accompagne la solidarité

Comme de nombreuses autres associations en Bretagne, la Croix-Rouge recherche des bénévoles pour mener à bien ses missions. Crédit photo : Leif Carlsson

 

D’un côté, il y a tous ces particuliers, étudiants, salariés, retraités ou demandeurs d’emplois, prêts à donner de leur temps pour aider, mais qui parfois ont du mal à trouver la mission correspondant à leurs souhaits et leurs disponibilités. De l’autre, de nombreuses associations, toujours à la recherche de volontaires pour les aider à accomplir ce pour quoi elles ont été fondées.

Association cherchent bénévoles, et vice-versa

C’est pour faciliter le rapprochement de ces deux mondes que Tous Bénévoles a été créée en 2003. Une plateforme née de la fusion entre trois associations aux activités complémentaires : Cœurs à lire, engagé dans l’alphabétisation et le soutien scolaire, Solidarinet, site internet qui fait le lien entre les associations et bénévoles, et le Centre de Volontariat de Paris, une association de terrain orientant les personnes désirant s’engager.

« L’idée, explique sa présidente Isabelle Persoz, c’est effectivement de faire en sorte que l’offre et la demande se rencontrent, ce qui n’est pas forcément évident. Parce qu’il y a aussi parfois des préjugés à surmonter. Certains jeunes par exemple nous disent ‘’les associations ne veulent pas de nous’’, et les associations nous répondent ‘’les jeunes ne sont jamais à l’heure, sont comme ci ou comme ça’’. En créant un site qui leur est dédié, jeunebenevole.org, des tas d’associations ont fait appel à eux et cela se passe très bien.»

257 missions en Bretagne

Ainsi, chaque année, plus de 750 000 visiteurs parcourent les pages de la plateforme et son application mobile. Des particuliers à qui sont proposés plus de 6 000 missions détaillées et localisées sur une carte. 2 000 associations que Tous Bénévoles accompagne dans leur recherche de bénévoles.

« Quand une association souhaite s’inscrire sur notre Plateforme, on s’assure d’abord qu’elle est ni sectaire, ni une entreprise déguisée, précise, Isabelle Persoz. Ensuite, chaque mission est relue, les offres ne sont pas mises en ligne directement. On se permet de revenir vers l’association si on pense que la manière dont elle a été rédigée ne leur permettra pas de trouver de volontaires. Ce travail d’accompagnement et de pédagogie, on le fait aussi avec tous les bénévoles qui souhaitent qu’on les rappelle. Il y a une case à cocher pour cela.»

Le monde professionnel aussi

Plus récemment,Tous Bénévoles s’est rapproché de Linkedin pour que les offres nécessitant des compétences bien précises puissent être proposées à des personnes pouvant répondre au profil recherché. «Quand une association cherche un juriste par exemple, Linkedin va aiguiller cette mission sur son fil d’offres d’emplois aux personnes concernées et qui auraient précisés dans leurs profils qu’ils avaient une appétence pour le bénévolat.»

Des guides sont également disponibles sur le site, ainsi que différentes formations. Enfin, Tous Bénévoles propose aux entreprises de les accompagner dans les actions qu’elles souhaitent mener en faveur de l’engagement de leurs salariés. Organisation de journée de solidarité, module de formation ou sensibilisation au bénévolat pour les salariés proches de la retraite.