Au fil de la Loire

www.valdeloire.org

Sur les bords de la Loire, ce grand fleuve français pas si tranquille, et de ses affluents (Allier, Cher, Vienne, etc.), de l'Auvergne à l'Atlantique, se sont implantés de nombreux vignobles produisant une soixantaine d'AOC (Appellation d'Origine Contrôlée) et quelques IGP (Indication Géographique Protégée).

Parmi toutes ces appellations un bon nombre sont réputées (Sancerre, Touraine, Chinon, Saumur, Anjou, Muscadet, etc.), mais d'autres sont moins connues et c'est sur ces dernières que j'aimerais apporter un éclairage.

Je ne vais pas faire une présentation classique en citant les vins et leurs caractéristiques mais en faisant une relation entre les appellations, certains éléments du patrimoine et des personnages qui ont marqué la région.

AOC Côte Roannaise

La ville de Roanne est étroitement liée à la maison Troisgros, restaurant 3 étoiles depuis 1968. Ce restaurant renommé est une formidable vitrine pour ces vins régionaux qui sont produits par une trentaine de vignerons. Parmi ceux-ci, Robert Sérol s'est associé à Pierre Troisgros pour promouvoir la région. En 1992 les deux familles ont planté ensemble un vignoble de deux hectares sur un coteau, « Les Blondins », qui donne un vin rouge de grande qualité. Stéphane Sérol, qui a repris le domaine familial, porte une attention toute particulière à la « Cuvée Troisgros » en vieilles vignes née en 1978.

Les vins rouges et rosés de l'AOC Côte Roannaise sont issus du cépage gamay.

AOC Côtes du Forez

C'est un vignoble situé autour de Montbrison. Le plus célèbre des Foréziens est sans doute aujourd'hui Aimé Jacquet, ce sélectionneur qui a été l'artisan de la victoire de l'équipe de France de football lors de la coupe du monde de 1998. Il est ainsi devenu l'ambassadeur des vins de sa région.

Les vins rouges de l'AOC Côtes du Forez sont issus du cépage gamay et sont étroitement liés en gastronomie à la Fourme de Montbrison, fromage local.

AOC Côtes d'Auvergne

A la fin du 19ème siècle, avant le phylloxéra, le Puy de Dôme était le troisième département vinicole de France. Il reste aujourd'hui 365 hectares entre la chaîne des Puys et l'Allier, autour des villes de Clermont-Ferrand, Riom et Issoire.

Le vin et la gastronomie régionale datent des Arvernes avec le coq au vin de Chanturgue, cru issu de gamay. La légende raconte qu'un chef Arverne, assiégé par Jules César envoya à ce dernier un coq, symbole de la ténacité gauloise. En 2012 la ville de Clermont-Ferrand a acheté trois hectares du coteau de Chanturgue, confiés à un vigneron qui y planta 3.000 pieds de gamay et de pinot noir. Les premières vendanges de ce « Clos des Amoureux » ont eu lieu en 2015.

Jean-Pierre Romeu, demi d'ouverture du club de rugby de Clermont-Ferrand a été sacré meilleur joueur français en 1974. On le surnommait le « Gaulois ».

Les vins blancs de l'AOC Côtes d'Auvergne sont issus de chardonnay et les vins rouges sont issus de gamay et de pinot noir.

AOC Saint-Pourçain

Très ancien vignoble situé sur la commune de Saint-Pourçain-sur-Sioule, la Sioule étant un affluent de l'Allier.

Maurice Constantin-Weyer, prix Goncourt en 1928 pour « Un homme se penche sur son passé », écrivit quatre ans plus tard « L'âme du vin », ouvrage dans lequel il consacre quelques lignes sur les vins de Saint-Pourçain pour lesquels il éprouve de la sympathie.

Les vins rouges de l'AOC Saint-Pourçain sont issus des cépages gamay et pinot noir et les vins blancs, particularité régionale, sont issus en majorité du cépage tressalier assemblé avec un peu de chardonnay et de sauvignon. Le tressallier est un cépage que l'on ne trouve qu'à Saint-Pourçain et qui est un cousin gustatif du viognier.

IGP Côtes de la Charité

Petit vignoble de 55 hectares situé à l'Est de la ville de la Charité sur Loire, dans le département de la Nièvre. La Charité est connue pour sa cité monastique. Elle va prendre une grande importance sur le chemin de Saint-Jacques de Compostelle. L’Église Notre Dame datant du 12ème siècle, détruite en 1559 puis reconstruite, doit son salut à Prosper Mérimée qui était aussi inspecteur des monuments historiques.

Les vins sont issus du cépage chardonnay pour les blancs et du cépage pinot noir pour les rouges.

AOC Jasnières et Coteaux du Loir

Les vins de Jasnières auraient été découverts par Henri IV, lors d'un de ses déplacements entre La flèche et Vendôme et les aurait fait servir à la table de la Cour à Saint-Germain-en-Laye.

Les vignes se situent sur les bords du Loir, affluent de la Sarthe.

Jasnières ne produit que des vins blancs issus du cépage chenin, cépage également des blancs de l'AOC Coteaux du Loir mais les rouges et rosés de cette appellation sont issus du plus ancien cépage du Val de Loire, le pineau d'aunis aux expressions poivrées. Il peut être assemblé avec du gamay et du cabernet franc.

Cette présentation est volontairement loin d'être exhaustive. Pour avoir une énumération beaucoup plus complète je vous recommande un ouvrage intitulé « Vins mille lieux sous la Loire », écrit par Jean-Claude Bonnaud et édité par JCF Rives de Loire à Tours.

Articles similaires: