Elections 2016: Cruz vire son porte-parole, les discours payés hantent Clinton

Rick Tyler est l'homme qui a emmené Ted Cruz à la victoire dans l'Iowa. Il doit partir maintenant.
  • Rick Tyler, you're fired!

Apprendre qu'on est viré, c'est dur. Apprendre qu'on est viré en pleine interview à la télé, c'est pire. C'est pourtant ce qui est arrivé hier soir à Rick Tyler, le porte parole de la campagne du candidat conservateur Ted Cruz. Rick Tyler avait tweeté (puis supprimé) une vidéo semblant montrer Marco Rubio en train de dénigrer la Bible.

La vidéo déforme sciemment les propos de Rubio, transformant: "Toutes les réponses sont [dans ce livre]" en "Pas beaucoup de réponses [dans ce livre]" par la magie du sous-titrage.

Voici la version trafiquée:

Et la version authentique:

Et l'explication (par e-penser, à partir de 7:05):

  • Un journaliste possède les discours de Clinton devant Goldman Sachs. Mais qui?

Depuis deux semaines, Hillary Clinton a évité de publié la transcription de ses discours devant plusieurs grandes banques de Wall Street, en particulier un discours rémunéré 675 000$ devant les employés de Goldman Sachs.

Mais elle pourrait bientôt ne plus avoir le choix. Une journaliste de la chaîne MSNBC a mentionné en passant durant une interview qu'elle "connaissait un journaliste de la presse écrite qui possède une version intégrale des transcriptions" et qu'un titre allait bientôt les publier. Nouveau scandale, ou fin de l'affaire pour Hillary Clinton, à la une de...Quel journal?

  • Vous avez d'énormes lobes frontaux. Et Ben Carson est toujours candidat.

Il a fini quatrième dans l'Iowa. Dixième dans le New Hampshire. Sixième en Caroline du Sud - sur six candidat. Mais Ben Carson est toujours là. Lors de son discours après la primaire de Caroline du Sud, il a fait savoir à ses électeurs que: "Certaines personnes attendent un discours de renoncement. [NDLR: Nous, par exemple] Mais ce n'est que le début!"

C'est donc confirmé, de tous les observateurs, seul Ben Carson pense encore que Ben Carson peut gagner. Mais inutile de nous croire, puisque nous faisons partie des "personnes qui vous disent ce que vous devez penser, alors que vous avez ces cerveaux extraordinaires et ces énormes lobes frontaux."

Les lobes frontaux, un thème politique récurrent chez l'ancien neurochirurgien. Comme ici, sur le conflit en Syrie.

Retrouvez notre article du jour: Comment les superdélégués vont fait gagner Clinton, même si elle perd.

L'actualité des élections présidentielles, chaque matin dans votre boîte mail? C'est possible grâce à notre Newsletter!

A lire aussi

  • Aucun article