Les micro plastiques contaminent les lacs italiens

On savait les océans envahis par des milliards de fibres plastique, issues de la décomposition des sacs. On découvre que les grands lacs italiens sont également victimes de cette pollution.

D’après une enquête de l’association environnementale italienne Legambiente, les principaux lacs de la péninsule sont remplis de fragments de plastique. La région la plus touchée est le nord de l’Italie : le lac de Côme et le lac Majeur sont les plus concernés.

Invisible à l’œil nu, cette pollution est dangereuse pour les écosystèmes. En effet, sa présence est un risque pour les poissons d’eau douce qui les absorbent. Problème : ces poissons finissent ensuite dans nos assiettes et les habitants de cette région en ingèrent en grandes quantité.

Une épuration inefficace

Ces microparticules sont issues de sacs plastiques, de cordes, de fibres textiles et même de pneus. Pour le directeur scientifique de l’association, cette pollution est « difficile à quantifier et impossible à éliminer complètement. »

Plus grave : dans cette étude, Legambiente fait remarquer que les stations d’épuration des grands lacs sont inefficaces. Le nombre de particules serait supérieur en aval des stations, preuve qu’aucune solution efficace n’a pour l’heure été mise en place pour faire à ce fléau.

A lire aussi