L'Italie respire : le meurtrier "Igor le Russe" arrêté en Espagne

Il n'était sûrement pas russe et ne s'appelait peut-être pas Igor. Pourtant, la presse italienne avait baptisé ce tueur "Igor le Russe". Auteur de plusieurs meurtres dans le nord de l’Italie au mois d’Avril, l'ennemi public numéro 1 dans la péninsule, a été arrêté en Espagne

Alors qu’il était recherché depuis le printemps dernier pour le meurtre d’un policier et d’un commerçant en Emilie-Romagne, "Igor le Russe" a finalement été interpellé dans l'Est de l'Espagne la nuit dernière. De son vrai nom Norbert Feher , cet ancien militaire serbe d’origine yougoslave est considéré comme une véritable machine à tuer.
Déjà arrêté par le passé pour cambriolages, il expliquait à ses codétenus avoir servi dans les troupes d’élite russe en Tchétchénie.
Trois autres meurtres
Alors que la garde civile espagnole était à sa poursuite depuis début décembre, elle a finalement réussi à mettre fin à la cavale du meurtrier. Au moment de son arrestation, l'individu a tué 3 personnes au cours d'une fusillade : 2 policiers ainsi qu’un agriculteur.
En Italie, c'est le soulagement qui prévaut. Au printemps dernier, plus de 1 000 carabiniers avaient été mobilisés pour tenter de mettre fin à la série de meurtres d'"Igor le Russe"

A lire aussi