Porte close

Porte close à l'usine PSA d'Aulnay ce matin. Rien à voir avec la grève entamée mercredi 16 janvier dit la direction, tout à voir avec la grève, au contraire, rétorque la CGT .

L'usine est fermée depuis vendredi à cause, "d'un problème technique sur une installation électrique à la peinture, problème qui implique un changement de pièce", indique une porte-parole de la direction. Par ailleurs, en raison d'un arrêté préfectoral interdisant depuis vendredi aux poids-lourds de circuler, la production aurait de toute façon été arrêtée, a indiqué la direction, ajoutant qu'il était également "peu probable que l'usine tourne mardi en raison des conditions météorologiques".

Jean Pierre Mercier, le délégué CGT de l'usine d'Aulnay, dénonce lui "des méthodes  vieilles de 30 ans, datant de l'époque de Citroën, dans les années 1980, où on interdisait l'accès à l'usine", ajoutant : "C'est le vrai visage de la direction sur le dialogue social, à savoir le blocage et le rapport de force."

"La direction se trompe si elle pense désorganiser et isoler la grève en fermant (lock-out) l'usine plusieurs jours. Les salariés ont démarré une bataille et sont déterminés à la poursuivre", s'insurge la CGT dans un communiqué.

Ce matin, l'accès à l'immense parking du site de PSA Aulnay, était bloqué. À suivre...

 

Publié par Francine Raymond / Catégories : Actu / Étiquettes : CGT, PSA

A lire aussi