Louis Gallois entre au conseil de surveillance de PSA

Louis Gallois, nommé administrateur de PSA Peugeot Citroën. L'ancien patron d’EADS, auteur du fameux rapport sur la compétitivité des entreprises, entre au conseil de surveillance du groupe automobile.

Après avoir accordé une garantie de 5 à 7 milliards à la Banque PSA Finance, la filiale de crédit du constructeur, l’Etat avait exigé en contrepartie qu’un administrateur indépendant « en lien avec l’État» et un administrateur salarié fassent leur entrée au conseil de surveillance du groupe. Tout en exigeant un droit de regard sur la stratégie de l'entreprise

Première réaction, celle du délégué CGT de PSA-Aulnay, Jean Pierre Mercier

 "Avec cette nomination le gouvernement choisit clairement son camps". Le  responsable syndical de PSA y voit "Un choix très révélateur". A ses yeux : "Louis Gallois c'est l'homme de confiance du Medef, défenseur de la compétitivité et d'un cadeau de 20 milliards aux entreprises". Et Jean Pierre Mercier d'ajouter : " L'arrivée de Louis Gallois au conseil de surveillance doit être vécue comme une très bonne nouvelle par la direction de PSA".

La nomination d'un administrateur représentant des salariés de PSA, est désormais attendue.

 

A lire aussi