Réactions à la sortie de l'usine

Cette semaine on a beaucoup parlé de PSA : stratégie de groupe, caution bancaire, négociation  du volet social, revitalisation du site, réunion tripartite, le dit, le non dit des hommes politiques ceux qui savaient ceux qui ne savaient pas. Bref on a beaucoup parlé  de PSA mais on a peu entendu les salariés d'Aulnay. Nous avions envie de les écouter à la fin de cette semaine chargée d'actualité.

La décision du gouvernement, d'apporter sept milliards de garantie à la banque interne du groupe PSA en grande difficulté, les a visiblement  heurtés. Beaucoup se sentent toujours victimes d'une injustice, d'autres se projettent déjà dans un avenir à écrire loin de l'usine.

Mais avant tout la question du jour : comment ont-ils réagi  à la décision de PSA et de son président Philippe Varin d'accepter l'ouverture de négociations sur les modalités du plan social et de suspendre les mobilités internes provisoires ?

Réactions prises sur le vif devant la porte numéro 3

 

A lire aussi