28 Nov

Saint-Brieuc TV, la web TV du “Vivre ensemble”

Une équipe de Saint-Brieuc T’y vis en reportage dans un garage solidaire de la ville.

Par Nathalie Rossignol

Inverser la tendance… Aller à contre-courant du discours dominant… Ne pas stigmatiser les quartiers populaires mais mettre en valeur la richesse de ses habitants… C’est le projet de Saint-Brieuc T’y vis (Saint-Brieuc TV), un média citoyen de proximité, fabriqué pour et avec les habitants des quartiers de Saint-Brieuc et portée par l’association Unvsti. Les premiers reportages sont déjà à découvrir sur le web.

C’est à l’occasion des journées citoyennes que Jérôme Renault a été invité un peu par hasard à se saisir d’une caméra et à porter son regard sur le quartier Balzac qu’il habite depuis six ans. Une vraie révélation. « C’est l’occasion de faire quelque chose qui me plait, qui me faire sortir de chez moi, qui me fait aller à la rencontre des gens, ça casse la barrière des quartiers, on me reconnaît plus maintenant, aussi pour ma bienveillance. »

Ce sont les conseils citoyens de la Ville de Saint-Brieuc coordonnés par Désiré Manboungou qui sont à l’origine de ce projet. L’idée : mettre en place une chaîne diffusée sur Internet, avec des reportages qui permettent de donner la parole aux habitants du quartier et de les valoriser, qu’ils soient devant ou derrière la caméra.

Quand on parle des quartiers prioritaires, on en parle toujours au travers des initiatives d’associations ou de politiques publiques ou alors au travers des faits divers.

Ici, l’habitant, lui-même, est au cœur du sujet

Ce jour-là, devant les objectifs de l’équipe, c’est Mohammed Maatougui qui a été choisi, un mécanicien marocain arrivé par hasard dans le quartier, qui a ouvert un garage solidaire. Pour lui, c’est une véritable fierté d’être à l’honneur du reportage du jour, une preuve de plus de la place qu’il a réussi à trouver dans la ville de Saint-Brieuc, une façon aussi de mettre en lumière son garage.

Après le tournage, c’est le temps du montage. Chacun participe aux choix, à la construction des séquences, guidé par le professionnel de l’équipe. Mbaye Saw est réalisateur. Cette expérience entourée de débutants l’a bluffé. « Il y a des gens qui viennent, qui n’ont jamais vu de camera et qui sont là avec leur passion, leur envie de faire. Je suis toujours surpris du résultat de la façon dont c’est rigoureux, dont les images sont belles et dont le regard est intéressant. »

Mohammed Ibnyassin est directeur d’Unvsti, l’association qui porte le projet. Pour lui, donner de la visibilité aux initiatives positives du quartier est « un parti pris, pas de l’angélisme, mais un nivellement par le haut, avec l’idée que le positif attire le positif ». Dans la foulée de cette web TV, devrait être proposée aussi la possibilité pour les jeunes d’enregistrer des CV vidéos. L’association envisage également d’inventer des « quartiers awards », une fête au cours de laquelle la meilleure initiative citoyenne serait désignée et récompensée.

Déjà visible sur la page You tube de l’association Unvsti, la chaîne officielle Saint-Brieuc TV devrait être officiellement lancée en 2019.