11 Déc

Logement solidaire : quand seniors et juniors décident de vivre sous le même toit

Logement intergénérationel

 

La bonne idée pour louer une chambre pas trop chère quand on est étudiant : le logement intergénérationnel ? Habiter chez une personne âgée en échange de quelques services.

Vous êtes étudiant, vous avez du mal à payer votre loyer et vous avez le souci des autres ? Vous êtes retraité, vous vous sentez un peu seul, vous seriez preneur de compagnie et d’un petit coup de main de temps en temps… Vous êtes peut-être faits pour vous entendre. Pourquoi ne pas essayer le logement intergénérationnel ?

L’idée du logement intergénérationnel a vu le jour en Espagne dans les années 90. Le principe est simple. D’un côté des « Seniors » qui disposent d’une chambre à leur domicile et qui sont en quête d’une présence rassurante… De l’autre, des « Juniors » d’un naturel ouvert et qui cherchent une solution pour louer un logement à un tarif pas trop exorbitant… Sur le département d’Ille et Vilaine, l’Association « La Maison en Ville » a constitué comme cela une soixantaine de binômes. Les dossiers de chacun sont étudiés à la loupe pour mettre en relation des partenaires aux affinités communes, et bâtir une cohabitation harmonieuse.

Deux formules sont possibles. Un logement gratuit (participation aux charges uniquement) en échange d’un engagement important du jeune. Un logement solidaire à petit prix en échange d’une présence conviviale et de quelques services. C’est cette deuxième formule qu’ont choisie Georges et Théo. Georges est retraité à Betton et vit à quelques kilomètres de Rennes. Il a 89 ans. C’est chez lui que Théo étudiant à Sciences Po a posé ses valises depuis la rentrée 2016.

Gilles Le Morvan

Reportage : Gilles Le Morvan, Thierry Bouilly avec Théo Serre (étudiant), Georges Guesdon (retraité) et Anne-Marie Catheline (Association « La Maison en Ville »)