04 Déc

Compagnons Bâtisseurs : un demi-siècle de combat contre le mal-logement

Les Compagnons Bâtisseurs

Depuis presque 50 ans en Bretagne, les Compagnons Bâtisseurs accompagnent les personnes les plus fragiles, ménages aux revenus modestes, personnes âgées, personnes invalides ou handicapées, personnes seules avec enfants, mal-logés en mettant en place ce que l’association appelle des chantiers d’auto-réhabilitation ou d’auto-construction accompagnée.

Des chantiers solidaires

Auto, parce que c’est l’habitant lui-même qui effectue ces travaux de réhabilitation ou de construction ; accompagnés, parce que pendant toute la durée du chantier, professionnels du bâtiment, bénévoles ou jeunes volontaires membres de l’association apportent leur aide et leur savoir-faire. Parce qu’un logement insalubre peut isoler encore un peu plus une personne en difficulté, cette manière de faire, estime les compagnons, permet aussi de redonner estime et confiance en soi.

Un engagement au service de l’insertion socioprofessionnelle

Mais les compagnons bâtisseurs se sont aussi des ateliers de formation ouverts à tous. Chaque année, l’association forme de nombreux jeunes européens aux métiers du bâtiment. En service civique ou service volontaire européen, ces jeunes viennent prêter main forte aux compagnons « dans une démarche de solidarité, d’entraide, de rencontre et de bonne humeur » (extrait de la charte des Compagnons bâtisseurs).

À Plénée-Jugon, dans les Côtes d’Armor, le reportage de Catherine Carlier, Jean-Michel Piron et Anne-Marie Rouanès. 

Un peu d’histoire

L’origine des Compagnons Bâtisseurs remonte, à la fin de la Seconde Guerre mondiale dans le contexte de la guerre froide. Des millions de personnes originaires des pays de l’Est viennent trouver refuge en Allemagne et en Autriche. En 1953, le père fondateur Werenfried Van Straaten fait appel à des étudiants pour aider les réfugiés à construire des logements. Cet appel donne naissance aux Compagnons Bâtisseurs. En France, le mouvement voit le jour en 1957. De jeunes volontaires participent alors à des chantiers castors (des ouvriers qui construisent leur maison). Petit à petit, le mouvement grandit et se structure. En Bretagne l’association fêtera ses 50 ans au mois de mai 2018.

Source : site internet des Compagnons Bâtisseurs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *