Le bio a-t-il un concurrent ?

Logo HVE

On connaît bien aujourd'hui les certifications AB (Agriculture Biologique) et Vins Biologiques, mais on connaît moins la certification HVE.

Alors qu'est-ce que la certification HVE ?

Les travaux du Grenelle de l'environnement ont mis en avant le besoin de reconnaître les exploitations agricoles engagées dans des démarches respectueuses de l'environnement. Pour valoriser ces exploitations, deux logos ont vu le jour : « HVE » et « Issu d'une exploitation HVE ».

HVE signifie « Haute Valeur Environnementale ».

Pour délivrer ces logos, une certification environnementale a été mise en œuvre, la CNCE (Commission nationale de certification environnementale). Elle a été créée le 25 octobre 2011 et est composée de représentants de l'Etat, des syndicats agricoles, d'associations agréées par la protection de l'environnement, de l'industrie agro-alimentaire, de la distribution et d'organisations de consommateurs.

La certification comporte trois niveaux

  • niveau 1 : respect des exigences environnementales et réalisation par l'agriculteur d'une évaluation de l'exploitation au regard du référentiel du niveau 2 ou des indicateurs du niveau 3.

  • niveau 2: respect d'un référentiel comportant seize exigences efficientes pour l'environnement.

  • niveau 3 : la certification HVE se fait sur des critères bien précis : la biodiversité, la stratégie phytosanitaire, la gestion de la fertilisation (engrais) et la gestion des ressources en eau.

Pour obtenir le logo HVE il faut satisfaire aux trois niveaux et l'engagement dans la certification peut être individuel ou collectif. Le logo pourra être apposé sur les produits finis contenant au moins 95% de matières premières issues d'exploitations respectant le plus haut niveau du dispositif de certification environnementale.

La viticulture est bien entendu également concernée par cette certification. D'ailleurs Stéphane Le Foll, ministre de l'agriculture, a lui-même dévoilé le logo HVE lors de sa visite au 36ème salon des vignerons indépendants le 27 novembre 2014. Le ministre a salué la forte implication des vignerons indépendants depuis le début de la mise en place du dispositif de certification.

Que permet la certification HVE ?

Elle permet depuis 2012 de valoriser, auprès de leurs clients, les efforts des vignerons indépendants qui cherchent à produire mieux dans le respect des équilibres naturels et de l'environnement. Lorsqu'on les interroge, ils disent tous que les marchés export sont très demandeurs de démarches environnementales et comme c'est une certification officielle elle rassure les importateurs.

Quelle est son originalité ?

On constate un véritable engouement pour la démarche de certification car, à la différence d'autres, il n'y a pas de cahier des charges compliqué mais une évaluation souple des principes de travail mis en place sur chaque domaine. Au lieu d'imposer un modèle, la certification évalue la somme d'expériences acquises. Depuis le début, les vignerons indépendants ont soutenu son arrivée et reconnaissent unanimement le bon sens de son référentiel. D'ailleurs ils ont mis en place une formation « le passeport vers la HVE » qui a fait ses preuves et les vignerons qui l'ont suivie témoignent de son utilité et de son efficacité.

Bio et HVE sont-ils compatibles ?

Les avis sont partagés. Certains vignerons pensent qu'ils sont complémentaires, le bio identifie un produit et la HVE certifie l'entreprise. C'est ainsi que certains affichent les deux logos.

D'autres pensent que les paramètres de la HVE, à savoir l'écologie, le respect de l'environnement et de ses équilibres (vie du sol, faune et flore), la limitation des intrants et de la production de CO2 ne sont que très peu pris en compte dans la charte « bio ».

Articles similaires: