80% des électeurs de Trump ne veulent pas de musulmans aux Etats-Unis. Le reste ne va pas vous surprendre.

Donald Trump va gagner la primaire républicaine en Caroline du Sud. Il n'y a presque aucun suspense d'après les résultats d'un sondage publié par le très fiable institut Public Policy Polling. Dans cet état du sud, Trump devance son plus proche poursuivant, Ted Cruz, par 35% d'intentions de vote contre 18%. L'ensemble des candidats modérés (Rubio 18% + Kasich 10% + Bush 7%) collectent 35%, soit le même score que Donald Trump.

Mais, comme souvent dans les sondages, le diable se cache dans les détails. Notamment, dans les positions défendues par les électeurs qui se déclarent en faveur de Donald Trump.

80% des élécteurs de Donald Trump sont en faveur de l'interdiction d'entrée aux Etats-Unis pour les musulmans


Les musulmans sont, de loin, les principales cibles de l'électorat de Donald Trump. Ils sont 80% à supporter sa proposition controversée d'interdire l'accès au territoire des Etats-Unis pour les personnes de confession musulmane. Parmi les électeurs de Donald Trump, on trouve aussi, pèle-mêle:

  • Création d'une base de donnée de tous les musulmans aux Etats-Unis: 62 % pour - 23% contre.
  • Fermeture de toutes les mosquées aux Etats-Unis: 40 % pour - 36 % contre.
  • Interdiction de pratiquer l'Islam aux Etats-Unis: 33% pour - 44% contre.

L'Islamophobie est donc un thème très porteur dans l'électorat très conservateur de Caroline du Sud. Au niveau national, les deux-tiers des partisans de Donald Trump sont d'ailleurs convaincus que Barack Obama est lui-même musulman.


Ceci dit, ce n'est pas le seul racisme porteur. Les vieilles idées anti-japonaises sont toujours très populaires. 32% des électeurs de Trump déclarent que la politique d'internement de masse des citoyens d'origine japonaise pendant la Seconde Guerre Mondiale était une bonne politique - 33% disent le contraire.

31% en faveur de l'interdiction d'entrée aux Etats-Unis pour les gays

Pas vraiment de surprise ici. Les gays ne sont toujours pas très populaires dans les états du Sud. Exclure les gays d'entrée aux Etats-Unis n'est pas une vraie proposition de Donald Trump, mais elle a été inclue dans le sondage du PPP car réclamée par certains de ses plus farouches supporters.

C'est d'autant plus édifiant que, parmi les supporters des autres candidats - y compris ceux de Ted Cruz et Ben Carson qui s'appuient sur le vote des chrétiens évangélistes -, ce chiffre n'atteint jamais plus de 17%.

38% pensent que le Sud aurait dû gagner la Guerre Civile

La blessure confédérée ne s'est toujours pas refermée en Caroline du Sud. Dans cet ancien état rebelle, 70% des électeurs de Trump considèrent que le drapeau confédéré devrait flotter au dessus du Capitole de l'état à Charleston.

D'ailleurs, pourquoi s'arrêter là? 38% d'entre eux estiment aussi que le Sud aurait dû remporter la Guerre Civile, contre 24% heureux que les Yankees aient prévalu. L'abolition de l'esclavage était, rappelons le, l'un des enjeux du conflit.

A lire aussi

  • Aucun article