Le phénomène Trump, en tête d'un sondage dans l'Iowa, en 3 chiffres

Tout le monde se tourne contre Donald Trump, et il n'hésite jamais à répondre. Crédit : Mike Licht

Longtemps considéré comme un candidat peu crédible, accusé de populisme, voire de racisme, Donald Trump reste en tête des sondages dans la course à la Maison blanche à quelques jours de la première primaire du parti, qui aura lieu dans l'Iowa le 1er février. Le milliardaire fait la course en tête dans cet état du Midwest avec 37% parmi les votants aux primaires, contre 26% pour son concurrent Ted Cruz selon un sondage CNN/ORCau grand dam de certains membre de son propre parti, les Républicains. 

Un reportage de Jacques Cardoze et Laurent Desbois

Le phénomène Donald Trump en 3 chiffres :

36% des intentions de vote à l'échelle nationale

Selon un sondage réalisé par la Monmouth University du 15 au 18 janvier 2016, Trump cumule 36% des intentions de vote, premier devant Ted Cruz à 17%

En décembre, un sondage USA Today/ Suffolk University Poll estimait même que 68% de ses sympathisants voteraient pour lui s’il perdait la primaire républicaine et se présentait en candidat indépendant.

11 ans de télé-réalité

Donald Trump est l'ex-star de l'émission de télé-réalité The Apprentice, dans laquelle M. Trump faisait passer des entretiens d'embauche à de jeunes recrues potentielles.

"The Apprentice était un succès énorme", écrit le Washington Post, "avec en moyenne 21 millions de téléspectateurs pour sa première saison en janvier 2004". L'expression préférée de Trump pour éjecter les candidats - "You're fired !" ("Vous êtes viré !") est même devenue culte - et a été reprise des milliers de fois sur internet.  

you re fired

Une fortune de 10 milliards de dollars... (ou 4,5 milliards. Ou 2,9 milliards.)

L'un des principaux arguments de campagne du magnat de l'immobilier est son succès dans les affaires, ce qui lui permet selon lui d'auto-financer sa campagne (même si la majorité des fonds utilisés pour financer sa campagne provient en réalité de donateurs). Donald Trump affirme valoir 10 milliards de dollars.

Cette histoire de self-made man s'inscrit parfaitement dans le récit du rêve américain, et lui confère des galons de bon gestionnaire financier. "Je crois que je suis quelqu'un qui sait accomplir les choses, qui sait faire de l'argent. C'est important", a déclaré le candidat au micro de France 2. "Notre dette s'élève à 19 000 milliards, et ça va monter à 20 milliards à cause de cet horrible plan budgétaire. Comme je suis quelqu'un qui a toujours gagné beaucoup d'argent, je vais m'en servir pour mieux gérer les États-Unis". L'histoire de l'empire Trump séduit également les électeurs anti-establishment, dans un pays où 74% des Américains pensent que leurs élus privilégient leurs intérêts personnels à ceux de la nation.

Pourtant, il existe un débat sur la richesse réelle de Donald Trump, estimée à 2,9 milliards de dollars (2,65 milliards d'euros) par une analyse de Bloomberg en juillet dernier, ou à 4,5 milliards de dollars (4,12 milliards d'euros) par le magazine Forbes, qui s'appuie sur "plus de 80 sources" - des chiffres démentis par l'intéressé.

Pour en savoir plus : Donald Trump veut "dépenser gros" pour sa campagne. Mais d'où vient cet argent ?

A lire aussi

  • Aucun article