Rome : un métro-fantôme dévoile 2000 ans d'histoire

Et si Rome cachait un nouveau Pompéi ? Dans la capitale italienne, les bulldozers de la ligne de métro C sont à l'arrêt, peut-être pour dix ans encore. Débutés en 2007, les travaux de cette nouvelle ligne de métro s'éternisent ; ils doivent relier l'est de la ville au centre historique, mais le moindre mètre carré regorge potentiellement de trésors et de traces du riche passé romain. La simple station de métro du Colisée, qui devait ouvrir en 2015, n'est désormais plus annoncée avant 2022.

Parmi les trouvailles, que l'on peut admirer au coeur de la nouvelle station San Giovanni ouverte en mai 2018 et transformée en musée, on trouve pêle-mêle des pointes de flèche en fer, des pièces d'or, des statues ou bouteilles de parfum ou encore des restes d'un panier tressé... À travers ces vestiges, c'est le quotidien de leurs ancêtres que découvrent aujourd'hui les Romains. Reportage d'Alban Mikoczy, Florence Crimon, Claudia Billi et Manuel Chiarello.

L'info en + : en 2018, les travaux avaient été stoppés net par la découverte d'une caserne de légionnaires du IIe siècle parfaitement conservée, ainsi qu'une riche demeure romaine, qui aurait appartenu à un commandant de poste militaire. Un poste bien doté puisque la maison contenait une cour centrale avec fontaine, ainsi qu'une quinzaine de chambres.

A lire aussi