Vidéo : les Italiens accros au restaurant

L'Italie est 4ème pays européen en ce qui concerne les repas en extérieur, et malgré la crise la tendance semble plutôt en hausse.

C’est la pause traditionnelle de la mi-journée, et à Rome, comme dans tout le pays, c’est l’heure d’aller au restaurant. Un moment de tranquillité, de convivialité aussi, très prisé : les Italiens y mangent de plus en plus souvent. 13 millions d’Italiens mangent en effet entre 3 et 4 fois par semaine au bar ou au restaurant. La plupart du temps, c'est même en famille qu'ils s'y rendent. "Aujourd’hui, les mamans travaillent et donc le temps nous manque pour préparer les repas, alors nous allons souvent au restaurant pour cuisiner moins et profiter de nos enfants" explique une mère de famille romaine.

Une pratique en hausse

Des établissements de plus en plus pleins donc : en cuisine, il faut que cela suive. "Les gars, la salle est déjà pleine on y va !". Paul Pansera, gérant du restaurant Il Sorpasso, se réjouit de cette hausse : "nous avons au moins 20 % de clients en plus chaque année : des familles avec des enfants, à midi c’est la maman avec les petits et le soir c’est le père avec les enfants" explique-t-il. Le petit déjeuner n'est pas en reste, puisque 6 italiens sur 10 le prennent au bar.

83 milliards d'euros par an

Artichaut à la romaine, gnocchi fait maison, ou encore pâtes aux fruits de mer : dans la plupart des restaurants italiens, la nourriture est fraîche et de qualité. Le prix abordable, entre 8 et 10 ans euros pour un « primo piatto », encourage également cette pratique. "Manger au restaurant c’est un peu comme un câlin, c’est prendre soin de soi, on se fatigue pas à cuisiner, c’est de l’argent bien dépensé » affirme une cliente du restaurant. L’an dernier les Italiens ont dépensé 83 milliards d’euros au restaurant, une note un peu salée certes, mais à la hauteur de ces instants de plaisir partagé ! Et même malgré la crise l'habitude ne se perd pas, contrairement aux autres pays européens.

 

 

 

 

 

A lire aussi