Scandale pédophile: le cardinal américain Bernard Law sera enterré au Vatican 

Accusé d’avoir caché des actes d’agressions sexuelles au sein de l’Eglise américaine pendant des décennies, le cardinal Bernard Law, dont l'histoire a inspiré le film "spotlight" est mort hier matin. Ses obsèques auront lieu cet après-midi en la basilique Saint-Pierre, en présence du pape François. Il sera ensuite enterré dans la Basilique Sainte-Marie-Majeure, propriété du Vatican à Rome.

Il avait couvert des prêtres pédophiles pendant plusieurs décennies au sein de l’Eglise catholique américaine, le cardinal Bernard Francis Law est décédé hier à l’âge de 86 ans. Alors que les victimes et leurs proches auraient souhaité que cet enterrement se fasse en toute discrétion, il est révélé aujourd’hui que l’ancien archevêque de Boston sera inhumé au sein de la basilique Sainte-Marie-Majeure à Rome. Cet après-midi à 15 h 30, lors des obsèques, le pape François sera présent et il donnera une dernière bénédiction sur la dépouille de cet homme haï par les victimes et leurs proches.
Des derniers honneurs qui choquent
Ces honneurs réservés à l'ex-archevêque de Boston provoquent la colère du public et des victimes des violences sexuelles révélées par l’affaire Spotlight. En effet, pour ces dernières, il est offensant de voir le cardinal honoré par le Vatican alors qu’il a longtemps protégé les auteurs de crimes. Il n’avait finalement reconnu sa faute que sous la pression médiatique et celle de l'Eglise.

A lire aussi