Des grands-parents omniprésents en Italie

Le nonno et la nonna sont des références dans la vie de nombreux petits Italiens. Ils font très souvent office de baby-sitters.

"]

Les bambini passent beaucoup de temps auprès de leurs grands-parents. De l'autre côté des Alpes, s'occuper de ses petits-enfants est perçu comme un devoir moral. D'ailleurs, dans un cas sur trois, les enfants sont gardés tous les jours par leurs grands-parents. C'est d'ailleurs pour cela que les grands-parents sont appelés les nonnisitters. En France, seulement 10 % des papies et des mamies gardent leurs petits-enfants tous les jours. Autre chiffre révélateur : en Italie, 63 % des consultations chez le pédiatre se font en présence des nonni. Cette omniprésence des grands-parents a bien sûr des raisons culturelles : la famille est la chose la plus importante pour de nombreux Italiens. Autrement, l'aide des grands-parents est aussi une nécessité économique pour les familles. En Italie, les allocations familiales sont en effet inexistantes ; les crèches publiques ne peuvent faire face à la demande. Quant aux crèches privées, elles sont très souvent hors de prix.

Une équipe de France 2 a rencontré des grands-parents à plein temps, pour qui s'occuper de leur petit-fils est une évidence.

 

A lire aussi