La clémentine de Calabre arrive !

C'est le fruit de l'hiver, juteux et coloré.
Découvert à la fin du 19ème siècle par un religieux, frère Clément en Algérie, hybride de la mandarine et de l'orange, sur les marchés français on la connait surtout espagnole (70% de la consommation en France), marocaine ou plus élégante et raffinée avec son collier de feuilles vertes, de Corse (30 000 tonnes par an) mais il faudra désormais apprendre à faire avec la clémentine de Calabre.
L'Italie était jusqu'à présent un producteur modeste de ce fruit sans pépins avec 400 000 tonnes par an de clémentine, trois fois moins que l'Espagne.
La raison : seule la clémentine "classique" qui se récolte d'octobre à décembre était cultivée.
Ca va changer !

Les vergers de la péninsule jonglent désormais avec 10 variétés ce qui permet une production étalée sur tout l'hiver.
La clémentine italienne se consommera jusqu'à février. Certaines variétés voient leur production cette année "exploser" de 300%.
Résultat,les producteurs vont pouvoir exporter leur fruits sur toutes les tables d'Europe.

A lire aussi