On regarde quoi comme séries en avril (à part "Game of Thrones") ?

Ça n’aura échappé à personne :  dans quelques jours débutera la diffusion de l’ultime saison de Game of Thrones. Exceptionnellement, ces six derniers épisodes seront diffusés en France en simultané à partir du 15 avril prochain sur la chaîne OCS Max (en VF ou en VOSTFR), chaque lundi à 3h du matin. Pour ceux qui préfèrent attendre que l’intégralité de la saison soit disponible ou qui ne regardent pas Game of Thrones (oui, il y en a), rassurez-vous, votre blog Pop Up’ vous a concocté une petite sélection de séries qui méritent tout autant votre attention que la bataille pour le trône de fer.

"Miguel" (à partir du 5 avril sur Canal+ Séries)

Inspirée d’une histoire vraie, la mini-série israélienne Miguel est le double récit d’une adoption. On suit en parallèle l’histoire de Tom, un jeune homosexuel de 23 ans qui débarque au Guatemala pour venir y chercher un petit garçon et réaliser son rêve. Et celle de Miguel, ce petit orphelin devenu grand qui, à sa majorité, décide de partir à la recherche de sa mère biologique et comprend peu à peu qu'on cherche à lui cacher des choses. Un récit dramatique et poignant bouclé en six épisodes de 35 minutes environ.

Remarquée l'an passé lors du premier festival Canneséries où elle a remporté le prix spécial d’interprétation pour l’ensemble de son casting, Miguel sera diffusée sur Canal+ Séries à raison de deux épisodes, chaque vendredi, à partir du 5 avril.

"Quicksand" (le 5 avril sur Netflix)


Adapté du thriller Rien de plus grand de la romancière suédoise Malin Persson Giolito (prix du polar européen en 2018 et traduit dans 29 langues), Quicksand (le nom du roman en anglais) est la première création originale Netflix en Suède. L’histoire de Maja, une lycéenne qui vient de passer neuf mois en prison après avoir été arrêtée sur les lieux d’une fusillade dans un établissement scolaire huppé de la banlieue de Stockholm. Seule survivante du massacre, elle est soupçonnée d’avoir fomenté cette tuerie avec son petit ami. A l'occasion de la tenue de son procès, elle va devoir s’expliquer sur son degré d'implication.

La mini-série, confiée à Camilla Ahlgren (déjà aux commandes de Bron) est terminée en six épisodes.

"Vernon Subutex" (à partir du 8 avril sur Canal+)


L’adaptation du best-seller de l’écrivaine française Virginie Despentes débarque enfin sur Canal+. Confiée à Cathy Verney (Hard), cette mini-série de neuf épisodes d’une trentaine de minutes se concentre sur la chute de Vernon Subutex (incarné par Romain Duris), un ancien disquaire au chômage expulsé de son logement qui reprend contact avec ses potes de l’époque en espérant squatter leur canapé le temps de se retourner.

Porté par un très beau casting (la chanteuse Flora Fishbach, Laurent Lucas, Philippe Rebbot, Florence Thomassin, et une mention spéciale à Céline Sallette, absolument formidable en détective 2.0 bien vénère) et une bande-son impeccable, ce Vernon Subutex reste fidèle à la vision de Despentes. A voir, assurément, même si vous n’avez pas lu les bouquins.

"You vs. Wild" (le 10 avril sur Netflix)


Après s’être essayé dans la fiction interactive avec Bandersnatch, un épisode spécial de la série d'anthologie Black Mirror, Netflix nous propose désormais un format inédit en adaptant Man vs. Wild  la célèbre série à mi-chemin entre le documentaire et la télé réalité. On y suit toujours les aventures de Bear Grylls, le roi de la survie en pleine nature, mais cette fois, c’est le spectateur qui pilote les choix de l’intrépide baroudeur. Faut-il mieux marcher ou ramper sur une étendue gelée ? C’est à vous de décider et vous aurez huit épisodes pour choisir les meilleures options sans risquer la vie de Grylls.

"Carole & Tuesday" (bientôt sur Netflix)


Si vous êtes amateur d’animation japonaise, vous connaissez forcément Cowboy Bebop et Samurai Champloo, les deux chef d’œuvres de Shin'ichirō Watanabe. Bonne nouvelle, le génial créateur est de retour avec une nouvelle série disponible sur Netflix. Sur Mars où la population mondiale a commencé à migrer depuis 50 ans, toute la culture ou presque est désormais façonnée par l’intelligence artificielle. Mais dans ce monde aseptisé, des adolescents continuent de rêver. Carole et Tuesday sont de ceux-là : les deux jeunes filles rêvent, chacune dans leur coin, de devenir musiciennes. Leur rencontre va changer leur vie, et peut-être celle de l’humanité. Vous l’aurez compris, cet anime sera dédié à la musique qu’affectionne tellement son créateur (qui est ici seulement scénariste, comme pour Space Dandy), connu entre autres pour les bandes-sons soignées et ô combien singulières de ses œuvres. Un petit bijou qu’il ne faudra pas rater.

"Special" (le 12 avril sur Netflix)


Inspirée de I’m Special : And Other Lies We Tell Ourselves ("Je suis spécial : et autres mensonges que nous nous racontons à nous-même"), la biographie de Ryan O’Connell (le scénariste de Will & Grace), Special raconte le quotidien de Ryan, un jeune homosexuel atteint d’une légère infirmité motrice cérébrale qui le complexe énormément. Jusqu'au jour où il décide de s'émanciper pour enfin vivre pleinement sa vie d'homme. Une dramédie sur le thème du handicap portée par Ryan O’Connell lui-même qui interprète son propre rôle dans les huit épisodes de la série.

"Fosse / Verdon" (à partir du 14 avril sur Canal+ Séries)

Vous aimez Broadway et ses comédies musicales ? Fosse / Verdon s’empare de la relation passionnée qui unissait Bob Fosse (Sam Rockwell, aperçu récemment dans 3 Billboards : Les Panneaux de la vengeance), chorégraphe anticonformiste et autodestructeur, à la danseuse Gwen Verdon (Michelle Williams, révélée dans Le Secret de Brokeback Mountain) qui était également sa muse. Le biopic démarre en 1969, lorsque la 20th Century Fox confie à Fosse l’adaptation sur grand écran de Cabaret, un "musical" qui cartonne alors à New York.

Une série en huit épisodes écrite par Steven Levenson (Masters of Sex) et Joel Fields (The Americans).

"Deadly Class" (à partir du 17 avril sur Canal+)

Adaptée des excellents comics de Rick Remender et Wes Craig (publiés en France aux éditions Urban Comics) et produite par les frères Russo (Captain America: Civil WarAvengers: Infinity War), la série Deadly Class débarque en France après avoir été diffusée aux Etats-Unis sur la chaîne SyFy (on vous l'avez annoncé en janvier dernier).

Direction les années 80, au moment où Marcus Lopez, un adolescent à la rue, est accepté dans une école privée qui accueille les enfants des plus grands criminels de la planète pour les former et les transformer en tueurs impitoyables. Un environnement pour le moins déstabilisant et hostile pour le jeune homme qui va devoir apprendre à se battre pour rester en vie. Dix épisodes composent cette première saison.

"Chambers" (le 26 avril sur Netflix)

On ne sait pas beaucoup de chose sur cette nouvelle série horrifique "Netflix original" emmenée par Uma Thurman (Kill Bill, Pulp Fiction). Seule certitude, il s’agit, selon sa créatrice Leah Rachel d’une "histoire d’horreur psychologique qui explore les différentes façons dont nous assimilons et vivons un traumatisme. [Elle] commence comme une histoire réaliste sur les relations humaines [puis) bascule vers un récit bien plus étrange que vous ne l’imaginez". Présenté comme un conte fantastique en dix épisodes, Chambers est d'abord l'histoire d'une mère de famille (Uma Thurman) qui perd pied lorsque sa fille meurt accidentellement et que son cœur est transplanté dans le corps d'une autre adolescente, victime d'une crise cardiaque.

Du côté des reprises, on suivra également avec attention la saison 2 de la série israélienne d’espionnage False Flag (disponible à partir du 4 avril sur Canal+). Les Nouvelles aventures de Sabrina reviennent quant à elles le 5 avril sur Netflix. La traque de Villanelle par Eve (à moins que ce ne soit l’inverse) se poursuit dans la deuxième saison de Killing Eve à voir en simulcast sur Canal+ Séries à partir du 8 avril (pour les noctambules) ou du 10 pour les couche-tôt. Notez que la chaîne cryptée propose également la saison 4 de Gomorra à partir du 30 avril. Quant à la saison 3 de The Bold Type, elle sera disponible sur Prime Video dès le 10 avril.

A lire aussi