Un oenologue, c'est quoi ?

jamesfisher

« Quel est votre métier ?

- Je suis œnologue ! ».

À chaque fois que je réponds ainsi à cette question, je perçois chez la personne qui me l'a posée une certaine admiration. Être œnologue a donc un impact certain sur le public amateur et consommateur de vin, à tel point que cette terminologie a parfois tendance à être utilisée de façon abusive dans les médias.

Je voudrais donc ici apporter un éclairage sur les formations et fonctions des principaux professionnels du vin : l’œnologue et le sommelier.

Comme les métiers d'avocat, architecte, médecin par exemple, celui d’œnologue est d’abord lié à une formation spécifique. Autrement dit, pour se prétendre œnologue, il faut avoir obtenu le Diplôme National d'Oenologie (DNO). Ce diplôme a été créé en 1955 par la loi 55-308 du 19 mars et les cours sont aujourd'hui dispensés en France dans les six centres suivants:

• Université de Bourgogne Institut Jules Guyot à Dijon

• Faculté d'Oenologie de l'Université Victor Ségalen Bordeaux 2

• Centre de Formation et de Recherche en Œnologie de l’Université de Montpellier 1

• Centre de Formation en Œnologie de l'Agro Montpellier

• Centre de Formation et de Recherche en Œnologie de l'Université de Reims

• Centre de Viticulture-Œnologie de Midi-Pyrénées à Toulouse

Ces centres recrutent, sur dossier, au niveau Bac+3 (licence en sciences de préférence) et la formation en œnologie dure 2 ans. Le diplôme est donc de niveau Bac+5.

L'oenologue a les compétences pour travailler dans toutes les filières du vin : la production (de nombreux enfants de viticulteurs suivent cette formation avant de reprendre l'exploitation familiale), la vinification, les laboratoires d'analyse et le conseil à la viticulture, l'achat et la vente du vin. L'oenologue peut également être recruté dans l'industrie : fabricants de bouteilles (verre et plastique), de machines, cuves et fûts pour la vinification et fabricants de bouchons. Des débouchés sont possibles dans tous les pays producteurs de vin dans le monde car la formation française est partout reconnue comme étant la meilleure, elle attire d'ailleurs de nombreux étudiants étrangers.

Autre formation dans la filière du vin, c'est celle de sommelier. Les formations possibles sont la mention complémentaire du CAP de serveur, le BEP et Brevet Professionnel de sommelier. Les établissements formateurs sont les CFA (Centre de Formation pour Apprentis) et certains Lycées Hôteliers. L'activité du sommelier est surtout exercée dans la restauration où son travail consiste à conseiller le client sur son choix de vin qui accompagnera son repas. Le sommelier a une bonne connaissance des vignobles, des appellations et une bonne pratique de la dégustation. Il a les compétences pour participer à l'achat des vins et à l'élaboration de la carte des vins.

Vous aurez donc compris que les métiers du vin ne s’improvisent pas ! Et si d’ailleurs vous étiez tenté par une carrière professionnelle dans le vin, n’hésitez pas à consulter ces pages internet consacrées à la formation :

http://www.oenologuesdefrance.fr/diplome_oenologue.php

http://www.sommelier-france.org/metier/formations

Articles similaires: