John McCain: des obsèques anti-Trump

Les funérailles de John McCain ont eu lieu à la cathédrale nationale de Washington. Photo : Reuters/Chris Wattie

Les funérailles nationales de John McCain ont été célébrées à Washington samedi 1er septembre.

L'hommage debout d'une nation pour accueillir son cercueil. L'Amérique rassemblée avec une image symbole : trois présidents, Obama, Bush et Clinton assis côte à côte. C'est la fille de John McCain qui va émouvoir l'assemblée. "Ce n'est pas la prison, ni la marine, ni le sénat, ni le parti républicain, ni même ce qu'il a fait dans sa vie extraordinaire qui définit John McCain. Ce qui le définit, c'est l'amour". Devant sa mère et ses six frères et sœurs, devant les politiques et devant la fille de Donald Trump, elle attaque alors le slogan du président absent . "L'Amérique de John McCain n'a pas besoin qu'on lui rende sa grandeur, car l'Amérique a toujours été grande."

"Un mélange de courage et d'honnêteté"

Des funérailles pendant lesquelles les messages politiques se lisaient entre les lignes des oraisons funèbres. Barack Obama s'est implicitement adressé au président Trump : "La meilleure façon de rendre hommage à John McCain, c'est de reconnaître qu'il y a a quelque chose de plus important que le parti, plus important que l'ambition, plus important que l'argent, la célébrité ou le pouvoir." Comme Barack Obama, George Bush avait battu John McCain aux élections. Lui aussi rend hommage à ses valeurs : "Il était un mélange de courage et d'honnêteté." En héros, le sénateur sera inhumé demain au cimetière de l'académie navale, près de Washington.

Reportage d'Agnès Vahramian, Fabien Fougère et Charlotte Mattout

A lire aussi