Starbucks forme ses employés contre la discrimination

Starbucks forme ses employés contre la discrimination.

Mardi 29 mai, Starbucks a fermé plus de 8 000 établissements aux Etats-Unis. La chaîne de café américaine a ainsi pu dispenser une formation contre la discrimination à ses employés. Une initiative prise peu après un incident à Philadelphie où deux hommes noirs avaient été arrêtés sans raison.

Portes verouillées, lumières éteintes. Sur K Street, l'une des avenues principales de Washington, impossible de commander son macchiato préféré. Ce mardi 29 mai, dès 14 heures, tous les cafés Starbucks étaient exceptionnellement fermés. Des affiches, collées sur les vitrines, en expliquaient la raison : « Nous sommes fiers d'être un troisième lieu – un lieu entre la maison et le travail où tout le monde est le bienvenu. […] Aujourd'hui, notre équipe se reconnecte avec notre mission. » A travers le pays, 175 000 employés ont participé à une formation.

 

Selon un communiqué, le programme était « destiné à corriger les préjugés racistes, promouvoir l'intégration, prévenir les discriminations et s'assurer que n'importe qui à l'intérieur d'un Starbucks se sente à l'abri ». Il s'articulait notamment autour de discussions et de la projection d'un film.

« Un environnement sûr et accueillant »

Une mesure exceptionnelle déclenchée peu après un incident. Le 12 avril dernier, dans un Starbucks de Philadelphie, en Pennsylvanie, des salariés ont fait arrêter deux hommes noirs qui n'avaient rien commandé. Ces derniers attendaient simplement un ami. Une vidéo, diffusée sur les réseaux sociaux, avait alors suscité l'indignation des internautes.

Rapidement, l'entreprise s'est excusée. « Nous allons apprendre de nos erreurs et réaffirmer notre engagement à créer un environnement sûr et accueillant pour chaque client », avait affirmé Howard Schultz, président exécutif. Quelques jours plus tard, le groupe avait annoncé la mise en place de la formation. Depuis, l'entreprise autorise également les passants à s'asseoir dans ses magasins, sans obligation d'achat, et à utiliser ses toilettes.

Avec plus de 25 000 magasins à travers le monde, Starbucks est le leader mondial de l'industrie du café.

C.L

A lire aussi