Humeur #6: HillaryClinton@email.com

Après le scandale des emails de Jeb Bush (qui, dans un louable effort de transparence, avait balancé sur le net des informations confidentielles sur ses administrés), voici le scandale des emails d'Hillary Clinton. Curieux, quand on sait que la campagne Clinton s'est déjà dotée d'une colossale équipe en charge d'Internet et des réseaux sociaux.

L'ultrafavorite des primaires démocrates est accusée d'avoir utilisé sa boîte mail personnelle lorsqu'elle était Secrétaire d'Etat, plutôt qu'une boîte officielle. Une erreur sur plusieurs plans: utiliser sa boîte personnelle dans un cadre professionnel va à l'encontre des règles de l'administration Obama et compromet l'archivage obligatoire des correspondances d'Etat.

L'humeur de Jacques Cardoze

En revanche, l'ancienne Secrétaire d'Etat n'a brisé aucune loi dans l'absolu. L'obligation d'utiliser une boîte mail officielle n'a été actée qu'une fois que John Kerry l'a remplacée au poste de Secrétaire d'Etat.

Quoi qu'il en soit, ce petit scandale technologique est le premier coup reçu par Hillary qui plane sur tous les sondages ces dernières semaines. C'est loin d'être suffisant pour abattre l'ex-Première Dame, mais cela montre en tout cas qu'elle n'est pas invulnérable.

Publié par France 2 Washington / Catégories : Non classé

A lire aussi

  • Aucun article