Le gouvernement italien en guerre contre les journalistes

Qu'elle est loin, l'époque des accointances entre Silvio Berlusconi et les médias italiens. Depuis l'arrivée du gouvernement populiste de Matteo Salvini, les relations entre journaux et hommes politiques italiens ne cessent de s'envenimer.

"Vulgaires chacals", "la plaie du pays" : c'est ainsi que Luigi di Maio, le vice-président du Conseil, a qualifié les médias italiens sur son blog. Il persiste et signe à la télévision en les qualifiant de "malhonnêtes", de "putains", de "médiocres et serviles". Selon lui, ils complotent purement et simplement contre le gouvernement.

Reportage de Stéphanie Pérez, Florence Crimon, Claudia Billi et Valérie Parent.

L'info en + : menacés par la mafia, 19 reporters italiens vivent sous protection policière permanente. Parmi eux : l'emblématique Roberto Saviano, auteur du livre Gomorra.

 

Anne Donadini

A lire aussi

  • Aucun article