Italie : quand les élèves maltraitent leurs professeurs

"Qui commande ? À genoux !". Ce sont les mots criés par un élève de 15 ans à l'encontre de son professeur, en mars dernier dans la commune toscane de Lucques. Sept mois avant le braquage d'un adolescent dans un lycée de Créteil, cette scène de violence scolaire faisait le tour des réseaux sociaux italiens.

En Italie aussi, les enseignants sont en proie à l'agressivité des élèves. Depuis janvier 2018, les syndicats de professeurs ont recensé plus de 100 incidents. Selon Maurizio Lembo, membre d'un syndicat, les réseaux sociaux et la perte de repères qu'ils engendrent pourraient être à l'origine de ces comportements agressifs. Reportage de Stéphanie Pérez, Florence Crimon, Claudia Billi et Valérie Parent.

L'info en + : d'après une étude italienne de 2018 effectuée sur 35 pays, les professeurs italiens seraient les plus maltraités d'Europe - seuls 16 % des Italiens estiment que les élèves respectent leurs enseignants. Au niveau mondial, seuls le Brésil et Israël ont un taux de violences scolaires plus élevé.

 

Anne Donadini

 

A lire aussi

  • Aucun article